Philippe Bernier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bernier.
Philippe Bernier
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
ToulouseVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Philippe Bernier, né le à Bois-Colombes et mort le à Toulouse, est un journaliste et écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Philippe Bernier perd sa mère à 10 ans. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, à 14 ans, il participe à un maquis de FTP dans le département du Lot comme agent de liaison. Dans les années 1950 il devient journaliste au Maroc pour la radio nationale, prend parti pour les nationalistes, et reste dans ce pays après son accession à l'indépendance. En 1958 il est engagé par la Radiodiffusion-télévision française à Alger, où il se montrera ouvertement favorable au FLN[1].

Revenu à Paris, il sert d'appât involontaire pour attirer son ami Ben Barka dans le guet-apens dont ce dernier sera la victime en 1965 ; il est impliqué dans l'affaire mais acquitté lors du procès.

Il a fait partie des fondateurs de Médecins sans frontières, et serait à l'origine de son nom[2],[3]. Il est l'auteur de la charte de cette organisation. Il travaillait à l'époque pour la revue Tonus.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • L'affaire Grégory, livre blanc, en collaboration avec Raymond Borel, Albin Michel, 1969
  • Des médecins sans frontières, Paris, A. Michel, (ISBN 9782226009814)

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. La phase finale de la guerre d'Algérie, Jean Monneret, L'Harmattan
  2. Enquête • Les trente ans des « french doctors », Les Échos, par Jean-Francis Pécresse, 20 décembre 2001
  3. Les «enfants illégitimes» de Médecins sans frontières, cyberpresse.ca, 3 avril 2010

Sources[modifier | modifier le code]

  • Attilio Gaudio, Guerres et paix au Maroc : reportages, 1950-1990, Paris, Karthala, (ISBN 9782865373123)
  • Pierre Accoce, Ces assassins qui ont voulu changer l'histoire, Paris, Plon, (ISBN 9782259189873)