Phare de Miscou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Phare de Miscou
Le phare de Miscou
Le phare de Miscou

Coordonnées 48° 00′ 32″ N 64° 29′ 28″ O / 48.009, -64.49148° 00′ 32″ N 64° 29′ 28″ O / 48.009, -64.491  
Pays Drapeau du Canada Canada
Localisation Miscou, Drapeau du Nouveau-Brunswick Nouveau-Brunswick
Construction 1856
Hauteur 24,3 m
Matériau Bois
Aide sonore Corne de brume
Automatisation oui
Visiteurs oui
Protection Lieu historique national le

Géolocalisation sur la carte : Nouveau-Brunswick

(Voir situation sur carte : Nouveau-Brunswick)
Phare de Miscou

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Phare de Miscou

Le phare de Miscou, officiellement le lieu historique national du Canada du Phare-de-Miscou, est un lieu historique national situé à Miscou, au Nouveau-Brunswick (Canada). Le phare est situé sur la pointe Birch, au nord de l'île, à la jonction entre la baie des Chaleurs et le golfe du Saint-Laurent.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick fait construire le phare en 1856, afin d'éviter le trop grand nombre de naufrages dans la région[1]. De plus, la construction navale est alors prospère dans la région et le phare facilite la navigation entre le Québec et les provinces de l'Atlantique[2]. La hauteur du phare passe de 22,5 à 24,3 mètres en 1903 pour en augmenter la portée[1]. Du fait de l'érosion de la côte, le phare est déplacé de 61 mètres dans les terres en 1946[1]. Un bâtiment abritant une corne de brume est construit à ses côtés au milieu du XXe siècle[1]. Il est automatisé par la suite et toujours en fonction de nos jours[1]. Il devient un lieu historique national le [1] et un édifice fédéral du patrimoine reconnu le [2].

Architecture[modifier | modifier le code]

Article connexe : Architecture acadienne.
La lentille du phare.

Le phare est situé à l'extrémité de la route 113. Un stationnement est aménagé à l'entrée du phare et une rampe de bois en facilite l'accès pour les handicapés. Une plage est accessible par le phare.

Le phare, de forme octogonale et effilée, est recouvert de bardeaux peints en blanc[1]. Il est surmonté d'un lanterneau polygonal derrière un rail en fonte[1]. La sous-face sous la plate-forme du lanterneau est arrondie. L'intérieur compte quatre étages et les escaliers sont droits[1]. Des fenêtres à guillotine à linteaux en forme de fronton, à carreaux 4 sur 4, sont agencées en échelon[1]. Il est construit en bois massif et de nombreuses traces de l'exécution à la main son visible[1]. La technique de construction, inhabituelle, consista à construire les huit panneaux séparément; c'est en fait l'un des rares phares de forme octogonale effilée ayant subsisté[1]. Quatre câbles ancrent le phare en place[2]. Un bâtiment abritant une corne de brume se trouve à ses côtés[1]. Bâti sur pilotis et haut d'un étage, il a un plan rectangulaire avec un toit à deux pentes moyenne. Il est recouvert de bardeaux. Les façades sont blanches et les garnitures rouges, couleurs caractéristiques des phares[1].

Un petit bâtiment abritant une crèmerie, respectant le style du phare, a été aménagé à proximité.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m et n « Lieu historique national du Canada Phare-de-Miscou », sur Lieux patrimoniaux du Canada (consulté le 9 janvier 2011)
  2. a, b et c « Phare de Miscou », sur Lieux patrimoniaux du Canada (consulté le 9 janvier 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]