Philip Schyle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Polynésie française image illustrant un homme politique image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant la Polynésie française et un homme politique français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Philip Schyle
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Philip Schyle (né le 15 septembre 1962 à Nouméa) est un homme politique de Polynésie française, président du parti autonomiste et centriste Fetia Api. Il a été élu le 9 avril 2009, Président de l'Assemblée de la Polynésie française avec 40 voix, fonction qu'il avait déjà occupée pendant un an à 44 ans, le 13 avril 2006, avec une voix d'écart sur Antony Géros (UPLD). En 2013, il rejoint A Ti'a Porinetia et est réélu lors de l'élection des représentants à l'Assemblée de la Polynésie française de 2013.

Il a été secrétaire national du Nouveau Centre, chargé de l'outre-mer.

Professeur d'Histoire et de Géographie depuis 1988, après avoir été instituteur à 20 ans, il a été auditeur de l'Institut des hautes études de défense nationale (162e session en région).

Carrière politique[modifier | modifier le code]

  • 2014 - réélu maire de la commune d'Arue
  • 2008 - réélu maire de la commune d'Arue
  • 2003 - maire de la commune d'Arue
  • 2002 - président du Fetia Api depuis juin
  • 2002 - secrétaire général.
  • 1996 - membre fondateur du Fetia Api en février
  • 1992 - 1er adjoint au maire d'Arue
  • 1989 - 3e adjoint au maire de la commune d'Arue (Tahiti)

Mandats et fonctions à l'APF[modifier | modifier le code]

  • Élu le 9.04.2009, Président de l'Assemblée de la Polynésie française (40 voix pour Philip Schyle et 14 voix pour Edouard Fritch)
  • Élu le 10.02.2008, représentant à l'Assemblée de la Polynésie française.
  • Élu le 15.02.05 représentant à l'Assemblée de la Polynésie française par arrêté 026/2005/APF/SG du 15.02.05 à la suite des élections partielles du 13.02.05.
  • Fin du mandat le 15.11.04 à la suite de l'annulation des élections du 23.05.04 aux îles du Vent.
  • Élu le 23.05.04, représentant à l'Assemblée de la Polynésie française et président de la Commission Permanente

Mandats locaux en cours[modifier | modifier le code]

  • représentant à l'Assemblée de la Polynésie Française
  • Maire de la commune d'Arue.

Liens externes[modifier | modifier le code]