Phase à élimination directe de la Coupe du monde de rugby à XV 2011

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La phase à élimination directe de la Coupe du monde de rugby à XV 2011 oppose les huit équipes qualifiées à l'issue du premier tour. Ces équipes se rencontrent dans des matchs à élimination directe à partir des quarts de finale.

Règlement [1][modifier | modifier le code]

Le vainqueur de chaque match est qualifié pour la phase suivante. En cas d'égalité à la fin du temps réglementaire, 2 prolongations de 10 minutes seront jouées après 5 minutes de pause, avec une pause de 5 minutes entre les deux pour que les équipes changent de côté de terrain. En cas de nouvelle égalité à l'issue des prolongations, 10 minutes de jeu supplémentaires seront disputées après 5 minutes de pause. La première équipe arrivant à inscrire des points pendant cette mort subite sera déclarée vainqueur (le temps de jeu restant n'étant pas disputé). En cas d'égalité à la fin de la mort subite, les équipes seront départagées par une épreuve de tirs au but placés. Pour cette épreuve, 5 joueurs de chaque équipe sont désignés pour botter sur la ligne des 22m depuis 3 zones : face aux poteaux, sur la ligne des 15m à gauche des poteaux, sur la ligne des 15m à droite des poteaux. Chacun des 5 joueurs des 2 équipes effectue une tentative. Le premier joueur de chaque équipe botte depuis la première zone, le deuxième joueur de chaque équipe depuis la deuxième zone et ainsi de suite en changeant de zone à chaque tentative des deux équipes. Si une équipe réalise un score plus élevé que l'autre à l'issue de ces 5 tentatives, elle est déclarée vainqueur. Autrement, une nouvelle série de 5 coups de pied au but est effectuée mais en mort subite cette fois. L'équipe déclarée vainqueur est celle dont le buteur a réussi sa tentative pendant que le joueur adverse échoue (si les deux échouent, le buteur suivant de chaque équipe effectue sa tentative).

Tableau[modifier | modifier le code]

Après la phase de groupe, les huit équipes qualifiées sont celles classées aux deux premières places de chaque poule :

Poule A Poule B Poule C Poule D
1. Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 1. Drapeau : Angleterre Angleterre 1. Drapeau : Irlande Irlande 1. Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud
2. Drapeau : France France 2. Drapeau : Argentine Argentine 2. Drapeau : Australie Australie 2. Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles
Quarts de finale Demi-finales Finale
 le 8 octobre au Westpac Stadium, Wellington      le 15 octobre à l'Eden Park, Auckland      le 23 octobre à l'Eden Park, Auckland
 Drapeau : Irlande Irlande  10
 Drapeau : Pays de Galles Galles  22  
 Drapeau : Pays de Galles Galles  8
 le 8 octobre à l'Eden Park, Auckland
   Drapeau : France France  9  
 Drapeau : Angleterre Angleterre  12
 Drapeau : France France  19  
 Drapeau : France France  7
 le 9 octobre au Westpac Stadium, Wellington
   Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande  8
 Drapeau : Afrique du Sud Afrique du Sud  9
 le 16 octobre à l'Eden Park, Auckland
 Drapeau : Australie Australie  11  
 Drapeau : Australie Australie  6
 le 9 octobre à l'Eden Park, Auckland Troisième place
   Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande  20  
 Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande  33  le 21 octobre à l'Eden Park, Auckland
 Drapeau : Argentine Argentine  10    Drapeau : Pays de Galles Galles  18
 Drapeau : Australie Australie  21

Quarts de finale[modifier | modifier le code]

Quarts de finale 1[modifier | modifier le code]

Feuille de match
Drapeau : Irlande Irlande 10 – 22 Pays de Galles Drapeau : Pays de Galles

(mt : 3 - 10)

au Westpac Stadium, Wellington

Homme du match : Michael Phillips Drapeau : Pays de Galles

Points marqués :

Évolution du score : 0-7, 3-7, 3-10, 10-10, 10-15, 10-22

Arbitre : Craig Joubert Drapeau : Afrique du Sud

Spectateurs : 35 787

Résumé

Composition des équipes
Irlande Drapeau : Irlande

Titulaires
Rob Kearney 15
Tommy Bowe 14
(cap.) Brian O'Driscoll 13
Gordon D'Arcy 12
Remplacé après 73 minutes 73e marqué à la 44 minute 44e Keith Earls 11
Remplacé après 55 minutes 55e Ronan O'Gara 10
Remplacé après 55 minutes 55e Conor Murray 9
Remplacé après 76 minutes 76e Jamie Heaslip 8
Sean O'Brien 7
Remplacé après 76 minutes 76eStephen Ferris 6
Paul O'Connell 5
Donncha O'Callaghan 4
Mike Ross 3
Rory Best 2
Cian Healy 1
Remplaçants
Sean Cronin 16
Tom Court 17
Entré après 76 minutes 76e  Donnacha Ryan 18
Entré après 76 minutes 76e  Denis Leamy 19
Entré après 55 minutes 55e  Eoin Reddan 20
Entré après 55 minutes 55e  Jonathan Sexton 21
Entré après 73 minutes 73e  Andrew Trimble 22
Entraîneur
Declan Kidney Drapeau : Irlande

Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles

Titulaires
15 Leigh Halfpenny
14 George North
13 Jonathan Davies marqué à la 64 minute 64e
12 Jamie Roberts
11 Shane Williams marqué à la 3 minute 3e
10 Rhys Priestland
9 Michael Phillips marqué à la 51 minute 51e
8 Toby Faletau
7 Sam Warburton (cap.)
6 Dan Lydiate
5 Alun Wyn Jones
4 Luke Charteris Remplacé après 41 minutes 41e
3 Adam Jones
2 Huw Bennett
1 Gethin Jenkins
Remplaçants
16 Lloyd Burns
17 Paul James
18 Bradley Davies Entré après 41 minutes 41e 
19 Ryan Jones
20 Lloyd Williams
21 James Hook
22 Scott Williams
Entraîneur
Drapeau : Pays de Galles Warren Gatland

Quarts de finale 2[modifier | modifier le code]

Feuille de match
Drapeau : Angleterre Angleterre 12 – 19 France Drapeau : France

(mt : 0 - 16)

à l'Eden Park, Auckland

Homme du match : Imanol Harinordoquy Drapeau : France

Points marqués :

Évolution du score : 0-3, 0-6, 0-11, 0-16, 7-16, 7-19, 12-19

Arbitre : Steve Walsh Drapeau : Nouvelle-Zélande

Spectateurs : 49 105

Résumé

Composition des équipes
Angleterre Drapeau : Angleterre

Titulaires
marqué à la 55 minute 55e Ben Foden 15
Chris Ashton 14
Manu Tuilagi 13
Toby Flood 12
marqué à la 77 minute 77e Mark Cueto 11
Remplacé après 55 minutes 55e Jonny Wilkinson 10
Ben Youngs 9
Nick Easter 8
Remplacé après 65 minutes 65e (cap.) Lewis Moody 7
Remplacé après 47 minutes 47e Tom Croft 6
Tom Palmer 5
Remplacé après 51 minutes 51e Louis Deacon 4
Dan Cole 3
Remplacé après 57 minutes 57e Steve Thompson 2
Remplacé après 51 minutes 51e Matt Stevens 1
Remplaçants
Entré après 57 minutes 57e  Dylan Hartley 16
Entré après 51 minutes 51e  Alex Corbisiero 17
Entré après 47 minutes 47e  Courtney Lawes 18
Entré après 51 minutes 51e  Simon Shaw 19
Entré après 65 minutes 65e  James Haskell 20
Entré après 64 minutes 64e  Richard Wigglesworth 21
Entré après 55 minutes 55e  Matt Banahan 22
Entraîneur
Martin Johnson Drapeau : Angleterre

Drapeau : France France

Titulaires
15 Maxime Médard marqué à la 31 minute 31e
14 Vincent Clerc marqué à la 22 minute 22e
13 Aurélien Rougerie Remplacé après 69 minutes 69e
12 Maxime Mermoz
11 Alexis Palisson
10 Morgan Parra
9 Dimitri Yachvili Remplacé après 54 minutes 54e
8 Imanol Harinordoquy Remplacé après 73 minutes 73e
7 Julien Bonnaire
6 Thierry Dusautoir (cap.)
5 Lionel Nallet
4 Pascal Papé Remplacé après 58 minutes 58e
3 Nicolas Mas
2 William Servat Remplacé après 58 minutes 58e
1 Jean-Baptiste Poux Remplacé après 57 minutes 57e
Remplaçants
16 Dimitri Szarzewski Entré après 58 minutes 58e 
17 Fabien Barcella Entré après 57 minutes 57e 
18 Julien Pierre Entré après 58 minutes 58e 
19 Louis Picamoles Entré après 73 minutes 73e 
20 François Trinh-DucEntré après 53 minutes 53e 
21 David Marty Entré après 69 minutes 69e 
22 Cédric Heymans
Entraîneur
Drapeau : France Marc Lièvremont

Quarts de finale 3[modifier | modifier le code]

Feuille de match
Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud 9 – 11 Australie Drapeau : Australie

