Philippe Ferro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Philippe Ferro

Naissance
Activité principale Chef d'orchestre
Activités annexes Flûtiste
Formation Conservatoire de Paris
Distinctions honorifiques Chevalier de l’ordre des Arts et Lettres.

Philippe Ferro, né en 1967[1], est un flûtiste, chef d'orchestre et professeur de musique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études de flûte, musique de chambre, direction d'orchestre et de pédagogie au CNSM de Paris[2], Philippe Ferro devient flûtiste solo de l’Orchestre Poitou-Charentes de 1992 à 2000, tout en étant membre du quatuor Arcadie composé de Pierre-Yves Artaud, Arlette et Pierre-Alain Biget[1].

De 2000 à 2008, Philippe Ferro assure les fonctions de Chef de la Musique des Gardiens de la Paix de Paris[3].

Il est actuellement Président de l'Association Française pour l'Essor des Ensembles à Vent (AFEEV) et est directeur musical de l’Orchestre d’Harmonie de la Région Centre depuis 1992[4].

Toujours en tant que chef, Philippe Ferro est invité à diriger différentes formations symphoniques telles que l'Orchestre symphonique de Bretagne, l'Orchestre Colonne, l’Orchestre symphonique d'Orléans, l'Ensemble 2e2m, l'ensemble de cuivres de l’Orchestre philharmonique de Radio France et de l’Orchestre national de Lyon ainsi que les vents de l’Orchestre national des Pays de la Loire[3].

En 2006, il est nommé Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.

Il enseigne la musique de chambre au Conservatoire à rayonnement régional de Paris et au Pôle supérieur Paris-Boulogne[5].

Discographie[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 2012 : Quand les mains murmurent[14]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Heurisko - Agence conseil en communication globale & interactive, « Corelia - Philippe Ferro - fiche de l'artiste », sur www.corelia-musique.com (consulté le 12 juin 2018)
  2. « Biographie de Philippe Ferro », sur www.crr.paris.fr (consulté le 12 juin 2018)
  3. a et b « Ferro Philippe », sur www.afeev.fr (consulté le 12 juin 2018)
  4. eZ Systems, « Philippe Ferro », sur www.auditorium-lyon.com (consulté le 12 juin 2018)
  5. « Un chef réputé à la tête de l’orchestre », La Nouvelle République,‎ (lire en ligne).
  6. (en) Germaine Tailleferre, La Nouvelle Cythère (2002) sur Discogs
  7. (en) Œuvres du XXe siècle pour trombone (2004) sur Discogs
  8. (en) André Jolivet, Fanfares pour Britannicus ; Concerto pour trompette… (2011) sur Discogs
  9. (en) Jean-Christophe Cholet, Œuvres (2011) sur Discogs.
  10. Michel Tibbaut, « Devoir de mémoire envers Jeanne d’Arc et Jean Zay », sur resmusica.fr, .
  11. (en) Florent Schmitt, Intégrale de l'œuvre pour ensembles à vent (2008) sur Discogs
  12. (en) Pascal Zavaro, Nicolas Bacri, Alain Louvier et Tôn-Thât Tiêt Œuvres (2015) sur Discogs
  13. Thomas Vergracht, « Images du temps de Philippe Ferro », sur resmusica.fr,  : « On retiendra donc ce volume, non seulement pour les œuvres de Pascal Zavaro et Tôn-Thât Tiêt, mais également pour le superbe Orchestre d’Harmonie de la Région Centre, dirigé brillamment par Philippe Ferro ».
  14. https://musicnum.wordpress.com/tag/philippe-ferro/

Liens externes[modifier | modifier le code]