Philippe Brenot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Philippe Brenot
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (73 ans)
BordeauxVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Philippe Brenot, né le à Bordeaux, est un médecin psychiatre français, anthropologue, sexologue et éditeur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Philippe Brenot est médecin. Il obtient un doctorat de sciences à l'université Bordeaux 1, en 1982, en soutenant une thèse intitulée « Évolution de l'asymétrie électro-corticale chez les primates »[1]. Il est sexologue, directeur des enseignements de sexologie et de sexualité humaine à l'université Paris Descartes[2].

Il préside l'association Observatoire international du couple[3]. Ses recherches, théoriques et cliniques, concernent les spécificités anthropologiques de la sexualité humaine et du couple. Il est membre expert de l'Association interdisciplinaire post-universitaire de sexologie (AIUS)[4] et du comité scientifique des Assises de sexologie et de santé sexuelle[5],[6].

Éditions et publications[modifier | modifier le code]

Philippe Brenot est directeur littéraire aux éditions L'Esprit du temps.

Il publie des ouvrages et des articles dans le domaine de la sexologie et de l’anthropologie et la sociologie du couple. Il est l'auteur d'ouvrages sur le couple et la sexualité dont Inventer le couple et Le Sexe et l'amour et, sous sa direction, du Dictionnaire de la sexualité humaine. Il est l'auteur, avec l'Observatoire international du couple, des deux enquêtes sur l'intimité et la vie sexuelle des hommes (N=2 153) et des femmes (N=3 404) vivant en couples de sexes différents : Les Hommes, le sexe et l'amour et Les Femmes, le sexe et l'amour : 3 000 femmes témoignent.

Certains de ses derniers ouvrages traitent de littérature (Le Nom de la femme de Pierre Louÿs) ou de la création littéraire (Le Génie et la Folie). Dans ce registre, il a présenté et établi, aux éditions Gallimard, dans les Cahiers de la NRF[7], l'édition du premier roman de Romain Gary, resté inédit jusqu'en 2014, Le Vin des morts. Ce roman de jeunesse de Roman Kacew (nom de naissance de Romain Gary) est une œuvre maîtresse pour la compréhension de l'homme Gary et un réservoir pour l'œuvre. De nombreux passages du Vin des morts, écrit en 1937, se retrouvant de façon quasi littérale sous la plume d'Émile Ajar en 1974[8], Philippe Brenot montre comment Romain Gary n'est pas simplement devenu Ajar, mais plutôt redevenu Roman Kacew, c'est-à-dire « lui-môme »[9].

Il est membre du jury du prix Sade.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Les Origines , L’Harmattan, 1988
  • Les mots du corps, L'Esprit du Temps, 1992
  • Les mots du sexe, L'Esprit du Temps, 1993
  • La sexologie, PUF, 1994
  • L'éducation sexuelle, PUF, 1996
  • Le génie et la folie, Plon, 1997
  • Eloge de la masturbation, Zulma, 1997
  • Inventer le couple , Odile Jacob, 2001
  • Le sexe et l’amour , Odile Jacob, 2003
  • Le Dictionnaire de la sexualité humaine , L'Esprit du Temps, 2004
  • Les Hommes, le sexe et l'amour , Ed. Les Arènes, 2011
  • Qu'est-ce que la sexologie ? , Payot, 2012
  • Les Femmes, le sexe et l'amour , Ed. Les Arènes, 2012
  • Nouvel éloge de la masturbation , L'Esprit du Temps, 2013
  • Un jour mon Prince…, Les Arènes, 2014[10]
  • Présentation du Vin des Morts de Romain Gary, pp. 9-50, Gallimard, 2014
  • Romain Gary, de Kacew à Ajar, L'Esprit du Temps, 2014
  • Homo ou hétéro, est-ce un choix ?, L'Esprit du Temps, 2015
  • Lettres d'amour, secret des amants, L'Esprit du Temps, 2016[11]
  • Sex Story (avec Laetitia Coryn), Les Arènes BD, 2016
  • Une Histoire du Sexe (avec Laetitia Coryn), Les Arènes BD, 2017
  • Pseudocryme, récit, L'Esprit du Temps, 2017
  • Je suis un médecin de l'amour, L'Esprit du Temps, 2018
  • Pourquoi c'est si compliqué l'amour ?, Les Arènes, 2019
  • Eloge de la masturbation,Zulma, 1997

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice Sudoc, consultée en ligne le 15 mai 2015.
  2. Page du DIU de sexologie, université Paris Descartes, consultée en ligne le 15 mai 2015.
  3. Comité scientifique de l'Observatoire international du couple, consulté en ligne le 15 mai 2015.
  4. www.aius.fr.
  5. Voir sur assises-sexologie.com.
  6. « Biographie et actualités de Philippe Brenot France Inter », sur www.franceinter.fr (consulté le )
  7. Voir sur gallimard.fr.
  8. Marion Van Renterghem, « Le dernier secret de Romain Gary », Le Monde, 11 novembre 2006.
  9. P. Brenot, Romain Gary, de Kacew à Ajar, L'Esprit du Temps, 2014.
  10. « Philippe Brenot: "Le secret des couples qui durent: l'art de la négociation" », sur LExpress.fr, (consulté le )
  11. « Le sexologue Philippe Brenot se réjouit: "Les lettres d'amour n'ont pas disparu" », sur Franceinfo, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]