(mt : 3 - 8)

au Westpac Stadium, Wellington

Homme du match : David Pocock Drapeau : Australie

Points marqués :

  • Afrique du Sud : 2 pénalités de Steyn (39e, 55e) et 1 drop de Steyn (60e)
  • Australie : 1 essai de Horwill (11e) et 2 pénalités de O'Connor (17e, 72e)

Évolution du score : 0-5, 0-8, 3-8, 6-8, 9-8, 9-11

Arbitre : Bryce Lawrence Drapeau : Nouvelle-Zélande

Spectateurs : 34 914

Résumé

Les Springboks sont champions du monde en titre et premiers de poule. Ils dominent le match en termes de possession de balle et d'occupation du terrain sans parvenir à concrétiser au score[2]. La sanction tombe avec un essai du capitaine James Horwill et une pénalité de James O'Connor qui permettent aux Australiens de s'imposer 11-9[2].

Composition des équipes
Afrique du Sud Drapeau d'Afrique du Sud

Titulaires
Patrick Lambie 15
JP Pietersen 14
Jaque Fourie 13
Jean de Villiers 12
Remplacé après 49 minutes 49e Bryan Habana 11
Morné Steyn 10
Fourie du Preez 9
Remplacé après 63 minutes 63e Pierre Spies 8
Sortie pour saignement de 15' à 21' 15' à 21' Schalk Burger 7
Remplacé après 21 minutes 21e Heinrich Brüssow 6
Victor Matfield 5
Danie Rossouw 4
Jannie du Plessis 3
Remplacé après 49 minutes 49e (cap.) John Smit 2
Gurthrö Steenkamp 1
Remplaçants
Entré après 49 minutes 49e  Bismarck du Plessis 16
CJ van der Linde 17
Entré après 15 minutes 15e  Remplacé après 21 minutes 21eEntré après 63 minutes 63e  Willem Alberts 18
Entré après 21 minutes 21e  Francois Louw 19
Entré après 49 minutes 49e  Francois Hougaard 20
Butch James 21
Gio Aplon 22
Entraîneur
Peter de Villiers Drapeau : Afrique du Sud

Drapeau : Australie Australie

Titulaires
15 Kurtley Beale Remplacé après 74 minutes 74e
14 James O'Connor
13 Adam Ashley-Cooper
12 Pat McCabe
11 Digby Ioane
10 Quade Cooper
9 Will Genia
8 Radike Samo Remplacé après 73 minutes 73e
7 David Pocock
6 Rocky Elsom
5 James Horwill (cap.) marqué à la 11 minute 11e
4 Dan Vickerman Remplacé après 53 minutes 53e
3 Ben Alexander
2 Stephen Moore Remplacé après 63 minutes 63e
1 Sekope Kepu Remplacé après 69 minutes 69e
Remplaçants
16 Tatafu Polota-Nau Entré après 63 minutes 63e 
17 James Slipper Entré après 69 minutes 69e 
18 Nathan SharpeEntré après 53 minutes 53e 
19 Ben McCalman Entré après 73 minutes 73e 
20 Luke Burgess
21 Berrick Barnes
22 Anthony Fainga'a Entré après 74 minutes 74e 
Entraîneur
Drapeau : Nouvelle-Zélande Robbie Deans

Quarts de finale 4[modifier | modifier le code]

Feuille de match
Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 33 – 10 Argentine Drapeau : Argentine

(mt : 12 - 7)

à l'Eden Park, Auckland

Homme du match : Piri Weepu Drapeau : Nouvelle-Zélande

Points marqués :

  • Nouvelle-Zélande : 2 essais de Read (67e), Thorn (76e), 1 transformation de Cruden (76e) et 7 pénalités de Weepu (13e, 25e, 35e, 39e, 49e, 60e, 72e)
  • Argentine : 1 essai de Cabello (30e), 1 transformation de Contepomi (30e) et 1 pénalité de Bosch (46e)

Évolution du score : 3-0, 6-0, 6-7, 9-7, 12-7, 12-10, 15-10, 18-10, 23-10, 26-10, 33-10

