Philippe Camus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Philippe Camus (né le ) est senior advisor de Evercore Inc. (en)

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1965, il est lauréat du concours général en physique[1].

Il est ancien élève de l'École normale supérieure de Paris (ENS), diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris (section économie et finances) ,agrégé de sciences physiques et d’actuariat.Du  au , il était le président du conseil d'administration d'Alcatel-Lucent.

Il est officier de la Légion d'honneur et titulaire de la croix du Mérite de l'Allemagne.

Affaire Clearstream 2[modifier | modifier le code]

En , Philippe Camus écrit au juge Jean-Marie d'Huy au pôle financier, pour dénoncer de sombres manœuvres : le général Jean Heinrich, créateur et ancien dirigeant de la Direction du Renseignement militaire, directeur de la sécurité d'Airbus et lui-même cité dans les faux-listings du corbeau, ferait depuis trois mois des menaces à Imad Lahoud afin qu'il accuse Jean-Louis Gergorin d'être le corbeau avec la complicité du général Philippe Rondot. En échange de ce témoignage, le statut de « témoin assisté » lui serait garanti, évitant ainsi les poursuites judiciaires. À sa missive, Philippe Camus joint d'ailleurs deux notes circonstanciées d'Imad Lahoud dans lesquelles il relate les faits (Le Figaro du ).

Mandats sociaux[modifier | modifier le code]

Philippe Camus est :

Président d'honneur du Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales

Philippe Camus a été :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Rencontres du Concours général », sur Association des Lauréats du Concours Général, (consulté le ).
  2. Avis de convocation 2009 à l'assemblée générale d'Alcatel-Lucent

Voir aussi[modifier | modifier le code]