Phan Rang - Tháp Chàm

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le Viêt Nam
Cet article est une ébauche concernant le Viêt Nam.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Phan Rang - Tháp Chàm
Administration
Pays Drapeau de la République socialiste du Viêt Nam Viêt Nam
Statut administratif Chef-lieu de province (Thị Xã)
Démographie
Population 162 941 hab. (2009)
Géographie
Coordonnées 11° 34′ 00″ N 108° 59′ 00″ E / 11.566667, 108.98333311° 34′ 00″ Nord 108° 59′ 00″ Est / 11.566667, 108.983333
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Viêt Nam

Voir la carte administrative du Viêt Nam
City locator 14.svg
Phan Rang - Tháp Chàm

Géolocalisation sur la carte : Viêt Nam

Voir la carte topographique du Viêt Nam
City locator 14.svg
Phan Rang - Tháp Chàm

Phan Rang - Tháp Chàm aussi appelée Panduranga est une ville située près d'un très beau site historique cham renommé et doté de tours remarquables : Po Klong Garai qui est inscrit sur la liste du Patrimoine de l'UNESCO depuis 1999. Phan Rang - Tháp Chàm a été érigée sur l'emplacement même de la ville historique de Panduranga datant de l'époque du Royaume Champa.

C'est aujourd'hui une nouvelle ville au centre Sud du Viêt Nam et le chef-lieu de la province de Ninh Thuận. Un aérodrome fut construit dans la ville par les Japonais pendant la Seconde Guerre mondiale, utilisé plus tard par les Français. Pendant la guerre du Viêt Nam, une base aérienne de l'United States Air Force (USAAF) y était implantée.

Histoire[modifier | modifier le code]

Parc du monument du 16 avril.

L'ancienne Panduranga fut la capitale la plus méridionale des sites Champa, située au même l'endroit où se situe la ville de Phan Rang actuellement. La ville de Phan Rang fut édifiée en 1917 par décret de l'Empereur Khải Định (le père de Bao Dai) et reste la Capitale provinciale de la Province de Ninh Thuận jusqu'en 1976, quand la province fusionna avec la province de Bình Thuận pour former la province de Thuận Hải. La ville fut divisée à l'intérieur de Phan Rang à l'Est, pour devenir une partie du District Ninh Hải et à l'Ouest Tháp Chàm, qui devint une partie du District de An Son. Les deux furent fusionnées encore en 1992 pour devenir Phan Rang–Tháp Chàm, la capitale de la Province de Ninh Thuận, ayant ainsi un statut achevé de ville en 2007

Culture Cham[modifier | modifier le code]

Le District de Tháp Chàm et Pham Rang est devenu un centre de la Culture Cham. Une grande part de ce district est occupé par le peuple Cham où ils ont du riz paddies, des vergers de raisins et pêches, des troupeaux de chèvres Brahmannes. Leurs tours (le 'Thap') sont de beaux monuments commémoratifs de leurs rois et reines. Il y a plusieurs sites Cham avec des tours dilapidés le long de la côte centrale du Vietnam et des sites prépondérants de Mỹ Sơn et Nha Trang.

Comme, il y a deux sites dans le district Tháp Chàm - Phan Rang culturellement actif. Deux kilomètres à l'Ouest de la gare de chemin de fer de Tháp Chàm, il y a un excellent site de Tours Cham dedié au roi Po Klong Garai, le dernier roi Cham régnant; sa ressemblance est dépeint sur un lingam dans le sanctuaire de la tour central. Une seconde tour pour le Po Re Do est situé à environ 20 km au Sud Ouest de Tháp Chàm, via Phu Quy to Phouc Hou et le village Hau Sanh; la tour a subi une intense rénovation (juillet 2012).

Les tours sont actuellement utilisées pour les très colorés festivals Cham, particulièrement "Kate" en octobre (environ le 15 octobre) quand ils ont encore sacrifié un buffle et autre nourriture en offrande. les autres cérémonies pour le Ramadan, le Festival de la pluie (as required), mariages et autres celebrations qui ont lieu également. En dehors de l'incorporation de l'Islam dans la culture et la pratique religieuse, un autre point de différence de culture est que leur ligne héréditaire est maternelle. La construction animiste de la culture Cham, avec les motif de feu sur les tours, traditions rustiques et les robes de cérémonie traditionnelles et très colorées font de la Culture Cham une ressource idéale pour le tourisme au Vietnam, encore pauvrement développé.

Sur le plan architectural, les tours sont construites de manière imbriquée avec des petites briques rouges, presque pierre sèches avec de très fine lignes de mortier. Les tours sont surmontées de calice comme dans les minarets, arches sont montés par des briques spéciales cuites avec comme des extensions sur les extrémités qui représentent des flammes; c'est très imbriqué avec un travail qui requiert une ingénierie sophistiquée pour réaliser avec l'excédent.

Associée avec le complexe de Po Klong Garai il y a un Centre culturel, construit de manière plus fonctionnelle, briques, mortier et un enduit, mais au moins avec quelques-unes de lignes de l'Architecture Cham et abritant une expressions de la culture et artisanat, et des excellents photographes et peintures par des artistes Cham.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2004, sa population était de 161 000 habitants dont 91 000 vivaient dans le centre-ville.

Transports[modifier | modifier le code]

Phan Rang–Tháp Chàm est situé à la jonction des Routes Nationales 1A et 27; l'ancienne route permettait de relier Hanoi au Nord Ho Chi Minh City et au Sud-Ouest, alors que la plus récente route croise dans les montagnes du Centre à Buôn Ma Thuột.

Le ville est reliée à la ligne de chemin de fer du Nord au Sud à partir de la gare de Tháp Chàm; les trains express de passagers (SE1/2, SE5/6) s'arrêtent régulièrement à cette gare.[1] A partir de Tháp Chàm 21 Thang 8 relie Tháp Chàm à Phan Rang. Les Bus locaux vont vers l'ouest (trajet de 7 km) vers Phan Rang bus terminus, près du marché de Phan Rang. Le terminal de Phan Rang est un hub pour les bus locaux et long. Les Bus Locaux partent vers Phu Quy et Phouc Hou (12 km) pour la Tour de Po Re Do ou les plages (5 km). En prenant la direction opposée (à l'ouest) sur 21 Thang 8, à 1 km on arrive aux tours de Po Klong Garai et au Centre culturel. Il y a des Mini-bus vers Da Lat (trajet de 2 heures 50) récupèrent des passagers à partir du centre de réservation de Tháp Chàm sur 21 Thang 8 entre l'intersection et la voie ferrée qui permet au passagers de relier de façon fiable en ayant des sièges au Terminus de Phan Rang.

Đà Lạt–Tháp Chàm - le train[modifier | modifier le code]

La gare sert de terminus pour la ligne de chemin de fer Đà Lạt–Tháp Chàm, un ligne qui fut ouverte en 1932. La ligne de train fut abandonné pendant la guerre du Vietnam et fut démantelée après la Victoire des Nord Vietnamiens en 1975, pour fournir du matériel pour la restauration des lignes lourdement endommagées Nord-Sud. Un projet de rénovation a été proposé, soutenu ar les gouvernements locaux et de la Province, visant à restaurer l'intégralité de la ligne de train Đà Lạt–Tháp Chàm pour permettre de transporter à la fois des passagers et des marchandises.