Arbitre : Nigel Owens Drapeau : Pays de Galles

Spectateurs : 57 192

Résumé

Composition des équipes
Nouvelle-Zélande Drapeau : Nouvelle-Zélande

Titulaires
Remplacé après 41 minutes 41e Mils Muliaina 15
Cory Jane 14
Conrad Smith 13
Ma'a Nonu 12
Sonny Bill Williams 11
Remplacé après 33 minutes 33e Colin Slade 10
Remplacé après 73 minutes 73e Piri Weepu 9
marqué à la 67 minute 67e Kieran Read 8
Remplacé après 73 minutes 73e (cap.) Richie McCaw 7
Jerome Kaino 6
Sam Whitelock 5
Remplacé après 62 minutes 62e marqué à la 76 minute 76e Brad Thorn 4
Remplacé après 75 minutes 75e Owen Franks 3
Remplacé après 63 minutes 63e Keven Mealamu 2
Tony Woodcock 1
Remplaçants
Entré après 63 minutes 63e  Andrew Hore 16
Entré après 75 minutes 75e  John Afoa 17
Entré après 62 minutes 62e  Ali Williams 18
Entré après 73 minutes 73e  Victor Vito 19
Entré après 73 minutes 73e  Jimmy Cowan 20
Entré après 33 minutes 33e  Aaron Cruden 21
Entré après 41 minutes 41e  Isaia Toeava 22
Entraîneur
Graham Henry Drapeau : Nouvelle-Zélande

Drapeau : Argentine Argentine

Titulaires
15 Martín Rodríguez Gurruchaga Remplacé après 67 minutes 67e
14 Gonzalo Camacho
13 Marcelo Bosch
12 Felipe Contepomi (cap.)
11 Horacio Agulla Remplacé après 50 minutes 50e
10 Santiago Fernández
9 Nicolás Vergallo Sortie pour saignement de 49' à 53' 49' à 53' Exclu temporairement de 58e à 68e 58e à 68e
8 Leonardo Senatore
7 Juan Manuel Leguizamón
6 Julio Farías Cabello marqué à la 30 minute 30e
5 Patricio Albacete
4 Manuel Carizza Remplacé après 63 minutes 63e
3 Juan Figallo Remplacé après 60 minutes 60e
2 Mario Ledesma Remplacé après 68 minutes 68e
1 Rodrigo Roncero Remplacé après 39 minutes 39e
Remplaçants
16 Agustín Creevy Entré après 68 minutes 68e 
17 Martín Scelzo Entré après 60 minutes 60e 
18 Marcos Ayerza Entré après 39 minutes 39e 
19 Alejandro Campos Entré après 63 minutes 63e 
20 Alfredo Lalanne Entré après 49 minutes 49e  Remplacé après 53 minutes 53e
21 Lucas González Amorosino Entré après 67 minutes 67e 
22 Juan Imhoff Entré après 50 minutes 50e 
Entraîneur
Drapeau : Argentine Santiago Phelan

Demi-finales[modifier | modifier le code]

Demi-finale 1[modifier | modifier le code]

Feuille de match

Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles 8 – 9 France Drapeau : France
(mt : 3 - 6)

à l'Eden Park, Auckland

Homme du match : Julien Bonnaire Drapeau : France

Points marqués :
Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles :
1 essai de Phillips (58e) et 1 pénalité Hook (8e)

Drapeau : France France :
3 pénalités de Parra (23e, 34e, 50e)

Évolution du score : 3-0, 3-3, 3-6, mt, 3-9, 8-9.

Arbitre : Alain Rolland Drapeau : Irlande

Spectateurs : 58 629

Résumé

Les Diables rouges gallois prennent d'emblée l'initiative, réduisant les Bleus à défendre. Sur une faute de Thierry Dusautoir dans un ruck, James Hook ouvre la marque d'une pénalité (3-0, 8e). En faveur des Français, la bonne tenue de la mêlée permet de réduire la pression celte. La réussite au pied est pour Morgan Parra (3-6, 34e) pendant que son homologue J.Hook manque deux tentatives consécutives.

Le capitaine du pays de Galles Sam Warburton reçoit un carton rouge à la 18e minute pour un plaquage cathédrale sur Vincent Clerc. Les Gallois jouent donc l'essentiel du match à quatorze. C'est le deuxième carton rouge gallois concédé en deux demi-finales de Coupe du monde. En 1987, face aux All Blacks, le deuxième ligne gallois Huw Richards écope du premier carton rouge de l'histoire de la compétition[3].

Bien que motivés à faire la différence au retour des vestiaires, les Bleus ne parviennent qu'à marquer les trois points d'une pénalité (3-9, 50e) par leur ouvreur. Les Français, fébriles et dominés dans les vingt dernières minutes, s’appuient sur une bonne défense et discipline pour arracher de justesse leur qualification après près de deux minutes de temps additionnel. Les Gallois perdent leur pilier droit Adam Jones (75e sélection) sorti sur blessure tôt dans le match.

