Philippe Adam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ou cette section ne s'appuie pas, ou pas assez, sur des sources secondaires ou tertiaires (septembre 2016).

Pour améliorer la vérifiabilité de l'article, merci de citer les sources primaires à travers l'analyse qu'en ont faite des sources secondaires indiquées par des notes de bas de page (modifier l'article).

Philippe Adam
Description de l'image Philippe Adam (écrivain).JPG.
Naissance (47 ans)
Paris, Drapeau de la France France
Activité principale
Distinctions
Lauréat du programme de la Villa Kujoyama
Prix Renaissance de la Nouvelle (2009)
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Philippe Adam est un écrivain français, professeur de philosophie né le 9 mars 1970[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est l’auteur de nombreux textes parmi lesquels on compte des romans, des nouvelles, des livrets d’opéra, des poèmes et des paroles de chanson. Côté roman, on peut notamment citer De beaux restes, La société des Amis de Clémence Picot - qui reprend une héroïne de Régis Jauffret - et Les Centenaires, ce dernier livre, paru comme les précédents aux éditions Verticales, ayant reçu un accueil critique plus que favorable. Parmi les nouvelles, Chirurgie, Le syndrome de Paris (adapté en moyen-métrage par la japonaise Sae Chimai), France Audioguide et le recueil intitulé Ton petit manège, prix Renaissance de la Nouvelle 2009. Les œuvres de Philippe Adam ont pour dénominateur commun leur étrangeté, l’auteur ayant le goût des sujets bizarres et faisant souvent preuve d’un humour grinçant.

En 2004, Philippe Adam a été lauréat du programme Villa Kujoyama, équivalent de la Villa Médicis, dont il a ramené Canal Tamagawa, opéra parlé s’appuyant sur les derniers jours de l’écrivain japonais Dazai Osamu, lequel, âgé de 39 ans, en était déjà à sa cinquième tentative de suicide, 3 de ces tentatives se soldant par la mort des jeunes femmes qui l’accompagnaient.

À la suite de Canal Tamagawa, Philippe Adam a écrit en 2010 Il manque une pièce, qui a été joué sur son lieu de création, Salins-les-Bains, en Franche-Comté, puis à Paris, dans le cadre du Festival Paris en toutes lettres. Depuis longtemps lié au compositeur Fabrice Ravel-Chapuis, Philippe Adam a écrit des chansons pour le duo Artango (album In Extremis, présenté en 2001 aux Francofolies de La Rochelle) puis pour Jean Guidoni, lequel interprète Il manque une pièce dans l’édition qui en est donnée dans la collection Extraction des éditions Joca Seria, collection créée et animée par Chloé Delaume. Fabrice Ravel-Chapuis était déjà le compositeur de Canal Tamagawa, et il était également lauréat de la Villa Kujoyama, la même année que Philippe Adam.

Pour le plaisir et par jeu, il a écrit Les légumes verts, en lien avec les photographies d'Aurélie Petrel, aux éditions Le Bleu du Ciel, ces « Légumes verts » reprenant les modèles en plastique des plats qu’on trouve en vitrine des restaurants japonais, l’auteur y ajoutant une dose d’humour noir sur fond de fin du monde et d’indigestion : « Bientôt nous n’aurons plus rien à manger, pas d’inquiétude, de toute façon digérer rend morose ».

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • De beaux restes, éditions Verticales, 2002
  • Chirurgie, éditions Inventaire/Invention, 2002
  • La société des amis de Clémence Picot, Verticales, 2003
  • Canal Tamagawa, Verticales, 2005
  • Le syndrome de Paris, Inventaire/Invention, 2005
  • France Audioguide, Inventaire/Invention, 2007
  • Ton petit manège, Verticales, 2008
  • Les centenaires, Verticales, 2010
  • Les légumes verts, éditions Le bleu du ciel, 2010
  • Il manque une pièce, éditions Joca Seria, coll. « Extraction », 2011
  • Jours de chance, Verticales, 2011
  • Les Impudiques, Verticales, 2015

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche auteur, « Philippe Adam », sur editions-verticales.com (consulté le 17 mars 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]