Peuplier de Simon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Populus simonii

Populus simonii
Description de cette image, également commentée ci-après
Peuplier de Simon
Classification selon Tropicos
Règne Plantae
Classe Equisetopsida
Sous-classe Magnoliidae
Super-ordre Rosanae
Ordre Malpighiales
Famille Salicaceae
Genre Populus

Espèce

Populus simonii
Carrière, 1867[1]

Synonymes

  • Populus balsamifera var. simonii (Carrière) Wesm.[1]
  • Populus brevifolia Carrière ex C. K. Schneid., nom. inval.[2]
  • Populus laurifolia var. simonii (Carrière) Regel[1]
  • Populus przewalskii Maxim.[1]
  • Populus simonii f. fastigiata C.K. Schneid.[1]
  • Populus suaveolens (Maxim.) C. K. Schneid.[2]

Le Peuplier de Simon, Populus simonii, est une espèce d’arbres de la famille des Salicaceae. C'est un arbre d’une vingtaine de mètres et qui peut atteindre 50 cm de diamètre, il couvre une partie importante de la Chine centrale et septentrionale ainsi que la Corée. Il occupe les montagnes, plaines, dépôts alluviaux et vallées, du niveau de la mer à 3.000 m.

Espèce introduite en Europe occidentale en 1862[3] où elle suscita quelques espérances en montagne, elle n’est actuellement utilisée que pour l’ornement. Ses rameaux souples lui donnent un aspect pleureur. Son écorce lisse et la coloration de son feuillage, ainsi que sa petite taille justifient son utilisation en arboriculture ornementale. Le Peuplier de Simon est particulièrement prisé dans le nord de l’Europe.

Origines[modifier | modifier le code]

La culture de Populus simonii remonte à plus de 2000 ans. Après 1949, les plantations de Populus simoniiont connu un important développement dans le nord de la province de Shanxi, en Mongolie-Intérieure, dans le Jilin et l’ouest du Liaoning. La surface reboisée avec cette essence a atteint plus de 670.000 ha.

Le Populus simonii bénéficie d’une large distribution en Chine répartie sur 3 types de formations végétales :la steppe de la zone tempérée, les forêts caducifoliées chaudes et les forêts sempervirens subtropicales. Son aire va du nord de la péninsule coréenne, dans les montagnes du Changbaishan, de la sierra de Yin, du Chilienshan et dans le sud Tianshan ; au Sud, il est présent le long du fleuve Huaihe, au nord du Yangtsé ; dans le Hunan, dans le nord du Sichuan, dans le Qinghai et dans le Gansu. Le cœur de son aire naturelle sont les provinces de Shandong, Henan, Shaanxi, Gansu, Shanxi, Hebei et Liaoning. Sa répartition en altitude est assez disparate mais s’oriente toujours vers les conditions de la forêt caducifoliée de climat doux. Dans le sud, l’altitude limite est à 2500 m et dans le nord, le plafond peut descendre sous les 1000 m. Dans le secteur sud de l’aire naturelle, la température moyenne varie entre 14 et 18 °C avec une pluviométrie supérieure à 1200 mm/an. Dans le secteur nord, la température annuelle moyenne est de 3.2 °C avec des minima à -41 °C ; la pluviométrie n’est plus que de 300 mm / an.

Les conditions climatiques optimales au Populus simonii se caractérisent par une température annuelle moyenne située entre 6 et 15 °C avec des précipitations de 500 à 700 mm/ an et une humidité relative de 50 % à 70 %. Il apprécie les sols fertiles, non salés et proches de la neutralité. Mais il s’adapte aux sols arénacés pourvu que le pH soit inférieur à 8,5 et la teneur en sel inférieure à 0,3 % mais il n’apprécie ni les sols lourds ni les sols à couche halomorphe.

Les forêts de Populus simonii sont habituellement des forêts secondaires, les exploitations et les déboisements irraisonnés n’ayant laissé que peu de peuplements « naturels ». Les forêts à Populus simonii réalisent souvent la jonction avec les forêts à Ulmus pumila, bouleaux, Prunus davidiana, Populus cathayana ou Robinier faux-acacia. Ces forêts inéquiennes multiétagées sont assez hétérogènes tant en densité qu’en composition. Monoétagée avant 5 ans, ces peupleraies forment rapidement des bois multiétagés. Dans les forêts basses (marais), très dégradées, l’indice de fermeture est inférieur à 0,4. Les autres peupleraies naturelles résiduelles sont implantées dans les stations à Lespedeza bicolor, à Argousier (Hippophae rhamnoides) et autres arbustes et arbrissaux ; la production y est basse et d’assez mauvaise qualité. Les boisements en Populus simonii sont très nombreux notamment dans la région des Trois Nords où celui-ci est abondamment utilisé pour la fixation des dunes.

Les forêts plantées représentent plus de 50 % du patrimoine forestier en Populus simonii. La croissance et la phytosociologie de Populus simonii dépendent largement des conditions stationnelles qui sont très variées, les différences sont donc extrêmement importantes.

Synonymes[modifier | modifier le code]

Cette espèce a pour synonymes :

  • Populus balsamifera var. simonii (Carrière) Wesm.[1]
  • Populus brevifolia Carrière ex C. K. Schneid., nom. inval.[2]
  • Populus laurifolia var. simonii (Carrière) Regel[1]
  • Populus przewalskii Maxim.[1]
  • Populus simonii f. fastigiata C.K. Schneid.[1]
  • Populus suaveolens (Maxim.) C. K. Schneid.[2]

Liste des variétés[modifier | modifier le code]

Selon BioLib (12 août 2018)[4] :

  • variété Populus simonii var. latifolia C. Wang & S. L. Tung
  • variété Populus simonii var. liaotungensis (C. Wang & Skvortzov) C. Wang & S. L. Tung
  • variété Populus simonii var. rotundifolia S. C. Lu ex C. Wang & S. L. Tung
  • variété Populus simonii var. simonii
  • variété Populus simonii var. tsinlingensis C. Wang & C. Y. Yu

Selon The Plant List (12 août 2018)[1] :

  • variété Populus simonii var. liaotungensis (C. Wang & Skvortsov) C. Wang & S.L. Tung

Selon Tropicos (12 août 2018)[5] (Attention liste brute contenant possiblement des synonymes) :

  • variété Populus simonii var. breviamenta T.Y. Sun
  • variété Populus simonii var. dunhuangensis H.L. Yang & C.F. Fang
  • variété Populus simonii var. griseoalba T.Y. Sun
  • variété Populus simonii var. latifolia C. Wang & S.L. Tung
  • variété Populus simonii var. liaotungensis (C. Wang & Skvortsov) C. Wang & S.L. Tung
  • variété Populus simonii var. luoningensis T.B. Chao
  • variété Populus simonii var. manshurica (Nakai) Kitag.
  • variété Populus simonii var. ovata T.Y. Sun
  • variété Populus simonii var. przewalskii (Maxim.) H.L. Yang
  • variété Populus simonii var. rhombifolia Kitag.
  • variété Populus simonii var. rotundifolia X.C. Lu ex C. Wang & S.L. Tung
  • variété Populus simonii var. simonii
  • variété Populus simonii var. tsinlingensis C. Wang & C.Y. Yu

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :