Peter William Atkins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Atkins.
image illustrant une personnalité image illustrant britannique image illustrant un chimiste
Cet article est une ébauche concernant une personnalité britannique et un chimiste.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Peter William Atkins
Peter Atkins Paris 2007.JPG

Peter William Atkins en 2007

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (76 ans)
AmershamVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Formation
Activités
Conjoint
Autres informations
A travaillé pour
Religion
Mouvement

Peter William Atkins, né le à Amersham dans le Buckinghamshire, est un chimiste britannique, professeur de chimie à l'université d'Oxford.

C'est un écrivain prolifique de livres de chimie, en particulier dans les domaines de la chimie physique, de la chimie inorganique et de la mécanique moléculaire, domaines dans lesquels ses ouvrages font référence dans le monde entier, dont le plus célèbre (Physical Chemistry) est à sa neuvième édition. Il est également l'auteur de livres de vulgarisation scientifique parmi lesquels on peut citer Le parfum de la fraise et Le doigt de Galilée.

Atkins (qui se revendique comme athée) a également écrit sur des sujets comme l'humanisme, l'athéisme, et sur ce qui lui apparaît comme une incompatibilité entre science et religion.

Biographie[modifier | modifier le code]

Atkins a étudié la chimie à l'université de Leicester, a obtenu sa licence de chimie en 1964, et a soutenu une thèse sur la résonance paramagnétique électronique et d'autres aspects de chimie théorique. Il a obtenu en 1969 la médaille Medola de la Société royale de chimie britannique.

Il a ensuite enseigné à l'Université de Californie à Los Angeles, puis au Lincoln College (Oxford) (en) où il enseigne toujours la mécanique quantique et la chimie quantique.

Il a épousé une consœur scientifique, Susan Greenfield, en 1991 ; ils ont divorcé en 2004.

Liens externes[modifier | modifier le code]