Phil Roy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Phil Roy au gala Juste pour ados de Juste pour rire 2016.

Phil Roy est un humoriste et comédien Canadien

Biographie[modifier | modifier le code]

Phil Roy participe pendant plusieurs années à des ligues d’improvisation avant de s’inscrire à l’École nationale de l'humour en 2009. Deux ans plus tard, on entend déjà parler de son drôle de personnage avec « La tournée des finissants cuvée 2011 »[1],[2]. Durant ses études, il fut éducateur dans une école primaire à Montréal.

Plusieurs médias soulignent également la performance de Phil dans le rôle de « l’ami Facebook » lors du Gala des Olivier 2011[3]. Depuis, on a pu le voir entre autres comme un des chroniqueurs Nobody aux côtés de Jean-François Mercier dans Un gars le soir et collaborateur à Brassard en direct d'aujourd'hui sur V Télé. En tant que comédien, il a interprété plusieurs rôles dans plusieurs webséries, telles que Sale gueule, Offre d'emploi, Oui-Allo? et Le Frigidaire sur Lib tv, ainsi que La boite à malle produite par Turbulent. Phil Roy participe à l'édition 2013 de l'émission En route vers mon premier gala Juste pour rire[4],[5]. Il y figure parmi les quatre finalistes. À la suite de sa participation, il est invité à monter sur la scène de la Place des arts pour le Gala Argent animé par Jean-François Mercier[6],[7],[8]. Le même été, à Val d'Or, il est doublement récompensé en sortant grand gagnant du Concours de la relève de l'humour du Festival d'humour de l'Abitibi et en remportant le Prix du public[9],[10]. Dans le cadre du Zoofest, il retient l'attention des médias avec le spectacle Phil et Mehdi 3D [11],[12],[13] et comme animateur du Show du roast[14].

En 2014, Phil Roy se joint à l’équipe de comédiens maison de SNL Québec, adaptation québécoise de l'émission connue Saturday Night Live, diffusée à Télé-Québec.

Formation[modifier | modifier le code]

Carrière[modifier | modifier le code]

Humour[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Web[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Offre d'emploi, Lib tv
  • 2012 : Oui-Allo?, Lib tv
  • 2012 : La boîte à malle, Turbulent
  • 2012 : Sale gueule, Lib tv
  • 2012 : Le Frigidaire, Lib tv
  • 2014 : Marc Gendron et ses amis, C Majuscule Média/TVA
  • 2014 : Capsule Microplay

Écriture[modifier | modifier le code]

  • 2012 : Oui, Allo?
  • 2012 : Devenir expert en 3 minutes (saison 2)
  • 2012 : Patrice Lemieux la websérie

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2013 : Première place et prix du public au Concours de la relève du Festival d'humour de l'Abitibi ;
  • 2013 : Finaliste à En route vers mon premier Gala Juste pour rire ;
  • 2016 : Découverte de l'année au Gala d'humour les Olivier..

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Éric Clément, « École nationale de l'humour : une bonne cuvée », La Presse,‎ (lire en ligne, consulté le 18 mars 2014)
  2. Pascale Lévesque, « Les finissants de l’École nationale de l’humour ont très bien relevé le défi », Rue Frontenac,‎ (lire en ligne, consulté le 18 mars 2014)
  3. Tristan Cloutier, « L'École nationale de l'humour s'arrête à Saint-Hyacinthe », Le Courrier de St-Hyacinthe,‎ (lire en ligne, consulté le 18 mars 2014)
  4. Marie-Soleil Lalonde, « Le retour de «Nobody» à En route vers mon 1er gala JPR », Canoe,‎ (lire en ligne)
  5. Éric Clément, « lutte féroce en demi-finales », La Presse,‎ (lire en ligne)
  6. « Un gala d’humour neuf », La Presse,‎ (lire en ligne)
  7. « Gala Juste pour rire de Jean-François Mercier: c'est pas parce qu'on rit que c'est drôle », Huffington Post,‎ (lire en ligne)
  8. « L'argent selon Jean-François Mercier », QuébecSpot,‎ (lire en ligne)
  9. « Phil Roy, double champion au concours de la relève en humour », L'Écho Abitibien,‎ (lire en ligne)
  10. « Phil Roy, grand vainqueur », La Presse,‎ (lire en ligne)
  11. « Retour sur Phil et Mehdi 3D », Sors-tu.ca,‎ (lire en ligne)
  12. « Zoofest : de belles découvertes humoristiques », Les Méconnus,‎ (lire en ligne)
  13. « Zoofest 2013, semaine 1 », Geek Mode,‎ (lire en ligne)
  14. « Zoofest 2013: le bien-cuit de Mélanie Couture », Huffington Post,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]