Outre l'expulsion de Warbuton et la blessure de Jones, le XV du Poireau est également peu en réussite au pied avec un poteau et un ballon rasant. Avec une seule pénalité passée sur cinq tentées et un drop manqué, les Gallois perdent des points, ce qui n'est pas le cas des Français avec Morgan Parra qui réalise un 100 % au pied, malgré deux tentatives de drop manquées. La touche française est performante avec cinq ballons gagnés sur des lancers adverses.

En seconde mi-temps, le jeu est basé essentiellement sur des chandelles et du jeu au pied d'occupation. Les Gallois marquent l'unique essai du match à la 58e par Michael Phillips qui perce la défense française après plusieurs temps de jeu. Stephen Jones manque la transformation, ce qui laisse les Gallois à un point derrière les Bleus (8-9).

Composition des équipes
Pays de Galles Drapeau : Pays de Galles

Titulaires
Leigh Halfpenny 15
George North 14
Jonathan Davies 13
Jamie Roberts 12
Shane Williams 11
Remplacé après 45 minutes 45e James Hook 10
marqué à la 58 minute 58e Michael Phillips 9
Toby Faletau 8
Carton rouge 18e (cap.) Sam Warburton 7
Remplacé après 56 minutes 56e Dan Lydiate 6
Remplacé après 62 minutes 62e Alun Wyn Jones 5
Luke Charteris 4
Remplacé après 10 minutes 10e Adam Jones 3
Huw Bennett 2
Gethin Jenkins 1

Remplaçants
Lloyd Burns 16
Entré après 10 minutes 10e  Paul James 17
Entré après 62 minutes 62e  Bradley Davies 18
Entré après 56 minutes 56e  Ryan Jones 19
Lloyd Williams 20
Entré après 45 minutes 45e  Stephen Jones 21
Scott Williams 22

Entraîneur
Warren Gatland Drapeau : Nouvelle-Zélande

Drapeau : France France

Titulaires
15 Maxime Médard
14 Vincent Clerc
13 Aurélien Rougerie
12 Maxime Mermoz
11 Alexis Palisson
10 Morgan Parra
9 Dimitri Yachvili
8 Imanol Harinordoquy
7 Julien BonnaireRemplacé après 75 minutes 75e
6 Thierry Dusautoir (cap.)
5 Lionel Nallet
4 Pascal Papé Remplacé après 62 minutes 62e
3 Nicolas Mas Remplacé après 44 minutes 44e
2 William Servat Remplacé après 44 minutes 44e
1 Jean-Baptiste Poux

Remplaçants
16 Dimitri Szarzewski Entré après 44 minutes 44e 
17 Fabien Barcella Entré après 44 minutes 44e 
18 Julien Pierre Entré après 62 minutes 62e 
19 Fulgence Ouedraogo Entré après 75 minutes 75e 
20 François Trinh-Duc
21 Jean-Marc Doussain
22 Cédric Heymans

Entraîneur
Drapeau : France Marc Lièvremont

Demi-finale 2[modifier | modifier le code]

Feuille de match
Drapeau : Australie Australie 6 - 20 Nouvelle-Zélande Drapeau : Nouvelle-Zélande

(mt : 6 - 14 )

à l'Eden Park, Auckland

Homme du match : Cory Jane Drapeau : Nouvelle-Zélande

Points marqués :

  • Australie : 1 pénalité de O'Connor (16e) et 1 drop de Cooper (32e)
  • Nouvelle-Zélande : 1 essai de Nonu (6e), 4 pénalités de Weepu (13e, 38e, 43e, 73e) et 1 drop de Cruden (22e)

Évolution du score : 0-5, 0-8, 3-8, 3-11, 6-11, 6-14, 6-17, 6-20

Arbitre : Craig Joubert Drapeau : Afrique du Sud

Spectateurs : 60 087

Résumé

L'Australie affronte la Nouvelle-Zélande en demi-finale. La Nouvelle-Zélande joue à domicile. Elle a remporté tous ses matchs de la compétition. Elle présente la meilleure attaque. L'Australie a remporté le Tri-nations 2011 ainsi que les deux demi-finales contre les All Blacks en 1991 et 2003[4]. La Nouvelle-Zélande inscrit rapidement un essai par Ma'a Nonu et six points au pied par Piri Weepu pour avoir un avantage au score de 14-6[4]. Quade Cooper et David Pocock ne parviennent pas à inverser le cours du match, les All Blacks l'emportent pour disputer une troisième finale après 1987 et 1995[4].

