Israël (Bible)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Peuple d'Israël)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Israël (homonymie).

Le terme hébreu Israël a un sens proche de « que Dieu se montre fort » ou « celui qui a lutté avec Dieu ».

Il apparaît pour la première fois dans la Bible pour désigner le nouveau nom de Jacob, fils d'Isaac et petit-fils d'Abraham, au moment où il traverse le gué de Yabboq (Genèse 32, 22-29) et s'y bat avec un ange qui lui dit : « Jacob ne sera plus désormais ton nom, mais bien Israël; car tu as jouté ( כִּי־שָׂרִית ) contre des puissances célestes et humaines et tu es resté fort. »

Jacob (Israël) a 12 fils qui sont à l'origine des douze tribus d'Israël et une fille (Dinah).

Ce mot désigne ensuite les Enfants d'Israël formant le peuple d'Israël, considéré dans la Bible comme le peuple élu pour porter et faire vivre la parole de Dieu.

Après la fuite de l'Égypte et l'installation dans le pays de Canaan, se crée le royaume d'Israël, dont la période la plus florissante est décrite sous le règne du roi Salomon et qui regroupe les 12 tribus.

Par la suite, le royaume d'Israël se limite à la partie nord du territoire (10 tribus), tandis que le royaume de Juda (2 tribus) occupera le sud du territoire centré autour de Jérusalem et du Temple.

On date la fin du royaume d'Israël lors de l'assaut des Assyriens en 721 av. J.-C. et la déportation de la population, et la fin du royaume de Juda en 597~586 avant J.-C. lorsque le roi de Babylone, Nabuchodonosor II, s'empare de Jérusalem.

À partir de ces dates, commence la diaspora juive. Le peuple juif ou peuple d'Israël reviendra de l'Exil de Babylone en Judée, retrouvera provisoirement son indépendance notamment sous la dynastie hasmonéenne, mais restera sous la tutelle d'autres peuples jusqu'à la destruction du second Temple de Jérusalem (en 70 de l'ère chrétienne), la prise de Massada (en 90) puis l'ultime révolte de Bar-Kokheba (écrasée par les Romains en 135) qui signe la disparition d'une terre pour le peuple d'Israël jusqu'à la création de l'État d'Israël en 1948 (XXe siècle).

Une autre population, les Samaritains, affirme être d'ascendance israélite.

En arabe, le terme Israël se décompose en deux mots: Isrâ (de la racine S R Y) = voyage dans l'obscurité, et îl (de la racine 'YL ou 'L) = Dieu[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Maurice Gloton: "une approche du Coran par la Grammaire et le lexique" page 243

Voir aussi[modifier | modifier le code]