Peter Phillips

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Peter Phillips
Description de cette image, également commentée ci-après
Peter Phillips en 2022.
Biographie
Dynastie Maison de Windsor
Nom de naissance Peter Mark Andrew Phillips
Naissance (45 ans)
Londres (Royaume-Uni)
Père Mark Phillips
Mère Anne du Royaume-Uni
Conjoint Autumn Kelly (2008-2021)
Enfants Savannah Phillips
Isla Phillips
Résidence Gatcombe Park
Description de l'image Coat of Arms of Peter Phillips.png.

Peter Phillips, né le à Londres, est un membre de la famille royale britannique et le premier né des petits-enfants de la reine Élisabeth II et du prince Philip. Depuis le , il est 17e dans l'ordre de succession au trône britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Peter, avec sa mère, la princesse Anne, et sa grand-mère Élisabeth II, en 1983.

Peter Mark Andrew Phillips est né à 10 h 46 le au St Mary's Hospital, dans le quartier de Paddington, à Londres. Il est le fils de la princesse Anne du Royaume-Uni et du capitaine Mark Phillips. Ses parents n'ont pas souhaité que leur enfant porte un titre royal. Il est le premier petit-fils légitime d'un monarque à naître sans titre de courtoisie depuis 500 ans[1].

À sa naissance, il est cinquième dans la ligne de succession au trône et le reste jusqu'à la naissance, en 1982, de son cousin le prince William de Galles. Peter est baptisé le par l'archevêque de Cantorbéry, Donald Coggan, dans la salle de musique du palais de Buckingham, il a pour parrains et marraines :

  • le Roi Charles III
  • Geoffrey Tiarks
  • le capitaine Hamish Lochare
  • Lady Cecil Cameron de Lochiel
  • Madame Timothy Holderness-Roddam.

La princesse Anne et le capitaine Phillips, qui lui donnent une sœur, Zara en 1981, essaient de faire en sorte que leurs enfants soient tenus à l'écart des feux de l'actualité.

Peter Phillips a deux demi-sœurs, Felicity Tonkin (née en 1985), la fille de Mark Phillips et de son ex-maîtresse Heather Tonkin, et Stephanie Phillips (née en 1997), la fille issue de la deuxième épouse de son père, Sandy Pflueger.

Peter Phillips fréquente la Port Regis Preparation School à Shaftesbury, dans le Dorset, avant de suivre l'exemple d'autres membres de la famille royale en rejoignant le collège de Gordonstoun à Elgin, en Écosse. Il obtient par la suite un diplôme en sciences du sport à l'université d'Exeter. Sportif passionné, Peter Phillips a joué au rugby pour les écoles écossaises, ainsi que pour la Exeter University Rugby League Team.

Après la mort de sa tante Diana, princesse de Galles, Peter Phillips s'est montré très proche de ses cousins les princes William et Harry, les soutenant dans cette épreuve.

Mariage, descendance et vie privée[modifier | modifier le code]

Le , le palais de Buckingham annonce les fiançailles de Peter Phillips avec Autumn Kelly, de nationalité canadienne[2],[4]. Le , Peter épouse Autumn (qui se convertit au rite anglican avant le mariage), en la chapelle Saint-Georges du château de Windsor[5].

Ils sont les parents de deux filles :

Savannah et Isla sont respectivement 18e et 19e dans l'ordre de succession au trône britannique.

Le , le couple annonce son divorce après douze ans de mariage[8]. Leur divorce prend effet le [9].

Il officialise, le 21 novembre 2021[10], sa relation avec Lindsay Wallace[11] (âgée de 40 ans[10], divorcée et mère de deux enfants[12]), le jour du baptême de son neveu Lucas Tindall[10] où elle est conviée et où ils arrivent ensemble. Lindsay Wallace est la fille d’un magnat du pétrole écossais[10],[13] et une amie de sa sœur Zara[14], rencontrée lorsqu'elles étaient toutes deux élèves au pensionnat écossais Gordonstoun[10],[13].

Ascendance[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Avant Peter Phillips, les derniers petits-enfants royaux anglais nés sans titre de noblesse, ni appellation de courtoisie, étaient les enfants de Cécile d'York, la fille d'Édouard IV.
  2. Laura Clout, « Publicity-shy Peter to be Queen's first grandchild to wed », The Daily Telegraph, UK,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  3. (en) The London Gazette, no 58674, p. 6077, 21 April 2008.
  4. Comme l'exige la loi sur les mariages royaux de 1772, selon laquelle les descendants de George II doivent demander la permission du souverain pour se marier, Peter Phillips a demandé l'autorisation de la reine, qui a donné son consentement au mariage lors d'une réunion de son Conseil privé le 9 avril 2008[3].
  5. Daniela Relph, « A thoroughly modern royal wedding », BBC News,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  6. « Who's Who – Members of the Royal Family » [archive du ] (consulté le )
  7. « Queen a great-grandmother again » [archive du ], ITV News, (consulté le )
  8. « Elizabeth II « contrariée » : son petit-fils Peter Phillips annonce son divorce - Elle », sur elle.fr, (consulté le )
  9. (en) Sophie Gallagher, « Divorce settled for Princess Anne's son Peter Phillips and Autumn Phillips », The Independent,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. a b c d et e Hermance Murgue, « Qui est Lindsay Wallace, la nouvelle compagne de Peter Phillips ? », sur pointdevue.fr, (consulté le )
  11. (en) Isaac Bickerstaff, « Peter Phillips introduces the Queen to his glamorous new girlfriend », sur Tatler, (consulté le )
  12. (en) Erin Vanderhoof, « One Year After Finalizing His Divorce, Peter Phillips Makes a Royal Debut with a New Partner », sur Vanity Fair, (consulté le )
  13. a et b Audrey Legrand, « Peter Phillips en couple : qui est Lindsay Wallace, la nouvelle compagne du petit-fils d’Elizabeth II ? », sur Gala, (consulté le )
  14. « Peter Phillips s’affiche avec Lindsay Wallace en public », sur histoiresroyales.fr (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]