Phalompe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Phalompe est le petit village troll situé en Souardie, sur la planète Troy, dont sont originaires Teträm, Puitépée, Gnondpom, Waha, Haïgwépa, Tyneth, Roken, Pröfy de la série Trolls de Troy, et Hébus de la série Lanfeust de Troy. Il est situé près d'Eckmül, et représente le cœur du problème du vénérable Rysta Fuquatou, l'érudit d'Eckmül.

Le village[modifier | modifier le code]

C'est un petit village Troll qui se situe en Souardie, sur Troy. L'histoire se déroule à une époque comparable au moyen âge. Les maisons ou cabanes sont en bois, avec un toit généralement en paille. Le village est peu développé par rapport aux grandes cités voisines, telle Eckmül. Il se situe loin de toutes rivières ou plans d'eau, car les trolls ont horreur de l'eau, qui pourrait les laver. D'ailleurs, ce sera une technique efficace pour assiéger le village[1]. Au fil des épisodes, une nouvelle maison tente de se construire dans le village : c'est l'œuvre de Pröfy. Il tente la construction en bois, en pierres, dans un arbre, sous la terre, mais sans succès. La construction de la maison lui tient à cœur, car elle lui permettra d'épouser Waha.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Phalompe est, comme beaucoup d'autres noms propres, un jeu de mot. Il s'agit ici d'une contrepèterie : Trolls de Phalompe / Trompes de Fallope.

Activités[modifier | modifier le code]

Phalompe est un petit village très rural, dénué de toute industrie. "Jamais un troll n'a travaillé, je ne trahirai pas ma race[2]" dira Hébus. Ainsi la famille se suffit-elle à elle-même. La chasse constitue donc l'activité principale et favorite des trolls. Teträm est le plus grand chasseur du village. Une multitude d'espèces vivent aux abords de Phalompe. Ainsi on peut chasser le Sfroumptch, une petite bête quadrupède bleu, très peureuse, qui est néanmoins différente du schtroumpf, mais aussi le Pétaure, énorme bête herbivore, peu dangereuse et pouvant nourrir plusieurs trolls. Les trolls chassent aussi les humains, et notamment la fermière dont ils sont très friands. Ils chassent aussi les convois, qui transportent bien souvent des tonneaux de vins gris de Klostope.

Autre que la chasse, nécessaire à la survie du troll, la sieste et la fête prennent aussi une grosse partie du temps d'un troll de Phalompe. Enfin, pour les jeunes trolls, l'école est de rigueur. On y apprend à grogner et à être un bon troll[3].

Festivités[modifier | modifier le code]

Plusieurs rituels ont lieu au village de Phalompe. En effet, toutes les occasions sont bonnes pour se débaucher. Ainsi, la naissance des enfants de Teträm, les premières mouches de Pröfy, la fin des trollympiades, ou tout autres évènements donnent lieu à une belle fête.

Ses habitants[modifier | modifier le code]

Phalompe compte une centaine d'habitants à peu près. Le chef du village, est Haïgwépa, un gros troll gris qui représente bien l'esprit troll, c'est-à-dire qu'il aime manger, boire, chasser, rigoler… Le meilleur chasseur du village et meilleur troll, car la trollitude est un art, c'est Teträm. C'est l'ami du chef, son homme de confiance, et le héros de la série. Il est accompagné de sa femme, la douce Puitépée, qui est la seule femme troll connue du village. Ils ont 4 enfants. Waha, qui est une femme humaine, adoptée et qui partage les aventures de son père. Gnondpom, le deuxième, est un petit troll courageux, qui accompagne aussi Teträm et Waha. Enfin, Sekspyz et Erodravelle, qui sont des trollilions, en bas âges. Tyneth est une trolle, amie de Gnondpom, avec qui elle a une complicité particulière. Pröfy est un semi troll, mi-homme, mi-troll, "Mais plus troll quand même"[3]. Il est le compagnon de Waha, et espère bien l'épouser. Mais pour cela il doit construire une maison, chose qui s'avère bien difficile. Il ne vivait pas à Phalompe au départ. Roken est un troll jaloux de Pröfy, car amoureux de Waha. Celle-ci lui a mangé l'oreille, ce qui a renforcé son amour pour elle. Il joue le rôle de troll bête et méchant du village. Au cours des albums, un vieux Troll viendra habiter au village et prendra le rôle de sorcier. Enfin Hébus, qui est le fidèle compagnon de Lanfeust, vient aussi de village de Phalompe[4], car il est le fils de Gnondpom, et donc le petit-fils de Teträm.

Rituels[modifier | modifier le code]

Plusieurs rituels marquent la vie d'un troll. Les premières mouches marquent le passage du troll à l'âge adulte. Le troll est très attaché à ses mouches. Ainsi Hébus appellera l'une des siennes "Fifine". La danse du Printemps est un rituel important pour la population troll.

Centre de rébellion[modifier | modifier le code]

Le village de Phalompe est le cœur du problème du sage érudit d'Eckmül, Rysta Fuquatou, qui a horreur des Trolls. À plusieurs reprises, il tentera d'annexer le village, et d'enchanter les trolls pour les asservir. Il entame donc le processus d'annexion de Phalompe, en engageant une petite armée d'humains aux pouvoirs redoutables[3], pour battre les trolls et ainsi les enchanter. Il arrivera à ses fins, et les utilisera sur des chantiers afin d'assurer la construction de grands axes. Ces grands travaux sont une référence à l'œuvre comparable de Mao, en Chine. Ce chantier sera finalement un échec, grâce à Teträm, et les trolls regagneront leurs villages, notamment les trolls de Phalompe. Ainsi, Phalompe devient le pire cauchemar de l'érudit. Annexer le village représentera sa principale occupation, et pour cela il usera des pires stratagèmes, notamment l'organisation d'un concert de rock, ou de jeux Olympiques.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ARLESTON, MOURRIER, Trollympiadest7, Soleil.
  2. ARLESTON, TARQUIN,Lanfeust de Troy, Castel Or-Azur, t3, Soleil
  3. a, b et c ARLESTON, MOURRIER, Histoires Trollest1, soleil
  4. ARLESTON, TARQUIN, La bête fabuleuse, t8, soleil.