À transférer sur le Wiktionnaire

Petit pain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Un assortiment de petits pains.

Un petit pain est un pain de petite taille ou, dans certaines régions, un pain au chocolat.

Définition[modifier | modifier le code]

Des houskas tchèques.
Des chipas argentines.

Un petit pain est un pain de petite taille[1] de forme diverse : ronde, carrée ou oblongue, et au goût sucré ou salé[2]. Le terme peut désigner un pain ordinaire de petit format servi comme complément de repas, notamment pour saucer l'assiette, ou différentes recettes accommodant la pâte à pain : aux céréales, aux olives, aux grains de sésame, au lard, etc. Le petit pain au lait peut être utilisé comme nourriture de sevrage[3].

Le petit pain porte différents noms selon les pays : Kaiserkemmel en Autriche, Brötchen en Allemagne, houska en République tchèque, chipa en Argentine et au Paraguay, pão de queijo au Brésil...

Les petits pains chinois ont souvent une forme de cône et de rond, voire de rose[4].

Au Maroc, Algérie, Tunisie[réf. souhaitée] et dans les régions françaises du Nord-Est limitrophes des frontières[5],[6], un « petit pain » est un pain au chocolat[7].

Histoire[modifier | modifier le code]

Au début du XVIIIe siècle, un boulanger de Paris a l'idée de mettre de la levure de bière dans sa pâte à pain pour créer ses petits pains, aussi appelé « pain mollet »[8] ; ces pains furent tellement apprécié par la reine Marie de Médicis qu'ils ont été renommés « pain à la reine »[9]. En France, durant l'Ancien régime, le petit pain désigne le pain de luxe et est taxé contrairement au gros pain[10]. Les boulangeries de petits pains sont les seuls à pouvoir vendre ce type de pain, contrairement aux boulangeries de gros pains[11].

Expressions autour du petit pain[modifier | modifier le code]

Une marchandise « se vend comme des petits pains » ou « part comme des petits pains » lorsqu'elle se vend très facilement ou très rapidement[12]. Par calque de l'anglais, l'expression au Québec est « se vendre comme des petits pains chauds »[13].

Au Québec, l'expression « être né pour un petit pain » signifie « être né pour vivre pauvrement »[14].

Le petit pain dans les arts[modifier | modifier le code]

Le Petit Pain au chocolat est une chanson de Joe Dassin sur la première face de son album de 1969 Joe Dassin (Les Champs-Élysées).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « petit pain », sur WordReference.com.
  2. « Chemically leavened products : Breads and rolls », Encyclopædia Britannica.
  3. Jean-Luc Petitrenaud, « Le petit pain », in Petit lexique du petit, Paris, Stock, 2011 (ISBN 2-234-07023-6), rééd. Points, 2012 (ISBN 2-7578-2990-4)).
  4. « Petit pain en rose », sur goutsdechine.com.
  5. Mathieu Avanzi, « Pain au chocolat, petit pain ou chocolatine ? », sur francaisdenosregions.com, (consulté le 30 novembre 2020).
  6. « Guerre des viennoiseries : dans les Hauts-de-France on dit (petit) pain au chocolat ! », France 3 Hauts-de-France, (consulté le 30 novembre 2020).
  7. Emmanuel N., « Projet de réforme tendant à la valorisation du petit pain au chocolat ou chocolatine », sur unpeudedroit.fr, (consulté le 30 novembre 2020).
  8. Charles Nisard, Le pain mollet et la levure devant la Faculté de médecine et le Parlement de Paris, Paris, Champion, 38 p. (lire en ligne), p. 4
  9. Nissard, p. 7
  10. Amboise Morel, Historique de la taxe, Paris, Syndicat de la boulangerie de Paris, 43 p. (lire en ligne), p. 10.
  11. J. Bataillard, Histoire de la boulangerie, Besançon, imprimerie de J. Roblot, , 83 p. (lire en ligne), p. 27
  12. « D'où vient l'expression « se vendre comme des petits pains » ? », CNews, .
  13. « Pains (partir, se vendre, etc., comme des petits ~ chauds) », #QU-411112, Base de données lexicographiques panfrancophone.
  14. « Être né pour un petit pain », sur je-parle-quebecois.com.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]