Composition des équipes
Australie Drapeau : Australie

Titulaires
Adam Ashley-Cooper 15
James O'Connor 14
Remplacé après 62 minutes 62e Anthony Fainga'a 13
Remplacé après 34 minutes 34e Entré après 40 minutes 40e  Remplacé après 48 minutes 48e Pat McCabe 12
Digby Ioane 11
Quade Cooper 10
Will Genia 9
Remplacé après 60 minutes 60e Radike Samo 8
David Pocock 7
Rocky Elsom 6
(cap.) James Horwill 5
Remplacé après 23 minutes 23e Entré après 27 minutes 27e  Remplacé après 60 minutes 60e Dan Vickerman 4
Ben Alexander 3
Remplacé après 66 minutes 66e Stephen Moore 2
Remplacé après 21 minutes 21e Sekope Kepu 1
Remplaçants
Entré après 66 minutes 66e  Tatafu Polota-Nau 16
Entré après 21 minutes 21e  James Slipper 17
Entré après 23 minutes 23e  Remplacé après 27 minutes 27e Entré après 60 minutes 60e  Rob Simmons 18
Entré après 60 minutes 60e  Ben McCalman 19
Luke Burgess 20
Entré après 34 minutes 34e  Remplacé après 40 minutes 40e Entré après 48 minutes 48e  Berrick Barnes 21
Entré après 62 minutes 62e  Rob Horne 22
Entraîneur
Robbie Deans Drapeau : Nouvelle-Zélande

Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande

Titulaires
15 Israel Dagg
14 Cory Jane
13 Conrad Smith
12 Ma'a Nonu marqué à la 6 minute 6e Remplacé après 74 minutes 74e
11 Richard Kahui
10 Aaron Cruden
9 Piri Weepu Remplacé après 56 minutes 56e Entré après 70 minutes 70e 
8 Kieran Read
7 Richie McCaw (cap.)
6 Jerome Kaino Remplacé après 80 minutes 80e
5 Sam Whitelock
4 Brad Thorn Remplacé après 56 minutes 56e
3 Owen Franks Remplacé après 80 minutes 80e
2 Keven Mealamu Remplacé après 63 minutes 63e
1 Tony Woodcock
Remplaçants
16 Andrew Hore Entré après 64 minutes 64e 
17 Ben Franks Entré après 80 minutes 80e 
18 Ali Williams Entré après 56 minutes 56e 
19 Victor Vito Entré après 80 minutes 80e 
20 Andrew Ellis Entré après 56 minutes 56e  Remplacé après 70 minutes 70e
21 Stephen Donald
22 Sonny Bill Williams Entré après 74 minutes 74e  Exclu temporairement de 76e à 80e 76e à 80e
Entraîneur
Drapeau : Nouvelle-Zélande Graham Henry

Match pour la troisième place[modifier | modifier le code]

Feuille de match
Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles 18 – 21 Australie Drapeau : Australie

(mt : 3 - 7)

à l'Eden Park, Auckland

Homme du match : Berrick Barnes Drapeau : Australie

Points marqués :

  • Australie : 2 essais de Barnes (12e), McCalman (76e), 1 transformation de Cooper (12e), 1 drop de Barnes (67e) et 2 pénalités de O'Connor (55e, 58e)

Évolution du score : 0-5, 0-7, 3-7, 8-7, 8-10, 8-13, 8-16, 11-16, 11-21, 16-21, 18-21

Arbitre : Wayne Barnes Drapeau : Angleterre

Spectateurs : 53 014

Résumé

Composition des équipes
Pays de Galles Drapeau : Pays de Galles

Titulaires
marqué à la 80 minute 80e Leigh Halfpenny 15
Sortie pour saignement de 33' à 38' 33' à 38' George North 14
Jonathan Davies 13
Jamie Roberts 12
marqué à la 49 minute 49e Shane Williams 11
Remplacé après 51 minutes 51e James Hook 10
Remplacé après 64 minutes 64e Michael Phillips 9
Ryan Jones 8
Toby Faletau 7
Remplacé après 64 minutes 64e Dan Lydiate 6
Remplacé après 55 minutes 55e Luke Charteris 5
Remplacé après 70 minutes 70e Bradley Davies 4
Remplacé après 64 minutes 64e Paul James 3
Remplacé après 70 minutes 70e Huw Bennett 2
(cap.) Gethin Jenkins 1
Remplaçants
Entré après 70 minutes 70e  Lloyd Burns 16
Entré après 64 minutes 64e  Ryan Bevington 17
Entré après 33 minutes 33e  Remplacé après 38 minutes 38e Entré après 55 minutes 55e  Alun Wyn Jones 18
Entré après 64 minutes 64e  Andy Powell 19
Entré après 64 minutes 64e  Lloyd Williams 20
Entré après 51 minutes 51e  Stephen Jones 21
Entré après 71 minutes 71e  Scott Williams 22
Entraîneur
Warren Gatland Drapeau : Nouvelle-Zélande

