Philippe Adnot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Philippe Adnot
Image illustrative de l'article Philippe Adnot
Fonctions
Sénateur de l'Aube
En fonction depuis le
(27 ans 7 mois et 21 jours)
Élection 24 septembre 1989
Réélection 27 septembre 1998
21 septembre 2008
28 septembre 2014
Groupe politique RASNAG
Conseiller départemental de l'Aube
élu dans le canton de Creney-près-Troyes

(2 ans 1 mois et 8 jours)
Élection 29 mars 2015
Prédécesseur Canton créé
Successeur Philippe Pichery
Président du Conseil général puis départemental de l'Aube

(26 ans et 10 mois)
Réélection
Prédécesseur Bernard Laurent
Successeur Élisabeth Philippon (intérim)
Philippe Pichery (désigné)
Conseiller général de l'Aube
élu dans le canton de Méry-sur-Seine

(33 ans et 8 jours)
Successeur Suppression du canton
Biographie
Date de naissance (71 ans)
Lieu de naissance Rhèges (Aube)
Nationalité Française
Parti politique Mouvement Libéral et Modéré
Profession Agriculteur

Philippe Adnot, né le à Rhèges (Aube), est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vie professionnelle[modifier | modifier le code]

Agriculteur à Rhèges, Philippe Adnot est coexploitant de la société civile d’exploitation agricole de l’Ouchotte[1].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Politique locale[modifier | modifier le code]

Élu au conseil général de l'Aube, dans le canton de Méry-sur-Seine, en 1982, il est réélu en 1988, 1994, 2001 et 2008. Le 10 juillet 1990, il est élu président du Conseil général et est régulièrement réélu par la suite[2],[3].

En mars 2015, il est élu conseiller départemental[4] du canton de Creney-près-Troyes[5] en tandem avec Claude Homehr[6]. Ils ont pour suppléants Élisabeth Fèvre et Philippe Pichery. Le 2 avril suivant, il est élu à la présidence du département[7],[8].

Atteint par le cumul des mandats, il démissionne du département le mercredi 10 mai 2017, et reste donc sénateur. Philippe Pichery le remplace.

Politique nationale[modifier | modifier le code]

Il est élu sénateur de l'Aube le 24 septembre 1989, puis réélu les 27 septembre 1998 et 21 septembre 2008 au 1er tour de scrutin[9],[10]. Il est élu pour un quatrième mandat, dès le premier tour, le 28 septembre 2014[11]. Il est secrétaire du Sénat entre 1992 et 1998.

Président du Mouvement libéral et modéré depuis 1989, il siège au Sénat au sein de la Réunion administrative des sénateurs ne figurant sur la liste d'aucun groupe (RASNAG), dont il est délégué depuis 1998.

En qualité de parlementaire, il est membre du groupe d'études fruits et légumes et de la section trufficulture du Sénat[12], du comité des finances locales et du Haut Conseil du secteur public, ainsi que président du groupe France Pays-Andins.

Le 31 janvier 2012, il annonce son soutien à François Bayrou[13],[14] pour l'élection présidentielle de 2012, sans pour autant adhérer au MoDem.

Autres fonctions[modifier | modifier le code]

Ayant contribué à la création de l'université de technologie de Troyes, il est, depuis 1998, 1er vice-président du conseil d'administration de cette école d'ingénieurs, après en avoir été le président.

Il est président d'honneur de PME Finance[15].

Décoration[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]