Philippe IV (Vélasquez, 1626-1628)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Philippe IV en armure
Retrato de Felipe IV en armadura, by Diego Velázquez.jpg
Artiste
Diego Velázquez
Date
1626 - 1628
Type
Technique
Dimensions (H × L)
57 × 44 cm
Mouvement
Localisation
Numéro d’inventaire
P001183Voir et modifier les données sur Wikidata


Le portrait de Philippe IV en armure est une huile sur toile de Diego Vélasquez. Il fut probablement peint en deux étapes en 1626 et 1628 et est conservé au Musée du Prado à Madrid.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'un des premiers portraits du roi Philippe IV d'Espagne par Vélasquez après avoir été nommé peintre du roi en 1623. La toile semble avoir été coupée sur ses quatre côtés, bien que la première description qu'on ait de lui, alors qu'il était dans la collection du Duc d'Arco, indique les mêmes dimensions qu'aujourd'hui.En 1794, il fut cité comme copie de Vélasquez dans l'inventaire de la Quinte du Duc d'Arco au Pardo, et devint propriété royale à partir de 1745.

Pour Allende-Salazar il s'agirait d'un fragment d'un portrait équestre, mais cette hypothèse semble démentie par le traitement pictural du roi : tête nue et sur un fond gris neutre plus en accord avec une scène d'intérieur. Cependant, l'habit militaire qu'il porte fait penser que la toile a pu servir de modèle à d'autres portraits, et dans ce cas, à des portraits équestres comme ce fut probablement le cas pour le premier portrait du roi par Vélasquez. Celui-ci exécuté, selon Francisco Pacheco, le 30 août 1623 fut décrit par la suite comme portrait équestre « imité d'après nature, jusque dans les pays[ages] »[1] ce qui suppose qu'il ne fut pas terminé avant août 1625 lorsqu'il fut exposé en public la « grand rue » de Madrid et doré par le modeste peintre Julio César Semín.


La radiographie révèle sous la peinture actuelle, une première version sur laquelle Vélasquez introduisit des rectifications. Il modifia la position des épaules, le vêtement et surtout ajouta l'écharpe sur le torse du roi qui donne une tonalité rouge vif au portrait, mais en respectant le dessin original du visage. Les dates de la réalisation de la première version et de la dernière version se situent pendant la réalisation du portrait Philippe IV de corps entier (Musée du Prado). Les modifications introduites sur le buste servirent de référence pour la tête de Philippe IV de corps entier[2]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Pacheco, Arte de la Pintura, p. 214.
  2. Garrido, 1992, pp. 137-143.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]