Félix Maréchal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Philippe Félix Maréchal)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Félix Maréchal
Illustration.
Fonctions
Président du conseil général de la Moselle
Prédécesseur Jean-Baptiste Charles Bouchotte
Successeur Charles-Loetitia de Ladoucette
Maire de Metz
Prédécesseur Édouard Jaunez
Successeur Paul Théodore Auguste Besançon
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Metz (Moselle)
Date de décès (à 72 ans)
Lieu de décès Metz (Moselle)
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Médecin

Félix Maréchal à Metz et mort le dans la même ville est un médecin et homme politique français. Il fut président du Conseil général de la Moselle de 1848 à 1851.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études de médecine, il se lance dans la politique. Après les Trois Glorieuses, il s'oppose à la Monarchie de Juillet et défend des idées républicaines progressistes. Il devient conseiller municipal de Metz sous la Monarchie de Juillet et siège au conseil général de la Moselle. Pendant l'intermède républicain de la Seconde République, il est élu président du conseil général de la Moselle (1848-1851).

Le sous le Second Empire, Félix Maréchal est nommé maire de Metz. Le , il est promu officier de la Légion d'honneur[1] pour son action publique. Il développe la ville de Metz avec un certain pragmatisme, et son empreinte est aujourd'hui encore bien visible.

Le , Félix Maréchal meurt d'épuisement quelques mois après le blocus prussien, alors que Metz est sur le point d'être annexée à l'Empire allemand.

Il est inhumé au Cimetière de l'Est à Metz[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dossier LH/1734/59 sur Base Leonore
  2. Bertrand Beyern, Guide des tombes d'hommes célèbres

Sources[modifier | modifier le code]

  • Bernard Desmars, Félix Maréchal (1798-1871). Médecin et maire de Metz, éditions Serpenoise, 2011.

Lien externe[modifier | modifier le code]