Phendé Rinpoché

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Phendé Rinpoché est né en 1934, dans une famille de pratiquants tantriques Ngapa, dans la province du Kham au Tibet.

Biographie de Phendé Rinpoché[modifier | modifier le code]

Phendé Rinpoché fut reconnu comme tulkou (réincarnation) de Ngor Phendé Khen Tchen Djamyang Thubten Tcheu Tchi Djialtsen, dont la lignée remonte au mahasiddha indien Birwapa. Il étudia et apprit tous les textes de rituels auprès de son oncle et précepteur Ngawang Rintchen, chef enseignant du monastère de Tharlam. À l'âge de sept ans, il fut intronisé et reçut l'enseignement du Lamdré Loshé (La Voie et ses fruits). À l'âge de neuf ans, il prononça les vœux de disciple laïc accompli, puis les vœux de novice ; il effectua ensuite plusieurs années de retraite et compléta son enseignement Sakyapa ; il suivit également des études d'astrologie. Il étudia plusieurs années au monastère de Kyegu à Jyekundo.

Vers la fin des années 1950, en raison de l'invasion chinoise du Tibet, il décida de fuir le Kham vers l'Inde en faisant un grand détour par les étendues désertes du Chang Thang (Nord du Tibet), accompagné d'une vingtaine de personnes, dont sa mère et son oncle. Il rencontra en chemin le groupe de Sakya Tridzin Rinpoché. Ils arrivèrent en même temps (1959) au Sikkim où il rencontra aussi Khyentse Rinpoché Jamyang Choekyi Lodrö. Il se rendit ensuite à Mussoorie où il rencontrait fréquemment le 14e Dalaï Lama. En Inde, il reconstitua à Kamrao le monastère de Kyegu avec des moines tibétains en exil.

En 1969, il fut invité au centre de Samye Ling en Écosse. Il rencontra à Cambridge une jeune française qui allait devenir son épouse et s'établit en France où il fonda en 1974 le centre de Ngor Ewam Phendé Ling en Normandie. Il a trois fils, qui furent reconnus comme Tulkous. Il établit par la suite deux autres centres en France, Ngor Ewam Kunsang Ling à Paris et Ngor Ewam Tcheu Ling à Poitiers.

Il a pu rétablir son siège du Phendé Ladrang dans son monastère de Ngor Ewam Tcheu Den, à Manduwalla en Inde du nord. Il apporte une aide régulière à ce monastère grâce à l’association Un Pas Vers les Tibétains.

Notes et références[modifier | modifier le code]



Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]