Peyrilles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Peyrilles
Peyrilles.
Peyrilles.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Lot
Arrondissement Arrondissement de Gourdon
Canton Causse et Bouriane
Intercommunalité Communauté de communes Quercy-Bouriane
Maire
Mandat
Stéphane Magot
2014-2020
Code postal 46310
Code commune 46219
Démographie
Gentilé Peyrillacois
Population
municipale
401 hab. (2014)
Densité 14 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 37′ 14″ nord, 1° 24′ 54″ est
Altitude Min. 188 m
Max. 384 m
Superficie 28,41 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Peyrilles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Peyrilles

Peyrilles, le gentilé Peyrillacois vient du nom occitan de Peyrilles “Peirilhas”, est une commune française, située dans le département du Lot en région Occitanie.

Peyrilles se lit /peRij/ en Alphabet Phonétique International.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune du Quercy située entre Gourdon et Cahors, sur l’Ourajoux et sur la ligne des Aubrais - Orléans à Montauban-Ville-Bourbon.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme Peyrilles (en occitan Peirilhas) est basé sur le gallo-romain Petrilius villa qui nous est parvenu sous la forme Petrilhia confondue ultérieurement avec peirilha (petite pierre)[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Peyrilles pendant la guerre d'Algérie et le refus du maire[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours Stéphane Magot La République en marche Employé
Les données manquantes sont à compléter.

Peyrilles étant un village appartenant au monde occitan, on y plante le mai pour les élections, les mariages. L’actuel maire est le plus jeune maire du Lot.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 401 habitants, en augmentation de 12,96 % par rapport à 2009 (Lot : 0,05 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 207 1 200 1 050 1 511 1 214 1 260 1 281 1 301 1 301
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 213 1 182 1 220 1 194 1 208 1 174 1 148 1 047 1 018
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
951 860 782 680 623 598 566 519 433
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2012 2014
409 369 336 326 340 313 345 388 401
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Prédominance agricole, ceci se retrouve dans le fait qu’il y ait une coopérative d’utilisation de matériel agricole (CUMA) à Peyrilles même, il y a une vingtaine d’exploitations agricoles.

Présence d’une carrière de quartz, lors de l’installation de celle-ci des opposants ont fait savoir leur mécontentement. En effet de nombreux camions empruntent les routes de Peyrilles bien qu’une partie des envois soit faite par train[7]. Le tourisme est l’une des activités économiques de Peyrilles, ainsi que les services à domicile, plomberie, ADMR, garde d'enfant, etc. La grande partie des touristes étrangers est anglophone.

Carrière de quartz.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Vie locale[modifier | modifier le code]

Petit village connu, entre autres, pour son restaurant qui cuisine la mique, levée chaque mercredi. Le boulanger de la localité cuit son pain au feu de bois.

Des travaux d’enfouissement des réseaux électriques et téléphoniques ont eu lieu du printemps 2008 à fin octobre 2008. Ces travaux ont été réalisés pour plusieurs raisons, premièrement pour éviter les problèmes que de fortes tombées de neiges ou orages peuvent créer sur les réseaux, mais aussi afin de mettre le village en valeur. L'église est à présent mise en valeur depuis la route qui longe le village.

Vie associative[modifier | modifier le code]

  • Comités des fêtes :
    Tracteur décoré pour les aubades.

Peyrilles est partagé en deux pour ses fêtes locales. Du fait que le Dégagnazès n’ait pas toujours fait partie de Peyrilles cette partie du village dispose de son propre comité des fêtes. Celui-ci s’occupe principalement de la Foire aux melons du mois de septembre. Site du Comité Voir aussi la légende du Dégagnazès[8]

Le second s’occupe quant à lui de la fête votive d’août, et autres manifestations. Une fois par an ces deux comités traitent ensemble pour organiser le feu de la Saint-Jean. Depuis le 28 juillet 2010 tous les ans, une fête médiévale en costume d’époque est organisée en parallèle de celle de Gourdon. Le président actuel du comité des fêtes pour la zone Dégagnazès est David Delpeche, pour toute autre zone le président est Pascal Lasfargues. Dans les deux comités les aubades se pratiquent.

  • Agir pour préserver notre bien-être en Bouriane présidée par madame Lalande Jacqueline.

Enseignement[modifier | modifier le code]

  • Maternelle : ce cycle se déroule à Uzech.
  • École primaire : l’enseignement allant du CE1 au CM2 se fait dans une école se situant dans le même bâtiment que la mairie.

Le réfectoire scolaire est aménagé dans la plus petite partie de la salle des fêtes en s’appuyant sur une cuisine mise à disposition[9].

  • Collège : les enfants de Peyrilles doivent aller à la cité scolaire de Gourdon, ou bien avec une dérogation peuvent aller à Cahors.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Richard Cœur de Lion a été emprisonné au château de Peyrilles.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gaston Bazalgues, À la découverte des noms de lieux du Quercy : Toponymie lotoise, Gourdon, Éditions de la Bouriane et du Quercy, , 127 p. (ISBN 2-910540-16-2), p. 72.
  2. [1]
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  7. [Complément d'information http://archives.echo.levillage.org/53/bouriane_lot.shtml]
  8. [2] .
  9. Site internet de l'école

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :