Pharmaprix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pharmaprix
Shoppers Drug Mart
logo de Pharmaprix
Logo de Pharmaprix

Création
Fondateurs Murray Koffler (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Compagnie (TSX : SC)
Action Bourse de TorontoVoir et modifier les données sur Wikidata
Slogan Vive la vie!
Siège social Toronto
Drapeau du Canada Canada
Direction Domenic Pilla, Président
Actionnaires Shoppers Drug Mart Inc.
Activité Pharmacies, vente au détail
Produits Life Brand, Quo, Panier Quotidien, Rialto, Nativa Biologiques
Société mère Shoppers Drug Mart Inc.
Site web pharmaprix.ca

Pharmaprix, appelée Shoppers Drug Mart en anglais, est une chaîne canadienne de pharmacies franchisées gérée par la société Shoppers Drug Mart inc. qui a son siège à Toronto en Ontario[1]. Les pharmacies de la chaîne portent la bannière « Shoppers Drug Mart » à l'exception de celles du Québec et de celle de Hawkesbury en Ontario qui porte la bannière « Pharmaprix ». Au total en 2013, ce sont 1 300 pharmacies qui portent l'une de ces deux bannières[2],[3]. La chaîne a des pharmacies dans neuf provinces et deux territoires du Canada.

La société Shoppers Drug Mart inc. a été fondée par Murray Koffler (en). En fait, la famille Koffler est toujours propriétaire de Super-Pharm (en), une chaîne de pharmacies présente en Chine, en Israël et en Pologne. D'ailleurs, les pharmacies Super-Pharm utilisent quelques produits de marque privée tels que Life Brand et Quo qui sont également utilisés par les pharmacies Pharmaprix.

Activités[modifier | modifier le code]

Pharmaprix et Shoppers Drug Mart exploitent plus de 1200 pharmacies[4]. En général de moyenne et grande surface, les pharmacies comportent plusieurs sections : vente de médicaments, de préservatifs et de matériel orthopédique, produits naturels et homéopathiques, produits de beauté et cosmétiques, parfums, produits capillaires, savons et autres produits d'hygiène personnelle, dentifrices et rinces-bouches, produits pour bébés, couches et serviettes hygiéniques, cartes de souhaits, centre photo (plusieurs pharmacies offrent le service de développement des photos numériques sur place), comptoir postal, etc. On y retrouve même des rayons de nourriture sèche et de boissons.

Pharmacie Pharmaprix d'Alma

Depuis le début du XXIe siècle, le nouveau concept de la chaîne inclut une aire de produits cosmétiques de qualité de style européenne et ouverte, la Boutique Beauté ainsi qu'une section alimentaire plus vaste incluant entre autres, produits réfrigérés et congelés, le Mini-Marché. En 2008, la chaîne lance également la gamme diversifiée de produits biologiques Nativa Biologiques[5].

La chaîne est présente dans toutes les provinces et territoires du Canada. La plus forte concentration de pharmacies se retrouvent en Ontario : il y a un établissement par 25 000 habitants. Au Québec, le ratio est d'environ un établissement par 45 000 personnes, contre un par 35 000 personnes dans l'Ouest[6].

La chaîne a ouvert ou acquis 121 pharmacies au Canada en 2007 et prévoit en établir ou en acquérir de 120 à 130 nouvelles en 2008, à la suite d'investissements financés à l'interne. Les nouvelles pharmacies du Québec vont exceptionnellement bien, selon le président Jurgen Schreiber en février 2008[7].

Les pharmacies proposent toutes les marques nationales populaires, mais la société commercialise également ses propres produits sous la marque Life et les cosmétiques Quo. Elle a également son propre programme de fidélisation, le programme Pharmaprix Optimum.

Historique[modifier | modifier le code]

Le pharmacien Murray Koffler hérite de son père deux pharmacies dans la région de Toronto, Ontario. En 1962, il avait grossit ce réseau a 17 commerces et songe qu'il était possible de mettre sur pied un regroupement de pharmacies d'envergure nationale sans sacrifier le service personnalisé offert par le pharmacien dans sa communauté. Il nomme sa chaîne Shoppers Drug Mart.

Pharmacie Pharmaprix d'Alma

Ses pharmacies suivaient alors le concept du « drugstore » américain avec la section des prescriptions et une autre avec un comptoir pour soda. Il élimine ce comptoir et met l'accent sur le service de prescription tout en introduisant des rayons de produits de tous les jours. Il continue d'acquérir des pharmacies mais développe le concept de franchise en incitant des pharmaciens propriétaires de leur propre établissement a rejoindre sa chaîne. Shoppers Drug Mart est ainsi devenu un regroupement de pharmaciens-propriétaires.

Centre Électronique Pharmaprix d'Alma

Pour se répandre, Shoppers Drug Mart fait l'acquisition de Cunningham Drug Stores Ltd en Colombie-Britannique en 1970 et d'autres chaînes au Canada. Au Québec, pour satisfaire à la Charte de la langue française, on nomme les magasins Pharmaprix. En 1983, Koffler se retire et la chaîne est vendue à Imasco, antérieurement Imperial Tobacco, la plus grande compagnie de tabac au Canada.

Entre 1983 et 2001, le président de la chaîne David Bloom introduit les marques maison comme Life, Quo et Rialto ainsi que le programme de fidélisation Optimum. En 2000, est vendu à un consortium d'investisseurs dont Kohlberg Kravis Roberts & Co. (KKR), Bain Capital, Inc., DLJ Merchant Banking Partners, Charlesbank Capital Partners LLC, le Régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l’Ontario, CIBC Capital Partners ainsi que des administrateurs et pharmaciens-propriétaires de Pharmaprix.

Le 27 avril 2007, Pharmaprix a ouvert son millième point de vente. Celui-ci est dans la région de Toronto.

Le géant de l'alimentation au Canada, Loblaw, a annoncé le 15 juillet 2013 qu'il mettait la main sur la chaîne de pharmacies Shoppers Drug Mart, mieux connue sous le nom de Pharmaprix au Québec. Le montant de la transaction est évalué à 12,4 milliards $[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]