Peter Corris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Peter Corris
Nom de naissance Peter Robert Corris
Naissance (75 ans)
Stawell, Victoria, Drapeau de l'Australie Australie
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais australien
Genres

Peter Robert Corris, né le à Stawell, Victoria, Australie[1],[2], est un universitaire australien, historien[3], journaliste et romancier[4]. Comme écrivain de fiction, il a été décrit comme "le parrain de l’écriture de la criminalité contemporaine australienne"[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Corris commence son éducation à l’école secondaire Melbourne lycée[5],[2].

Il obtient son baccalauréat à l'Université de Melbourne, avant d'acquérir une maîtrise des arts en histoire de l'Université Monash. Corris étudie ensuite à l'Université nationale australienne où il décroche un doctorat en histoire. Il est marié à l'écrivain australien Jean Bedford.

En 1980, il publie Des morts dans l'âme (The Dying Trade), la première enquête de Cliff Hardy, son détective privé le plus connu, présent dans une trentaine de romans et près de dix recueils de nouvelles.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série Cliff Hardy[modifier | modifier le code]

  • The Dying Trade (1980)
    Publié en français sous le titre Des morts dans l'âme, Paris, Rivages, coll. « Rivages/Noir » no 57, 1988
  • White Meat (1981)
    Publié en français sous le titre Chair blanche, Paris, Rivages, coll. « Rivages/Noir » no 65, 1989
  • The Marvelous Boy, 1982)
    Publié en français sous le titre Le Garçon merveilleux, Paris, Rivages, coll. « Rivages/Noir » no 80, 1989
  • The Empty Beach (1983)
    Publié en français sous le titre La Plage vide, Paris, Rivages, coll. « Rivages/Noir » no 46, 1988
  • Make me Rich (1985)
    Publié en français sous le titre Le Fils perdu, Paris, Rivages, coll. « Rivages/Noir » no 128, 1992
  • The Greenwich Apartements (1986)
  • Deal me Out (1986)
    Publié en français sous le titre Signé Mountain, Paris, Rivages, coll. « Rivages/Noir » no 788, 2010
  • The January Zone (1987)
  • O'Fear (1990)
  • Wet Graves (1991)
  • Aftershock (1992)
  • Beware of the Dog (1992)
  • Matrimonial Causes (1993)
  • Casino (1994)
  • The Washington Club (1997)
  • The Reward (1997)
  • The Black Prince (1998)
  • The Other Side of Sorrow (1999)
  • Lugarno (2001)
  • Salt and Blood (2002)
  • Master's Mates (2003)
  • The Coast Road (2004)
  • Saving Billie (2005)
  • The Undertow (2006)
  • Appeal Denied (2007)
  • Open File (2008)
  • Deep Water (2009)
  • Torn Apart (2010)
  • Follow the Money (2011)
  • Comeback (2012)
  • The Dunbar Case (2013)
  • Silent Kill (2014)
  • Gun Control (2015)
  • That Empty Feeling (2016)
  • Win, Lose or Draw (2017)

Série Ray Crawley[modifier | modifier le code]

  • Pokerface (1987)
  • The Baltic Business (1988)
  • The Kimberley Killing (1990)
  • The Cargo Club (1990)
  • Azanian Action (1991)
  • The Japanese Job (1992)
  • The Time Trap (1992)
  • The Vietnam Volunteer (1993)
  • The Time Trap (1994)
  • The Vietnam Volunteer (2000)

Série Richard Browning[modifier | modifier le code]

  • Beverly Hills' Browning (1987)
  • Box Office Browning (1987)
  • Browning Takes Off (1989)
  • Browning in Buckskins (1991)
  • Browning P.I. (1992)
  • Browning Battles On (1993)
  • Browning Sahib (1994)
  • Browning Without a Cause (1995)

Série Luke Dunlop[modifier | modifier le code]

  • Set Up (1992)
  • Cross Off (1993)
  • Get Even (1994)

Romans historiques[modifier | modifier le code]

  • The Gulliver Fortune (1989)
  • Naismith's Dominion (1991)
  • Wimmera Gold (1994)
  • Colonial Queen (1996)
  • Wishart's Quest (1998)
  • The Journal of Fletcher Christian (1999)

Roman jeunesse[modifier | modifier le code]

  • Blood Brothers (2007)

Autre roman[modifier | modifier le code]

  • The Winning Side (1984)
    Publié en français sous le titre Le Camp des vainqueurs, Paris, Rivages, coll. « Rivages/Noir » no 176, 1994

Nouvelles[modifier | modifier le code]

Recueils de nouvelles de la série Cliff Hardy[modifier | modifier le code]

  • Heroin Annie and Other Cliff Hardy Stories (1984)
    Publié en français en deux volumes sous les titres Héroïne Annie, Paris, Rivages, coll. « Rivages/Noir » no 102, 1990 ; et Escorte pour une mort douce, Paris, Rivages, coll. « Rivages/Noir » no 111, 1991
  • The Big Drop and Other Cliff Hardy Stories (1985)
    Publié en français sous le titre Le Grand Plongeon, Paris, Rivages, coll. « Rivages/Noir » no 394, 2001
  • Man in the Shadows (1988)
  • Burn and Other Stories (1993)
  • Forget Me if You Can (1997)
  • Taking Care of Business (2004)
  • The Big Score (2007)

Autre recueil de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • A Round of Golf : Tales from Around the Greens (1998)

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • Gagnant du prix Ned Kelly (Lifetime Achievement) 1999
  • Nommé pour le prix Ned Kelly du meilleur roman policier 2004 pour Master's Mates
  • Nommé pour le prix Ned Kelly du meilleur roman policier 2006 pour Saving Billie
  • Nommé pour le prix Ned Kelly du meilleur roman policier 2007 pour The Undertow
  • Nommé pour le prix Ned Kelly du meilleur roman policier 2008 pour Appeal Denied
  • Nommé pour le prix Ned Kelly du meilleur roman policier 2008 pour Open File

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Corris, Peter », www.austlit.edu.au, (consulté le 17 février 2009)
  2. a et b (en) Stuart Coupe, « Crime and the Corris factor », www.theage.com.au The Age, (consulté le 18 février 2009)
  3. (en) Ramona Koval, « Books and writing – The Journal of Fletcher Christian », www.abc.net.au/rn/arts/bwriting/stories/s1475844.htm Radio National, (consulté le 17 février 2009)
  4. a et b (en) Ramona Koval, « Australian crime-writer Peter Corris », /www.abc.net.au/rn/bookshow Radio National, (consulté le 17 février 2009)
  5. (en) « FantasticFiction > Authors C > Peter Corris », www.fantasticfiction.co.uk (consulté le 17 février 2009)

Liens externes[modifier | modifier le code]