Philippe Étienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Étienne.

Philippe Étienne
Illustration.
Fonctions
Conseiller diplomatique du
président de la République
En fonction depuis le
(1 an, 4 mois et 10 jours)
Président Emmanuel Macron
Prédécesseur Jacques Audibert
Biographie
Date de naissance (62 ans)
Lieu de naissance Neuilly-sur-Seine (Seine)
Nationalité Drapeau de France Français
Diplômé de ENS
ENA
INALCO (serbo-croate)
Profession Diplomate

Philippe Étienne, né le à Neuilly-sur-Seine, est un diplomate français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Philippe Étienne est ancien élève de l'École normale supérieure (promotion S1974) et de l'École nationale d'administration (promotion Voltaire, 1980), agrégé de mathématiques, licencié en sciences économiques, diplômé de l'Institut national des langues et civilisations orientales (serbo-croate)[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Il a été en poste à Belgrade (1981-1983), Bonn (1985-1987), Bruxelles (représentation permanente auprès de l'Union européenne, 1988-1991 puis 1997-2002), Moscou (conseiller de coopération et d'action culturelle, 1991-1994) et Bucarest (ambassadeur, 2002-2005). Il a exercé diverses fonctions à Paris, notamment comme directeur général de la coopération internationale et du développement et président de l'AEFE de 2004 à 2007[1].

Il a travaillé dans plusieurs cabinets ministériels : de 1985 à 1988 comme conseiller technique au cabinet de Bernard Bosson, puis de 1995 à 1997 comme directeur-adjoint du cabinet d'Hervé de Charette, et de mai 2007 à avril 2009 comme directeur du cabinet de Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères et européennes.

Il est, à compter du 14 avril 2009, représentant permanent de la France à l'Union européenne en remplacement de Pierre Sellal, nommé secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et européennes et qui lui succède en 2014 au même poste. Il est nommé ambassadeur de France en Allemagne le 31 juillet 2014, en remplacement de Maurice Gourdault-Montagne.

En avril 2017, il est désigné pour remplacer Jean-Maurice Ripert[2] comme ambassadeur à Moscou mais, avant d'être officiellement confirmé, il est nommé le 14 mai 2017 conseiller diplomatique du président de la République française Emmanuel Macron[3],[4].

Distinctions honorifiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]