Philippe Boggio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Philippe Boggio
PhBg.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Philippe Boggio, né à Montpon (Dordogne) le (67 ans), est un écrivain et journaliste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est particulièrement lié à l’aventure du grand reportage dans le quotidien Le Monde, dont trois albums, publiés récemment aux éditions Les Arènes, viennent de rappeler la vivacité au cours des dernières décennies[1].

Entré en 1974 au Quotidien de Paris - que vient de fonder Philippe Tesson - en qualité de spécialiste de l’éducation, il intègre, en 1976, la même rubrique, au Monde. Nommé au service des Informations générales en 1979, reporter puis grand reporter, il participe au pool des grands reportages jusqu’en 1994, ainsi qu’au supplément Le Monde sans visa. Il devient alors chroniqueur, jusqu’à son départ, en 1996.

Il participe à la reprise de L'Événement, par l’équipe de Jean-François Kahn, puis à la création de Marianne, hebdomadaires dont il est le directeur de la rédaction, jusqu’en 2000. Toutefois, il consacre désormais l’essentiel de son temps à ses activités d’écrivain. En 1991, sa biographie de Coluche a connu un grand succès – réédité en 2006, l’ouvrage a servi de support au film d’Antoine de Caunes, Coluche, l’histoire d’un mec (2008). Viennent ensuite les biographies de Boris Vian - traduite en plusieurs langues et rééditée en 2007 – et de Bernard-Henri Lévy, ainsi qu’un essai sur la place de Johnny Hallyday dans le paysage national français.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Ce terrible monsieur Pasqua (biographie), en collaboration avec Alain Rollat, Olivier Orban, 1987
  • L'Année des masques (essai), en collaboration avec Alain Rollat, Olivier Orban, 1989
  • Coluche (biographie), Flammarion, 1991, 2006
  • Boris Vian (biographie), Flammarion, 1993, 2007
  • Mauvaise Fièvre (roman), Flammarion, 1996
  • Bernard-Henri Lévy (biographie), La Table Ronde, 2005
  • Johnny (essai), Flammarion, 2009

Références[modifier | modifier le code]

  1. Les Grands reportages du Monde - 1944-2009 ; Les Grands procès – 1944-2010 ; Les Grands portraits – 1944-2011 (2009, 2010 et 2011), Éditions Les Arènes