Philip Selznick

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Selznick.
Philip Selznick
Biographie
Naissance
Décès (à 91 ans)
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis

Philip Selznick est un sociologue né le 8 janvier 1919 et décédé le 12 juin 2010. Il a été professeur de sociologie et de droit à l'université de Californie à Los Angeles.

Il est essentiellement reconnu pour ses travaux en théorie des organisations, sociologie du droit et des administrations publiques. Il est l'auteur de de plusieurs ouvrages influents, dont TVA and the Grass Roots et Leadership in administration.

Carrière[modifier | modifier le code]

Selznick a reçu son PhD en 1947 à l'université Columbia. Il a été membre de la faculté de l'université de Californie, Berkeley, en 1952 et 1984, initialement au sein du département de sociologie, puis ensuite au sein de l'école de Droit.

Principales contributions[modifier | modifier le code]

Les individus comme agents indépendants[modifier | modifier le code]

De manière simplifiée, Selznick part du principe que les individus au sein des organisations peuvent avoir différents objectifs, ce qui rend difficile pour les organisations et les employés d'avoir un objectif rationnel commun (comme cela était théorisé précédemment)[1].

Théorie de la cooptation[modifier | modifier le code]

Cette théorie de la cooptation a été développée comme un mécanisme qui facilite la survie des organisations: Selznick a mis en évidence des mécanismes de cooptation formelle ou informelle qui permettent à une organisation de coopter des membres en son sein qui pourraient potentiellement lui être néfaste. Ce mécanisme de cooptation, non sans risque permettrait ainsi de réduire les risques[2].

Publications[modifier | modifier le code]

  • 1948 : Fondements de la Théorie de l'organisation
  • 1949 : TVA and the grass roots: A study of politics and organization
  • 1957 : Leadership in administration: A sociological interpretation

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Roger Cotterrell, « Selznick Interviewed: Philip Selznick in Conversation with Roger Cotterrell », Journal of Law and Society, vol. 31, no 3,‎ , p. 291–317 (JSTOR 1410779)
  • (en) Robert A. Kagan (dir.), Martin Krygier (dir.) et Kenneth I. Winston (dir.), Legality and Community : on the Intellectual Legacy of Philip Selznick, Lanham, MD, Rowman & Littlefield,‎ (ISBN 0742516245)
  • (en) Martin Krygier, Philip Selznick : Ideals in the World, Stanford University Press,‎

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Philip Selznick, « Foundations of the Theory of Organization », American Sociological Review, vol. 13, no 1,‎ , p. 25–35 (DOI 10.2307/2086752)
  2. (en) Philip Selznick, TVA and the Grass Roots : A Study in the Sociology of Formal Organization, Berkeley, University of California Press,‎ (OCLC 2293803)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]