Drapeau : Australie Australie

Titulaires
15 Kurtley Beale Remplacé après 10 minutes 10e
14 James O'Connor
13 Adam Ashley-Cooper
12 Berrick Barnes marqué à la 12 minute 12e
11 Digby Ioane
10 Quade Cooper Remplacé après 22 minutes 22e
9 Will Genia Remplacé après 69 minutes 69e
8 Ben McCalman marqué à la 76 minute 76e
7 David Pocock
6 Scott Higginbotham Sortie pour saignement de 32' à 34' 32' à 34'
5 Nathan Sharpe Remplacé après 46 minutes 46e
4 James Horwill (cap.) Remplacé après 72 minutes 72e
3 Salesi Ma'afu Remplacé après 60 minutes 60e
2 Tatafu Polota-Nau Remplacé après 53 minutes 53e
1 James Slipper
Remplaçants
16 Saia Fainga'a Entré après 53 minutes 53e 
17 Ben Alexander Entré après 60 minutes 60e 
18 Rob Simmons Entré après 46 minutes 46e 
19 Radike Samo Entré après 32 minutes 32e  Remplacé après 34 minutes 34e Entré après 72 minutes 72e 
20 Luke Burgess Entré après 69 minutes 69e 
21 Anthony Fainga'a Entré après 22 minutes 22e 
22 Rob Horne Entré après 10 minutes 10e 
Entraîneur
Drapeau : Nouvelle-Zélande Robbie Deans

Finale[modifier | modifier le code]

Feuille de match
Drapeau : France France 7 – 8 Nouvelle-Zélande Drapeau : Nouvelle-Zélande

(mt : 0 - 5)

à l'Eden Park, Auckland

Homme du match : Thierry Dusautoir Drapeau : France

Points marqués :

  • France : 1 essai de Dusautoir (47e) et 1 transformation de Trinh-Duc (49e)
  • Nouvelle-Zélande : 1 essai de Woodcock (15e) et 1 pénalité de Donald (46e)

Évolution du score : 0-5, 0-8, 7-8

Arbitre : Craig Joubert Drapeau : Afrique du Sud

Spectateurs : 61 079

Résumé

D'emblée, les Français mettent la pression aux All Blacks. Dans les trois premières minutes, ils offrent une séquence de 12 temps de jeu. Par la suite, les débats s'équilibrent mais le match reste d'une rare intensité, les joueurs faisant preuve d'un fort engagement. Si bien que Morgan Parra doit sortir sur saignement, remplacé par François Trinh-Duc (12e). Durant le premier quart d'heure, les Néo-Zélandais ont donc de quoi douter mais à la 15e minute, sur un alignement en touche à 5 mètres de la ligne française, une combinaison entre Jerome Kaino et Tony Woodcock amène ce dernier à inscrire le premier essai de la partie. Piri Weepu rate cependant la transformation (0-5). Les All Blacks prennent le score et dominent dès lors les débats. Ainsi, après le retour de Parra (18e), les Bleus sont pénalisés en mêlée (19e). Puis, à la 23e minute, Parra, tout juste rentré, subit un nouveau tampon. Victime de ce qui s’avérera être une fracture du plancher orbitaire droit[5], il cède définitivement sa place à Trinh-duc, qui n'a plus été titulaire depuis plus d'un mois, un nouveau coup dur pour l'équipe de France qui concède alors cinq pénalités au sol. Sur les six pénalités concédées aux Néo-Zélandais durant cette mi-temps, deux auront été tentées directement. La France bénéficie du manque de réussite de Weepu qui n'en passe aucune. Les quatre autres servent à investir le camp français mais les Bleus résistent bien aux assauts néo-zélandais. Le combat est toujours aussi intense et c'est au tour des All Blacks de perdre leur ouvreur Aaron Cruden, touché au genou droit et remplacé par Stephen Donald. Le score reste 0-5 à la mi-temps.

Le début de deuxième mi-temps est également dominé par les All Blacks. À la 45e minute, une faute française au sol offre une nouvelle pénalité aux locaux. Weepu ayant raté ses trois tentatives, Donald s'en charge, avec succès (0-8). Les Bleus perdent ensuite leur ailier Vincent Clerc (46e). Maxime Médard prend sa place à l'aile et Damien Traille rentre à l'arrière. La domination néo-zélandaise s’accroît encore et les Français concèdent quatre nouvelles pénalités en dix minutes : les All Blacks campent dans la moitié de terrain française. Cependant, les Bleus compensent leur indiscipline par leur engagement, à l'image de leur capitaine Thierry Dusautoir qui administre 21 plaquages au cours de cette finale. Sur un temps fort des Bleus et grâce à une passe décisive d'Aurélien Rougerie, il inscrit un essai sous les poteaux à la 47e, transformé par Trinh-Duc (7-8). Cet essai semble faire douter les joueurs All Blacks[6], à l'image de Weepu qui rate le coup de pied de renvoi en l'envoyant directement en touche. Les Néo-Zélandais connaissent alors une période stérile. Mais cela n'atténue pas leur domination pour autant. Trois minutes plus tard, les Français sont à nouveau pénalisés en mêlée et les All Blacks reviennent dans le camp adverse.

