Philippe Forquet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
La mise en forme de cet article est à améliorer (août 2015).

La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia : il faut le « wikifier ». Découvrez comment faire.

La typographie, les liens internes ou externes, les conventions de style, la présentation des sourcesetc. sont autant de points qui peuvent ne pas convenir voire être absents. Les raisons de la pose de ce bandeau sont peut-être précisées sur la page de discussion. Si seules certaines sections de l'article sont à wikifier, pensez à les indiquer en utilisant {{section à wikifier}}.

Philippe Forquet de Dorne, né le 27 septembre 1940 à Paris (France), est un acteur et le fils de, Marcius Forquet de Dorne.

Philippe Forquet a tourné dans son premier film, La Menace, en 1960 alors qu'il était encore étudiant en art, et est devenu populaire en France les années suivantes. On s'attendait à ce qu'il fasse une transition réussie dans les films américains grâce à son physique, après son rôle important avec Jean Seberg dans le film In the French Style (1963). Filmé en France, le film présente une étudiante américaine (Seberg) qui tombe amoureuse d'un aristocrate (Forquet) alors qu'elle visite la France. Cela le rendit populaire aussi bien chez les Européens que chez le public américain, et Forquet est allé à Hollywood pour travailler pour la 20th Century Fox. Il fut considéré comme l'un des plus beaux acteurs d'Hollywood, entre Montgomery Clift et Louis Jourdan.

Il partagea la vedette avec Sandra Dee dans Take Her, She's Mine comme son petit ami romantique, mais bien que le film ait eu un succès populaire honorable, il ne le conduisit pas à d'autres projets. À cette époque, Philippe Forquet se fiança à l'actrice américaine Sharon Tate. Il rentra en France où sa popularité avait commencé à diminuer bien qu'il ait continué à jouer à la télévision tout au long des années 1970, retournant encore aux États-Unis pour le feuilleton The Young Rebels en 1971.

Il épousa la célèbre mannequin et actrice américaine Linda Morand en 1970 avant de divorcer en 1976. Après avoir changé de métier en 1980 pour devenir antiquaire, il vit maintenant en France, dans la ville de Saint-Quentin, où il passe sa retraite à gérer les biens familiaux. Il est remarié et il a trois fils (dont Julian).

Lien externe[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]