Phare du quai Valin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Phare du quai Valin
986 - Phare d'alignement du quai Valin - La Rochelle.jpg
Le phare du quai Valin, encastré dans la façade d'une maison à mansardes.
Localisation
Coordonnées
Adresse
Quai Gabut et 31, quai ValinVoir et modifier les données sur Wikidata
La Rochelle
Flag of France (lighter variant).svg France
Histoire
Construction
Automatisation
oui
Patrimonialité
Logo monument historique Inscrit MH (2011, Les deux phares d'alignement du Vieux port)[1]
Gardienné
non
Visiteurs
non
Architecture
Hauteur
24 m
Élévation
24.5 m
Équipement
Lanterne
Lampe halogène 180 W
Optique
de direction
Portée
14milles (26 km)
Feux
blanc scintillant / 1.2 s
Aide sonore
non
Localisation sur la carte de la Charente-Maritime
voir sur la carte de la Charente-Maritime
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de La Rochelle
voir sur la carte de La Rochelle
Red pog.svg

Le phare du quai Valin[a] au fond du Vieux-Port de La Rochelle est un phare d'alignement.

Il est situé au bord du bassin des yachts, l'un des trois bassins qui forme le port historique de la ville, dont le chenal est délimité par la tour de la Chaîne et la tour Saint-Nicolas.

Le phare du quai Valin (vert) et le phare du Gabut (rouge) sont inscrits au titre des monuments historiques par arrêté du [1].

Historique[modifier | modifier le code]

Le premier phare guidant les bateaux jusqu'au Vieux-Port est la tour de la Lanterne. Elle a été construite vers 1363 et marquait l'angle sud-ouest des fortifications de la ville. En 1445, elle est rebâtie, et une lanterne est installée à son sommet en 1468. En 1476, elle est définitivement terminée et prend le nom de tour de la Lanterne. Faute d'entretien et à la suite du siège de 1627-1628, la lanterne de pierre s'écroule.

En 1852, on construit un alignement de deux phares, l'un est celui du quai Valin[2], l'autre est celui situé au pied de la tour Saint-Nicolas, derrière la maison des éclusiers, qu'on appelle aujourd'hui le phare du Gabut.

Le phare du quai Valin est équipée d'un feu fixe blanc. Initialement de 18 m de haut, il est surélevé en 1855 pour éviter d'être confondu avec les lumières de la ville.

En 1937, le feu devient un feu blanc à deux occultations toutes les six secondes et il est électrifié.

Phare actuel[modifier | modifier le code]

Le phare du quai Valin est une tour octogonale en pierres lisses blanches accolée à la façade d'une maison à deux niveaux avec un toit à la Mansart.

Il est au bord du bassin à flot. Il est automatisé. Non gardienné, il ne se visite pas. Il est toujours secondé par le feu rouge, de l'autre côté du bassin, proche de la tour Saint-Nicolas.

Galerie du phare du quai Valin[modifier | modifier le code]

Galerie du phare du Gabut (ou phare de la maison des éclusiers)[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Typographie correspondant à une dénomination descriptive.

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]