Phare du Pilier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Phare du Pilier
Phares-ile-du-Pilier.jpg
Phare et sémaphore
Localisation
Coordonnées
Adresse
Histoire
Construction
Automatisation
Statut patrimonial
Gardienné
non
Visiteurs
non
Architecture
Hauteur
34 m
Élévation
34,2 m
Équipement
Lanterne
Lampe halo 250W
Portée
29 milles marins (54 km)
Feux
blanc à 3 éclats 20s
Aide sonore
non
Localisation sur la carte de Vendée
voir sur la carte de Vendée
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le phare du Pilier[1] fait partie de la commune de Noirmoutier-en-l'Île, Vendée.

Géré depuis 1905 par le Service des phares et balises de Saint-Nazaire, en Loire-Atlantique, ce phare, construit sur l'île du Pilier, fait partie du dispositif de balisage sud de l'estuaire de la Loire.

L'île du Pilier est un site protégé du conservatoire du littoral.

Historique[modifier | modifier le code]

Premier phare[modifier | modifier le code]

  • En 1829, construction d'une tour cylindrique en maçonnerie de pierre de taille de 29,50 m (32,50 m au-dessus de la mer) sur un soubassement carré. Elle est équipée d'un feu fixe blanc varié de 4 minutes en 4 minutes par des éclats précédés et suivis de courtes éclipses.
  • En 1860, restauration de la tour et construction des dépendances pour les gardiens.
  • En 1870, modification de la lanterne pour recevoir un brûleur au pétrole, mais la chaleur dégagée est telle que les soudures de la lanterne fondent et nécessite la construction d'une nouvelle tour.

Deuxième phare[modifier | modifier le code]

  • En 1877, rallumage du même feu sur une tour en forme de tronc de pyramide en moellons de 30,20 m sur un soubassement carré en pierres apparentes.
  • En 1903, installation d'un feu à 3 éclats groupés blancs toutes les 20 secondes.
  • En 1910, installation d'une sirène de brume.
  • En 1934, remplacement par appareil sonore plus puissant.
  • Le 13 août 1945, rallumage du feu après la dernière guerre mondiale et remise en route de la sirène en 1946.
  • En 1966, installation de deux aérogénérateurs sur pylône.

Phare actuel[modifier | modifier le code]

Le phare actuel a été automatisé en 1996 ; il est télécontrôlé depuis Saint-Nazaire.

Sa lanterne, de grande taille, est peinte en rouge.

Sur la face sud-est du phare, une demi-lanterne installée à 7 m au-dessus du sol, dispense un feu scintillant continu de secteur rouge.

À côté, l'ancienne tour cylindrique est surmontée de l'ancienne radio-balise.

Entre les deux, se trouvent les anciens locaux techniques et logements de gardiennage.

Le phare fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le , puis classé le [2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les Archives nationales conservent, sous la cote CP/F/14/17529/7, quarante plans du phare du Pilier datant de 1827 à 1908.
  2. Notice no PA85000048, base Mérimée, ministère français de la Culture

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]