Philippe Frémeaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Philippe Frémeaux
Photo Philippe Frémeaux.jpg
Philippe Frémeaux en 2014.
Fonction
Président
Institut Veblen (d)
depuis
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
AvranchesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Philippe Pierre Bruno FrémeauxVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Philippe Frémeaux , né le à Villemomble (aujourd'hui en Seine-Saint-Denis) et mort le à Avranches (Manche), est un journaliste économique français. Il fut rédacteur en chef et éditorialiste au magazine économique Alternatives économiques et président de la société coopérative éditrice du titre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir obtenu son bac en 1966, il entreprend des études de sciences économiques, de droit public et de science politique[1], Philippe Frémeaux mène parallèlement une carrière d’enseignant, de consultant et de journaliste.

Enseignant, il a été professeur de sciences économiques et sociales de 1975 à 1983 au lycée Berlioz de Vincennes[1], maître de conférences en économie et sociologie des relations internationales à l'Institut d'études politiques de Paris dans les années 1990 puis chargé de cours au CELSA dans les années 2000.

Consultant, il a travaillé pour le compte du BIPE (Bureau d’informations et de prévisions économiques) de 1983 à 1999 où il a conduit et dirigé de nombreuses missions d’études et de conseil pour le compte du ministère de l’Industrie, de la Commission européenne et pour de nombreuses entreprises sur de multiples thématiques (nouvelles technologies, prospective de l'emploi, etc.).

Journaliste, Philippe Frémeaux a participé à la rédaction du Canard du 13e, dans les années 1970 puis a travaillé comme pigiste du journal Le Monde de 1979 à 1983. Il rejoint alors la rédaction d’Alternatives économiques, mensuel économique, auquel il collabore d'abord de manière bénévole. Il en devint le rédacteur en chef en 1988[2]. Il succède ensuite à son fondateur Denis Clerc à la tête de la société coopérative qui édite le mensuel de 1999 à 2012. Philippe Frémeaux demeure éditorialiste et administrateur de la Scop Alternatives Économiques. Il est également délégué général de l'Institut pour le développement de l'information économique et sociale (Idies) et président de l'Institut Veblen pour les réformes économiques[3] et membre du conseil de surveillance de la Fondation de l'écologie politique.

Philippe Frémeaux a également collaboré à France Info et France Culture et participe à diverses émissions de débat (notamment C dans l'air sur France 5)[4]

Il est mort le à Avranches (Manche)[5].

Publications (sélection)[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Guillaume Duval, "Portrait : Philippe Frémeaux, intellectuel engagé et homme d'action" sur Alternatives économiques, le 3 août 2020
  2. Fréderic Lemaitre, « Vingt ans d'« Alternatives économiques » », Le Monde, .
  3. Biographie sur le site de l'institut Veblen
  4. "La mort de Philippe Frémeaux provoque une pluie d'hommages chez les politiques", par Romain Herreros, Huffington Post, 3 août 2020
  5. Guillaume Duval, « Philippe Frémeaux, ancien PDG d'« Alternatives économiques », est mort », sur Le Monde, (consulté le 10 août 2020).
  6. Sylvain Allemand, « Sortir du piège. La gauche face à la mondialisation », Revue des sciences humaines,
  7. Benoît Richard, « Petit dictionnaire des mots de la crise », Revue des sciences humaines,
  8. Arnaud Lacan, « La nouvelle alternative ? Enquête sur l’économie sociale et solidaire », Recma - N°322,
  9. Francis Lebon, « Philippe Frémeaux, Vingt idées reçues sur les métiers, l’emploi et le travail », revue Lectures,
  10. Jean Merckaert, « Transition écologique, mode d’emploi », revue Projet,
  11. Jean Merckaert, « Produire plus, polluer moins : l’impossible découplage ? », revue Projet,
  12. Bertrand Hériard, « Produire plus, polluer moins », revue Etudes,
  13. Bernard Perret, « Après Macron de Philippe Frémeaux », revue Esprit,

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]