Peter Sutcliffe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Peter Sutcliffe
Tueur en série
Image illustrative de l’article Peter Sutcliffe
Information
Nom de naissance Peter William Sutcliffe
Naissance
Bingley (Yorkshire de l'Ouest)
Décès (à 74 ans)
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Surnom L'Éventreur du Yorkshire
Condamnation
Sentence Prison à vie
Actions criminelles Meurtres
Victimes 13
Période -
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Régions Yorkshire de l'Ouest
Ville Halifax
Leeds
Bradford
Manchester
Huddersfield
Arrestation

Peter William Sutcliffe, né le à Bingley et mort le [1], est un tueur en série anglais.

Également connu sous le nom de Peter William Coonan, aussi surnommé Yorkshire Ripper (une allusion à Jack l'Éventreur, en anglais "Jack the Ripper") par la presse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Entre 1975 et 1980, il assassine 13 femmes, prostituées pour la plupart. Il agresse violemment 7 autres femmes (tentatives de meurtre)[2]. Surnommé « l’éventreur du Yorkshire », il est considéré comme l’un des pires tueurs en série anglais de l’après-guerre.

En l’espace de 5 ans, il a fait 13 victimes dans le nord de l’Angleterre (Bradford, Manchester, Leeds, Huddersfield, Halifax, Keighley). Sutcliffe dit avoir été poussé par la voix de Dieu émanant d’une pierre tombale, qui lui aurait commandé de tuer des prostituées. Son modus operandi était de porter des coups à la tête de ses victimes avec un marteau à panne ronde et de mutiler ensuite leur corps.

Il est condamné en 1981 à une peine d’emprisonnement à perpétuité. Diagnostiqué comme un schizophrène paranoïaque, il est interné trente années dans un hôpital psychiatrique avant d'être détenu dans une prison à Durham.

En , la Haute Cour écarte toute remise en liberté possible. Peter Sutcliffe avait déposé une demande, espérant une éventuelle remise en liberté.

« C'est une série de meurtres qui a terrorisé la population d'une grande partie du Yorkshire pendant plusieurs années », a souligné le juge, confirmant ainsi que Sutcliffe terminera ses jours en détention[3].

Testé positif à la maladie à coronavirus 2019 le 7 novembre 2020, il est mort à l’hôpital[4].

Liste des victimes connues[modifier | modifier le code]

Date Identité[N 1] Âge Profession / Activité / Statut Lieu
Anna Rogulskyj 36 ? Keighley
Olive Smelt 46 ? Halifax
Tracy Browne 14 ? Silsden
Wilma McCann 28 ? Leeds
Emily Jackson 42 Prostituée district de Sheepscar (en) à Leeds
Marcella Claxton 20 ? Roundhay Park (en) à Leeds
Irene Richardson 28 Prostituée Roundhay Park
Patricia « Tina » Atkinson 32 Prostituée Bradford
Jayne MacDonald 16 Employée de supermarché au rayon chaussures Leeds
Maureen Long 42 ? Bradford
Jean Bernadette Jordan 20 Prostituée près du cimetière du sud (en) de Manchester
Marilyn Moore 25 Prostituée Leeds
Yvonne Pearson 21 Prostituée Bradford
Helen Rytka 18 Prostituée Huddersfield
Vera Millward 40 Prostituée Manchester Royal Infirmary
Josephine Whitaker 19 Employée de la banque Halifax Building Society (en) Halifax
Barbara Leach 20 Étudiante en sociologie (2e année) Bradford
Marguerite Walls 47 Employée du ministère de l'éducation et des sciences Farsley
Upadhya Bandara 34 Docteur Leeds
Maureen « Mo » Lea ? Étudiante en arts Leeds
Theresa Sykes 16 ? Huddersfield
Jacqueline Hill 20 Étudiante en langues Headingley

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Si la case du nom de la victime est sur fond saumon, cela signifie que Peter Sutcliffe a tué cette victime.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en-GB) Alexandra Topping, « Yorkshire Ripper Peter Sutcliffe dies aged 74 », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 13 novembre 2020)
  2. (en) Crime and Investigation Network, « Peter Sutcliffe: The Yorkshire Ripper », History, (consulté le 28 juillet 2013)
  3. (en) Kat Higgins, « Yorkshire Ripper To Remain Locked Up For Life », Sky News HD,‎ (lire en ligne, consulté le 28 juillet 2013)
  4. Michel Pralong, « Le coronavirus a eu raison de l’Éventreur du Yorkshire », Le Matin,‎ (lire en ligne, consulté le 13 novembre 2020)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Georges Moréas (conseiller technique) et Bill Waddell (conseiller technique), Dossier meurtre. Enquête sur les grands crimes de notre temps, vol. 7 : L'éventreur du Yorkshire. Peter Sutcliffe : un homme dont l'obsession criminelle a semé la terreur en Grande-Bretagne, Paris, ALP, , 30 p.

Articles de presse[modifier | modifier le code]

Documentaires télévisés[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]