Phare de Fisgard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Phare de Fisgard
Victoria
Victoria fisgard lighthouse.jpg

Phare de Fisgard

Localisation
Coordonnées
Baigné par
Esquimalt Harbour (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Adresse
Histoire
Construction
1859-1860
Mise en service
Automatisation
Statut patrimonial
Édifice fédéral du patrimoine classé (d) ()
Lieu historique national ()
Phare patrimonial ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Visiteurs
oui
Architecture
Hauteur
14,6 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Hauteur focale
21,6 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Équipement
Feux
Iso WR.4sVoir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
ARLHS
Amirauté
G5306Voir et modifier les données sur Wikidata
GCC
197Voir et modifier les données sur Wikidata
NGA
13740Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation sur la carte du Canada
voir sur la carte du Canada
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Colombie-Britannique
voir sur la carte de Colombie-Britannique
Red pog.svg

Le phare de Fisgard est un phare situé à Colwood en Colombie-Britannique à l'une des extrémités du havre d'Esquimalt (en), à Colwood dans le District régional de la Capitale de Victoria. Il s'agit du plus ancien phare de la côte pacifique du Canada.

Ce phare est géré par la Garde côtière canadienne [1].

Ce phare patrimonial [2] est répertorié par l'Heritage Lighthouse Protection Act (en) [3] en date du 23 mai 2013.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le phare de Fisgard a été construit de 1859 à 1860 pour guider les navires à l'entrée du port d'Esquimalt. Il a été nommé d'après le HMS Fisgard (en), un navire de la Royal Navy. Il a été mis en service le 16 novembre 1860.

Le phare de Fisgard et sa station sœur, le phare de Race Rocks, ont été construits en 1859-1860 pour faciliter le mouvement des navires de la marine vers le port d'Esquimalt et les navires marchands vers le port de Victoria. Les phares ont également été perçus comme un engagement politique et fiduciaire important de la part du gouvernement britannique envers la colonie de l'île de Vancouver, en partie à cause de l'inondation des mines d'or américaines : environ 25.000 arrivées en 1858 pour la Ruée vers l'or du canyon du Fraser.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]