Philippe Grangier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Philippe Grangier
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (65 ans)
TarareVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Dir. de thèse
Distinctions
Liste détaillée
Prix de recherche Carl-Zeiss (d) ()
Prix Lazare-Carnot ()
Prix Jean-Ricard ()
Prix Charles-Hard-Townes ()
Médaille d'argent du CNRSVoir et modifier les données sur Wikidata

Philippe Grangier, né le , est un physicien français, spécialiste de mécanique quantique, ancien élève de l'École normale supérieure de Cachan.

Il a fait sa thèse sous la direction d'Alain Aspect[1] et a participé à l'expérience d'Aspect (1982) résolvant le « paradoxe EPR » (il est cosignataire avec Alain Aspect de deux articles de 1982 relatifs à cette expérience). Cette experience vaudra à Alain Aspect de recevoir le Prix Nobel de physique en 2022.

Avec son équipe il a mis au point une technologie de cryptographie quantique, commercialisée par la société SeQureNet[réf. souhaitée].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]