Phare d'Anadolu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Phare d'Anadolu
Anadolu Feneri (47460566).jpeg
Localisation
Coordonnées
Baigné par
Adresse
Histoire
Construction
Mise en service
Architecture
Hauteur
19 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Hauteur focale
75 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Matériau
maçonnerie
Équipement
Lanterne
1000 w
Portée
20 NMVoir et modifier les données sur Wikidata
Feux
Fl W 20sVoir et modifier les données sur Wikidata
Aide sonore
non
Racon
BVoir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
ARLHS
Amirauté
E4958Voir et modifier les données sur Wikidata
MarineTraffic
NGA
17508Voir et modifier les données sur Wikidata
Géolocalisation sur la carte : Turquie
(Voir situation sur carte : Turquie)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : mer Noire
(Voir situation sur carte : mer Noire)
Point carte.svg

Le phare d'Anadolu (en turc : Anadolu Feneri) est un feu côtier situé sur la côte asiatique du Bosphore de la mer Noire, dans ledistrict de Beykoz à l'entrée d'Istanbul, en Turquie.

Anadolu est le nom turc de l'Anatolie. Il se situe en face du phare de Rumeli, qui se trouve du côté européen du détroit à une distance de 2 milles marins (3,7 km). Une ligne de liaison entre les deux phares marque la limite nord du port d'Istanbul. L'endroit, où se trouve le phare, s'appelle Anadolufeneri, qui est aujourd'hui un village de pêcheurs.

Il est exploité et entretenu par l'Autorité de sécurité côtière (en turc : Kıyı Emniyeti Genel Müdürlüğü) du Ministère des transports et des communications.

Histoire[modifier | modifier le code]

François Baron de Tott , un ingénieur français ingénieur et officier militaire hongrois d' origine, qui a vécu quelques années à Istanbul, a rapporté l'existence d'un premier phare à cet endroit en 1755. Pendant la guerre de Crimée (1853-1856), il est devenu nécessaire d'avoir des phares des deux côtés de l'entrée de la mer Noire du Bosphore pour assurer la sécurité de la navigation des navires de guerre français et britanniques. Les Français ont construit le phare de Rumeli de l'autre côté du détroit et ont amélioré le phare d'Anadolu existant. Les deux phares sont entrés en service le 15 mai 1856. Le phare d'Anadolu a été exploité par les Français jusqu'en 1933, date à laquelle la concession de 100 ans a été annulée et les autorités turques ont pris le relais.

Le phare est situé sur "Yum Burnu", un cap surplombant la mer Noire, à 75 m au-dessus du niveau de la mer. Une maison de gardien de deux étages est attachée à la tour. Initialement, il a été allumé au kérosène qui a été remplacé plus tard par la lumière de Dalén utilisant du carbure (gaz d'acétylène). Aujourd'hui, la source lumineuse est l'électricité, cependant, un système d'éclairage au gaz est également installé à des fins de secours.

Le phare d'Anadolu, habité par une famille, est ouvert à la visite publique en tant que site historique.

Description[modifier | modifier le code]

Le phare [1] est une tour cylindrique en maçonnerie blanche de 19 m de haut, avec une galerie et une lanterne, attenante à un bâtiment de gardien de deux étages.

Son feu à éclat émet, à une hauteur focale de 75 m, un long éclat blanc de 2 secondes par période de 20 secondes. Sa portée est de 20 milles nautiques (environ 38 km) pour le feu blanc, et de 19 milles nautiques (environ 35 km) pour le feu rouge. Il possède un radar Racon émettant la lettre B en code morse.

Identifiant :ARLHS : TUR-014 - Admiralty : N4958 - NGA : 17508.

Caractéristique du feu maritime[modifier | modifier le code]

Fréquence : 20 secondes (W)

  • Lumière : 2 secondes
  • Obscurité : 18 secondes

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]