Philippe Béguerie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Béguerie.
Philippe Béguerie
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 91 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Conflit

Philippe Béguerie, né le à Bordeaux et mort à Paris le , à l'âge de 91 ans, est un prêtre catholique français connu pour son implication dans la résistance pendant la Seconde Guerre mondiale.

En 1944, Philippe Béguerie est le seul survivant à l’assaut mené le jour de la Fête Nationale par des soldats allemands et des miliciens contre la ferme de Richemont, à Saucats, où une quinzaine de jeunes résistants avaient constitué un maquis relevant de l'ORA. Il participa ensuite à la libération de Toulouse.

Après la guerre, Philippe Béguerie devient prêtre chez les spiritains et s'est notamment opposé au Père Marcel Lefebvre. Il quitte alors les Spiritains pour rejoindre le diocèse de Paris. Il sera nommé responsable du CNPL. Puis il sera détaché au Cameroun comme prêtre Fidei donnum. Peu après son retour, il est nommé curé de Saint Séverin-Saint Nicolas.

Il consacre une part importante de sa vie à l'étude de la Bible et à l'écriture de nombreux ouvrages permettant de découvrir et d'avancer sur le Chemin vers Dieu.

Philippe Béguerie repose au cimetière Montparnasse, à Paris.


Liens externes[modifier | modifier le code]