Phare de Brandaris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Phare de Brandaris
Brandaris vuurtoren Terschelling 01.jpg
Localisation
Coordonnées
Baigné par
Vliestroom (d), mer des WaddenVoir et modifier les données sur Wikidata
Adresse
2 Brandarisstraat (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
8881AW Terschelling
Flag of the Netherlands.svg Pays-Bas
Histoire
Construction
Mise en service
Électrification
Automatisation
oui
Statut patrimonial
Gardienné
non
Visiteurs
non
Architecture
Hauteur
53,7 m, 52 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Hauteur focale
55,5 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Marches
225Voir et modifier les données sur Wikidata
Matériau
Équipement
Intensité lumineuse
3 500 000 cd, кдVoir et modifier les données sur Wikidata
Optique
Portée
29 NMVoir et modifier les données sur Wikidata
Feux
Fl W 5sVoir et modifier les données sur Wikidata
Racon
CGVoir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
ARLHS
Amirauté
B0904Voir et modifier les données sur Wikidata
List of Lights
MarineTraffic
NGA
114-9980Voir et modifier les données sur Wikidata

Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas

(Voir situation sur carte : Pays-Bas)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Frise

(Voir situation sur carte : Frise)
Point carte.svg

Le phare de Brandaris est un phare actif situé sur l'île de Terschelling (Îles de la Frise), province de Frise aux Pays-Bas.

Il est géré par le Rijkswaterstaat [1], l'organisation nationale de l'eau des Pays-Bas.

Il est classé monument national en 1965 par l'Agence du patrimoine culturel des Pays-Bas [2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom est un dérivé de Saint Brandarius, un saint auquel l'actuel village de West-Terschelling a été nommé au Moyen Âge.

La première lumière a été construite en 1323 pour marquer l’étroit chenal entre Vlieland et Terschelling pour les navires se rendant à Amsterdam par le Zuiderzee. Un bon marquage était nécessaire car les îles de la mer des Wadden se ressemblent beaucoup de la mer du Nord. La ville hanséatique de Kampen a payé ce premier phare.

L'île de Terschelling se déplaçant peu à peu, le premier phare s'effondra vers 1570. Il a fallu attendre 1592 pour que la construction d'une deuxième tour commence, mais celle-ci s'est effondrée avant d'être terminée à cause de l'utilisation de mauvais matériaux de construction.

La tour actuelle date de 1594. En 1837, le phare de Brandaris devint le premier à utiliser une lentille de Fresnel rotative et son électrification a eu lieu en 1907. Le système d'entraînement électrique a été installé en 1920. En 1977, le phare a reçu un ascenseur. La lumière est maintenant complètement automatique.

En raison des effets du vent et de l'air marin, un entretien régulier du phare est nécessaire. En 2010, la tour a été complètement restaurée par ordre du Rijkswaterstaat. La tour a un éclairage spécial pour empêcher les oiseaux de voler autour de la lanterne.

Description[modifier | modifier le code]

Ce phare [3] est une tour quadrangulaire en pierre, avec une galerie-terrasse et une lanterne de 52 m de haut. La tour est peinte en jaune et la lanterne est blanche avec un dôme rouge. Il émet, à une hauteur focale de 56 m, un bref éclat blanc de 0.3 seconde par période de 5 secondes. Sa portée est de 29 milles nautiques (environ 54 km). Il porte un radar Racon émettant les lettres CG depuis 1979.

Identifiant : ARLHS : NET-025 ; NL-2080 - Amirauté : B0904 - NGA : 114-9980 .

Caractéristique du feu maritime[modifier | modifier le code]

Fréquence : 5 secondes (W)

  • Lumière : 0.3 seconde
  • Obscurité : 4.7 secondes
Plaque 
Le phare 
Le phare 

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]