Petit pompage-turbinage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les petites centrales hydrauliques de pompage-turbinage peuvent être construites sur des cours d’eau et au sein d’infrastructures, telles que les réseaux d’eau potable et les infrastructures pour l’enneigement artificiel. Ces centrales contribuent au stockage d'énergie décentralisé et à la production flexible d’électricité décentralisée, ce qui contribue à l’intégration décentralisée des sources d’énergie intermittentes telles que l’énergie éolienne et le photovoltaïque.

Technologie[modifier | modifier le code]

Les petites centrales hydrauliques, d’une capacité installée entre 1 MW et 50 MW[1], peuvent être construites avec des capacités de stockage. Les petites centrales à pompage-turbinage ont un réservoir supérieur et un réservoir inférieur. Les options de réservoirs suivantes peuvent être utilisées[2] :

  • Lacs artificiels (par exemple, petit barrage ou infrastructure de protection contre les crues) et lacs naturels (y compris des futurs lacs suite à la fonte des glaciers).
  • Réservoirs au sein d’infrastructures, telles que pour l’enneigement artificiel, l’irrigation et l’eau potable. De nouvelles infrastructures sont nécessaires suite au changement climatique et peuvent donc être combinée avec la production d’électricité au sein d’infrastructure à buts multiples.
  • Anciennes galeries (par exemple au sein de mines et d’anciennes infrastructures militaires).

Le potentiel des petites centrales hydrauliques à pompage-turbinage a été évalué dans le cas de la Suisse en prenant en compte des réservoirs existants et déjà planifiés afin de réduire les coûts d’investissement et les oppositions aux projets. La capacité installée totale des petites centrales à pompage-turbinage en service en 2011 pourrait être triplée, voir multipliée par neuf si les conditions cadres sont adaptées en conséquences[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.renewables-made-in-germany.com/de/start/wasserkraft/wasserkraft/rahmenbedingungen.html
  2. a et b Crettenand, N. (2012) "The facilitation of mini and small hydropower in Switzerland: shaping the institutional framework. With a particular focus on storage and pumped-storage schemes". École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL). PhD Thesis N° 5356. http://infoscience.epfl.ch/record/176337?ln=en

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]