Petigny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Petigny
Petigny
Vue sud du GR
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Namur Province de Namur
Arrondissement Philippeville
Commune Couvin
Code postal 5660
Zone téléphonique 060
Démographie
Gentilé Petignolais(e)
Géographie
Coordonnées 50° 03′ nord, 4° 32′ est
Superficie 1 767 ha = 17,67 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Province de Namur
Voir sur la carte administrative de Province de Namur
City locator 14.svg
Petigny
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Petigny
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Petigny

Petigny (en wallon P'tègniye) est une section de la ville belge de Couvin située en Région wallonne dans la province de Namur. Le village, habité par mille Petignolais et Petignolaises (ou Chitards en wallon), est dénommé « village de pierres et d'eau », en raison de sa situation géographique : sur de très nombreuses sources et des petits cours d'eau, au fond d'une vallée creuse enfermée par des roches calcaires.

Géographie[modifier | modifier le code]

Petigny était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977. La section couvre une superficie de 1686 hectares, dont 1200 ha de forêts. Le village se trouve sur une bande calcaire au biotope particulier, dénommée Calestienne. Le sud de la section, par contre, se trouve en Ardenne.

Petigny est situé au confluent d'un ruisseau, le Nobuisson (parfois aussi appelé ry Masuy), et d'une rivière, l'Eau Noire. Il a été habité très tôt, dans sa grotte du Poilu, située au cœur du village (traces de présences au Néolithique, aujourd'hui réserve naturelle domaniale chyroptérologique). Notons aussi d'autres grottes, ouvertes au tourisme, les grottes de l'Adugeoir, dites Grottes de Neptune. L'Eau Noire y pénètre et n'en sort (à Nismes) qu'après un trajet de 48 h. Le village accueille aussi le barrage du Ry de Rome, réserve d'eau potable créée en 1975.

Économie[modifier | modifier le code]

Village anciennement peuplé d'ouvriers carriers, miniers et de bûcherons, charbonniers et sabotiers.

Folklore[modifier | modifier le code]

Le village de Petigny est animé par un folklore particulièrement développé. Le carnaval, fêté les cinq jours précédant le mardi-gras, est caractérisé par la recherche, la condamnation puis l'exécution d'un personnage appelé Mauvais Bien. Le troisième week-end de juin, c'est un cortège de géants qui égaie les rues du bourg. Début septembre, des caisses à savon avalent une impressionnante descente, à près de 100 km/h; Enfin, chaque week-end d'été, les Petignolais rivalisent au jeu de quilles, jeu traditionnel au village. Il faut savoir aussi que ce village est animé durant le week-end du par une marche folklorique "Marche Saint Victor" qui défile durant quatre jours dans les différents quartiers (les Monts, le centre du village, les "quatre Notre Dame", la Platinerie). Cette Marche existe depuis le 150e anniversaire de l'indépendance de la Belgique, en 1980. Victor est le saint patron de la Paroisse.

Monuments[modifier | modifier le code]

Église datée de 1872, château de Monge derrière cet édifice (1786), tour (classée) de l'ancien château-ferme (XIIe), place du Bati, pont du Bati (1852, classé de même que ses abords : berges et tilleuls séculaires), nombreuses chapelles et potales, centre presque homogène, en pierre calcaire.

Personnalités[modifier | modifier le code]

La dernière famille seigneuriale de Petigny fut la famille de Monge. Cette noblesse modeste a fourni deux célébrités locales: l'un ayant rassemblé des troupes dans la région couvinoise pour monter sur Bruxelles lors de la Révolution Belge de 1830; l'autre, lieutenant-général Zoé de Monge, s'étant illustré durant la Première guerre mondiale.

Trésor historique[modifier | modifier le code]

Un trésor de 81 objets de l’âge du bronze a été découvert à Petigny, lors d'une fouille sauvage en 2016[1].

Galerie photos[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Patrick LEMAIRE, « 81 objets de l’âge du bronze, à Petigny », L'Avenir,‎ (lire en ligne Accès payant, consulté le ).