Philipp Meyer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Meyer.
Philipp Meyer
Description de cette image, également commentée ci-après
Philipp Meyer en 2017
Naissance (44 ans)
New York, États-Unis
Activité principale
Distinctions
bourse Guggenheim
Auteur
Langue d’écriture anglais
Genres

Philipp Meyer, né le à New York[1], est un écrivain américain,.

Biographie[modifier | modifier le code]

Meyer a grandi dans la banlieue de Baltimore, dans l’Etat de Maryland.[2] Il déserte l’école à quinze ans et devient réparateur de bicyclettes. Il décroche cependant son diplôme d’enseignement général, décide de devenir écrivain et, à 22 ans, est admis à l’Université Cornell. Il en sort diplômé en langue anglaise. Après un détour par Wall Street, il obtient en 2004 une bourse d’écriture du Michener Center for Writers, de l’Université du Texas à Austin [3]. C’est durant les trois années de cette bourse, de 2005 à 2008, qu’il écrit son premier roman, « Un arrière goût de rouille ».

Œuvres[modifier | modifier le code]

Un arrière-goût de rouille, trad de Sarah Gurcel, éditions Denoël, coll. « Denoël & d'ailleurs », 2009, 537 p. (ISBN 978-2-207-26084-5)[5]
  • The Son (2013)[6]
Le Fils, trad de Sarah Gurcel, éditions Albin Michel, coll. « Terres d’Amérique », 2014, 496 p. (ISBN 978-2-226-25974-5)

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]