Peter Weck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Weck.
Peter Weck
Description de cette image, également commentée ci-après
Peter Weck à la Berlinale en 2009
Naissance
Vienne
Nationalité Drapeau de l'Autriche Autrichienne
Profession Acteur, réalisateur, metteur en scène
Films notables Au secours j'aime des jumelles ! (de)
Mariandl
Sissi
Séries notables Wenn der Vater mit dem Sohne
Ich heirate eine Familie

Peter Weck (né le à Vienne) est un acteur de cinéma, théâtre et de télévision, aussi réalisateur, producteur et directeur de théâtre autrichien. Dans les années 1950 et 1960, il joue dans de nombreuses comédies populaires au cinéma puis dans les années 1980 dans le rôle du père dans la série télévisée Ich heirate eine Familie. Weck a la double nationalité austro-suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Weck est le deuxième fils d'un ingénieur et fabricant de bouchons de bouteilles de Vienne. À 10 ans, il est membre de la chorale des garçons et chante en tant que soliste soprano. Durant quatre ans, sous la direction de Ferdinand Grossmann (de), il fait des concerts en Espagne et en Suède. Sous celle de Oscar Fritz Schuh (de), il joue dans l'opéra L'Oca del Cairo de Wolfgang Amadeus Mozart. Il arrête le chant à l'automne 1944. Lors de la fin de la guerre, il vit à Pitten où son grand-père est maire et revient à l'automne à Vienne.

En 1949, il s'inscrit à l'académie de musique et d'arts du spectacle de Vienne où il étudie le piano, la clarinette, la harpe, les timbales, le basson, avec l'objectif de devenir un chef d'orchestre. Il arrête en 1951. En parallèle, il avait commencé à la demande du père une formation en génie mécanique qu'il arrête aussi. De 1951 à 1953, il est étudiant au Max Reinhardt Seminar (de) où il est diplômé avec les honneurs.

Peter Weck fait ses débuts au théâtre en 1953 à Klagenfurt dans Arlequin valet de deux maîtres de Carlo Goldoni. L'année suivante, il est au Theater am Kurfürstendamm où il se fait un nom dans le rôle de Stani dans Le Difficile (de) de Hugo von Hofmannsthal mis en scène par Rudolf Steinboeck (de), qu'il joue de nombreuses fois en tournée, au festival de Salzbourg jusqu'en 1967. Axel von Ambesser le remarque et lui donne son premier rôle à l'écran dans Bruder Martin (de).

En septembre 1954, Weck est acteur au Theater in der Josefstadt et joue dans d'autres théâtres. Il a surtout le rôle de l'amoureux malheureux dans des comédies. Ernst Haeusserman (de) l'engage en 1959 au Burgtheater avec un accord lui permettant de pouvoir tourner au cinéma la moitié de l'année. Il est invité à Hambourg en 1964 et au Schauspielhaus de Zurich. Il joue son dernier rôle au Burgtheater en 1969 dans Lumpacivagabundus de Johann Nestroy. En 1970, il met en scène au festival de Burgenland Des Meeres und der Liebe Wellen de Franz Grillparzer avec Brigitte Grothum (de) et Alexander Kerst (de).

Dans les années 1950 et 1960, il joue dans des films de divertissement et des comédies musicales, notamment aux côtés de Hans Moser et Theo Lingen. Il tourne sous la direction de Franz Antel, Franz Josef Gottlieb, Harald Reinl et surtout Harald Vock (de). Il joue avec sa compagne de l'époque Cornelia Froboess de nombreux films dont le succès Mariandl. Il fait quatre films avec Romy Schneider : Les Jeunes Années d'une reine (1954), Sissi impératrice (1956), Sissi face à son destin (1957) et Le Cardinal, production américaine d'Otto Preminger, (1963). Il a aussi joué pour une autre production US, Presque des anges. En tout, il jouera dans une centaine de comédies.

Il présente aussi des émissions musicales à la télévision au début des années 1960. En 1971, il joue dans la série télé populaire Wenn der Vater mit dem Sohne avec Fritz Eckhardt comme père. Il fait les portraits de ses amis comédiens Theo Lingen (Lingen über Lingen, 1976) et Willy Millowitsch (Der Kölsche Jung: Willy Millowitsch im Porträt, 1978).

En 1969, il réalise son premier film, Au secours j'aime des jumelles ! (de). Il dirige ensuite bien d'autres comédies où il est aussi comédien.

En 1970, il s'installe en Suisse et joue au Schauspielhaus, au Residenztheater de Munich, dans des tournées. Il ne revient en Autriche qu'en 1980 pour jouer Les derniers jours de l'humanité de Karl Kraus puis en 2008 dans Sonny Boys.

En 1981, l'adjoint à la culture de Vienne, Helmut Zilk, lui confie la direction du Theater an der Wien, fonction qu'il prend en janvier 1983. Peter Weck veut établir la comédie musicale. Il va les découvrir à Londres et obtient les droits pour adapter Cats. La première a lieu le 24 septembre 1983 au Theater ; c'est la première représentation en dehors de Londres et New York. Ils confient les premiers rôles à Angelika Milster (de) et Ute Lemper, alors débutante.

En 1983, Peter Weck joue dedans et réalise Ich heirate eine Familie, série télé qui obtient un très grand succès populaire. À la fin des années 1980, il crée sa société de production pour des séries et films TV.

En 1987, en plus du Theater, il s'occupe aussi du Raimundtheater et du Ronacher (de). Leurs directions fusionnent. Cats est repris par le Ronacher de fin 1990 à 2008. Il fait aussi l'adaptation en allemand Les Misérables et The Phantom of the Opera. Il crée aussi en 1992 des grandes productions, Freudiana et Elisabeth.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Le frère aîné, Herbert Tasquil, était professeur d'arts plastiques.

En 1966, Peter Weck rencontre la mannequin Ingrid Muttone. Ils se marient le 22 juin 1967 et ont un fils et une fille. Lorsque sa femme meurt d'une crise cardiaque fin avril 2012, il décide de prendre une retraite.

Filmographie[modifier | modifier le code]

En tant que comédien[modifier | modifier le code]

En tant que réalisateur[modifier | modifier le code]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Source, notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :