Petites sœurs des personnes âgées abandonnées

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Petites sœurs des personnes âgées abandonnées
Image illustrative de l'article Petites sœurs des personnes âgées abandonnées
Ordre de droit pontifical
Approbation pontificale 14 juin 1876
par Pie IX
Institut congrégation religieuse
Type apostolique
But soins des personnes âgées
Structure et histoire
Fondation 27 janvier 1873
Barbastro
Fondateur Thérèse Jornet e Ibars et Saturnin López Novoa
Abréviation H.A.D
Patron Notre Dame des abandonnés, Joseph, Marthe de Béthanie
Site web (es) [1]
Liste des ordres religieux

Les petites sœurs des personnes âgées abandonnées (en latin : Congregatio Parvarum Sororum Senium Derelictorum ) forment une congrégation religieuse féminine de droit pontifical.

Historique[modifier | modifier le code]

La congrégation est fondée à Barbastro le 27 janvier 1873 par le père Saturnin López Novoa (1830 - 1905) et Thérèse Jornet e Ibars (1843 - 1887). En 1873 la maison est transférée à Valence[1].

L'institut reçoit le décret de louange du pape Pie IX le 14 juin 1876 et approuvé par Léon XIII le 24 août 1887, les constitutions religieuses sont reconnues le 21 août 1897[2].

Le 21 février 1968, avec l'approbation de la congrégation pour les Religieux et les Instituts séculiers, les augustines récollettes de saint Joachim fondées à Madrid par Ignacia López de Alcázar s'unissent aux petites sœurs.

Deux religieuses, Josefa Ruano García (1854-1936) et Dolores Puig Bonany (1857-1936), martyres lors de la guerre d'Espagne sont béatifiées par Jean Paul II le 11 mars 2001[3].

Activité et diffusion[modifier | modifier le code]

Les sœurs se dédient aux soins des personnes âgées.

Elles sont présentes en[4] :

La maison généralice est à Valence.

Au 31 décembre 2005 , la congrégation comptait 2527 religieuses dans 210 maisons.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « origen de la congregacion », sur http://www.hermanitas.net/ (consulté le 17 février 2016)
  2. (it) Giancarlo Rocca, Dizionario degli istituti di perfezione, vol. VI, Milan, Edizioni paoline, , 875 p.
  3. (es) « Hermanitas de los ancianos desamparados » (consulté le 20 mars 2017)
  4. (es) « donde estamos », sur http://www.hermanitas.net/ (consulté le 17 février 2016)