Finalement, la Nouvelle-Zélande s'impose 8 à 7[7] au terme d'un match âprement disputé où les décisions du corps arbitral pourraient avoir pesé[8].

Composition des équipes
France Drapeau : France

Titulaires
Maxime Médard 15
Remplacé après 46 minutes 46e Vincent Clerc 14
Aurélien Rougerie 13
Maxime Mermoz 12
Alexis Palisson 11
Sortie pour saignement de 12' à 18' 12' à 18' Remplacé après 23 minutes 23e Morgan Parra 10
Remplacé après 76 minutes 76e Dimitri Yachvili 9
Imanol Harinordoquy 8
Julien Bonnaire 7
marqué à la 47 minute 47e (cap.) Thierry Dusautoir 6
Lionel Nallet 5
Remplacé après 70 minutes 70e Pascal Papé 4
Nicolas Mas 3
Remplacé après 66 minutes 66e William Servat 2
Remplacé après 66 minutes 66e Jean-Baptiste Poux 1
Remplaçants
Entré après 66 minutes 66e  Dimitri Szarzewski 16
Entré après 66 minutes 66e  Fabien Barcella 17
Entré après 70 minutes 70e  Julien Pierre 18
Fulgence Ouedraogo 19
Entré après 76 minutes 76e  Jean-Marc Doussain 20
Entré après 12 minutes 12e  Remplacé après 18 minutes 18e Entré après 23 minutes 23e  François Trinh-Duc 21
Entré après 46 minutes 46e  Damien Traille 22
Entraîneur
Marc Lièvremont Drapeau : France

Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande

Titulaires
15 Israel Dagg
14 Cory Jane
13 Conrad Smith
12 Ma'a Nonu Remplacé après 76 minutes 76e
11 Richard Kahui
10 Aaron Cruden Remplacé après 34 minutes 34e
9 Piri Weepu Remplacé après 50 minutes 50e
8 Kieran Read
7 Richie McCaw (cap.)
6 Jerome Kaino
5 Sam Whitelock
4 Brad Thorn Remplacé après 49 minutes 49e
3 Owen Franks
2 Keven Mealamu Remplacé après 49 minutes 49e
1 Tony Woodcock marqué à la 15 minute 15e
Remplaçants
16 Andrew Hore Entré après 49 minutes 49e 
17 Ben Franks
18 Ali Williams Entré après 49 minutes 49e 
19 Adam Thomson
20 Andrew Ellis Entré après 50 minutes 50e 
21 Stephen Donald Entré après 34 minutes 34e 
22 Sonny Bill Williams Entré après 76 minutes 76e 
Entraîneur
Drapeau : Nouvelle-Zélande Graham Henry

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://fr.rugbyworldcup.com/home/tournamentrules/index.html
  2. a et b (en) Simon Austin, « Rugby World Cup 2011: South Africa 9-11 Australia », sur news.bbc.co.uk, BBC, (consulté le 16 octobre 2011)
  3. Vincent Péré-Lahaille, « La finale en souffrant » [archive du ], sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 15 octobre 2011)
  4. a b et c (en) Tom Fordyce, « Rugby World Cup 2011 semi-final: New Zealand 20-6 Australia », sur news.bbc.co.uk, BBC, (consulté le 16 octobre 2011)
  5. « Parra out un mois », sur coupe-du-monde.tf1.fr, Midi olympique, (consulté le 24 octobre 2011)
  6. Émilie Dudon, « McCaw: "Il ne fallait pas paniquer" », sur coupe-du-monde.tf1.fr, Midi olympique, (consulté le 24 octobre 2011)
  7. Jérémy Fadat, « Coupe du monde de rugby - Le coup était presque parfait », sur coupe-du-monde.tf1.fr, Midi olympique, (consulté le 24 octobre 2011)
  8. David Reyrat, « Les Bleus frustrés par l’arbitrage », sur coupe-monde-rugby.lefigaro.fr/, Le Figaro, (consulté le 24 octobre 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]