Philippe Essig

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Philippe Essig
Fonctions
Secrétaire d'État chargé du Logement
Gouvernement Rocard
Prédécesseur Jean Auroux
Successeur Louis Besson
Biographie
Date de naissance (85 ans)
Lieu de naissance Paris
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Ingénieur des ponts et chaussées

Philippe Essig, né le à Paris, est un haut fonctionnaire, dirigeant d'entreprises et homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Jean Essig et gendre d'Edmond Lanier, il suit ses études au Lycée Janson-de-Sailly à Paris. Élève de l'École polytechnique (promotion X 1951), il est ingénieur des ponts et chaussées en 1956. Il travaille pour les Chemins de Fer Dakar-Niger entre 1957 et 1959, puis est nommé Directeur des Chemins de Fer du Cameroun en 1961. Il le restera jusqu'en 1966. Il est ensuite nommé Ingénieur en chef affecté à la RATP en 1967.

Après plusieurs postes occupés, il est Directeur général de la RATP de 1982 à 1985, puis Président de la SNCF de 1985 à 1988.

Le 12 octobre 1987, il inaugure avec le maire de Bordeaux Jacques Chaban-Delmas et le Directeur Régional de la SNCF Marc Cauty les nouvelles installations modernisées de la gare de Bordeaux-Saint-Jean à Bordeaux, devant permettre l'accueil du futur TGV Atlantique[1].

Il devient par la suite Secrétaire d'État chargé du Logement auprès de Maurice Faure, ministre de l'Équipement et du Logement de François Mitterrand, du 10 mai 1988 au 28 juin 1988 dans le Gouvernement de Michel Rocard (1).

Il est président de TML de 1988 à 1991.

Décorations[modifier | modifier le code]

Il est commandeur de la Légion d'honneur et officier de l'ordre national du Mérite.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Point 1998, p. 9

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • François-Xavier Point, La gare de Bordeaux Saint-Jean : Histoire d'une centenaire (1898-1998), Éditions Sud-Ouest, , 128 p. (ISBN 2879012902). 

Articles connexes[modifier | modifier le code]