Petit-Palais-et-Cornemps

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Petit Palais (homonymie).
Petit-Palais-et-Cornemps
L'église Saint-Pierre en août 2009.
L'église Saint-Pierre en .
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Gironde
Arrondissement Libourne
Canton Le Nord-Libournais
Intercommunalité Communauté de communes du Grand Saint-Émilionnais
Maire
Mandat
Patricia Raichini
2014-2020
Code postal 33570
Code commune 33320
Démographie
Population
municipale
767 hab. (2014)
Densité 54 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 58′ 56″ nord, 0° 03′ 43″ ouest
Altitude Min. 16 m – Max. 85 m
Superficie 14,32 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aquitaine

Voir sur la carte administrative d'Aquitaine
City locator 14.svg
Petit-Palais-et-Cornemps

Géolocalisation sur la carte : Gironde

Voir sur la carte topographique de la Gironde
City locator 14.svg
Petit-Palais-et-Cornemps

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Petit-Palais-et-Cornemps

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Petit-Palais-et-Cornemps

Petit-Palais-et-Cornemps est une commune française située dans le département de la Gironde en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Situation de Petit-Palais-et-Cornemps.

La commune de Petit-Palais-et-Cornemps se situe dans le canton du Nord-Libournais et dans l'arrondissement de Libourne.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Son territoire est limitrophe de ceux de cinq communes :

Communes limitrophes de Petit-Palais-et-Cornemps[1]
Saint-Médard-de-Guizières Saint-Sauveur-de-Puynormand
Petit-Palais-et-Cornemps[1] Puynormand
Lussac Tayac

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

La superficie de la commune est de 1 432 hectares ; son altitude varie de 16 à 85 mètres[2].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1816, la commune de Petit-Palais absorbe celle de Cornemps pour constituer Petit-Palais-et-Cornemps[3].

Accident routier de Puisseguin[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Accident de Puisseguin.

C'est de Petit-Palais qu'étaient originaires 28[4] des 43 victimes de l'accident routier de Puisseguin dont Michel Rogerie, maire de 2001 à 2008[5]. Le matin du , un car de tourisme emmenant pour une excursion d'une journée dans le Béarn des membres du club des personnes âgées de Petit-Palais et de communes environnantes a percuté un semi-remorque grumier[6] sur une route départementale, à Puisseguin, une commune de Gironde située quelques kilomètres plus au sud. C'est l'accident routier le plus meurtrier de France depuis l'accident de Beaune en 1982.

Quelques jours plus tard, le , une cérémonie d'hommage républicain, en présence du président de la République François Hollande, du Premier ministre Manuel Valls et de plusieurs ministres se déroule à Petit-Palais-et-Cornemps[7], sous un chapiteau monté sur le terrain de football.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Le nombre d'habitants au dernier recensement étant compris entre 500 et 1 499, le nombre de membres du conseil municipal est de 15[8].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Michel Rogerie    
mars 2008 en cours
(au 30 avril 2014)
Patricia Raichini Baron   Agricultrice

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[10],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 767 habitants, en augmentation de 13,46 % par rapport à 2009 (Gironde : 5,99 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
596 503 485 556 592 612 613 575 577
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
608 641 709 716 702 671 623 528 600
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
605 594 613 619 624 635 567 554 593
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
568 530 503 489 565 551 617 737 767
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La commune contient :

L'église Saint Pierre, édifice du XIIIe siècle avec un tympan sculpté, est classée à l'inventaire des monuments historiques depuis 1846[15].

L'Église Notre-Dame de Cornemps, édifice du XIIe siècle est inscrite à l'inventaire des monuments historiques depuis 1925.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. Répertoire géographique des communes, publié par l'Institut national de l'information géographique et forestière, [lire en ligne].
  3. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Paule Gonzales, « Gironde : sous le choc, Petit-Palais pleure ses 28 morts », sur le site du quotidien Le Figaro (consulté le 28 octobre 2015).
  5. « A Puisseguin hébétée, l'attente des noms qu'on "connaît tous" après le drame », sur Le Point, https://plus.google.com/+LePointfr (consulté le 23 octobre 2015).
  6. « EN DIRECT. Accident mortel en Gironde : Manuel Valls attendu sur place », sur Le Point, https://plus.google.com/+LePointfr (consulté le 23 octobre 2015).
  7. « DIRECT. Cérémonie d’hommage aux victimes de Puisseguin : "Le pays entier est bouleversé" », sur le site de France télévisions, (consulté le 28 octobre 2015).
  8. art L. 2121-2 du code général des collectivités territoriales.
  9. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  12. « Liste des monuments historiques de la commune de Petit-Palais-et-Cornemps », base Mérimée, ministère français de la Culture.
  13. « Petit-Palais-et-Cornemps », base Mérimée, ministère français de la Culture
  14. « Liste des objets historiques de la commune de Petit-Palais-et-Cornemps », base Palissy, ministère français de la Culture.
  15. « Église Saint-Pierre », notice no PA00083660, base Mérimée, ministère français de la Culture.