Peter Cornelius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Peter Cornelius
Peter Cornelius.png
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 49 ans)
MayenceVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Fratrie
Elise Schily (d)
Susanne Cornelius (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Maître
Genre artistique
Grab Peter Cornelius.jpg
Vue de la sépulture.

Peter Cornelius (né le à Mayence[1] et mort le [1] dans la même ville) est un poète, acteur et compositeur allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Peter Cornelius a été un élève du pianiste et compositeur Franz Liszt. Il composa quelques opéras et des œuvres vocales (chœurs, mélodies). Liszt dirigea son Barbier de Bagdad. Il publia également des traductions des écrits d'Hector Berlioz. Il est enterré au cimetière principal de Mayence.

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

Hommages[modifier | modifier le code]

Le pont Cornelius (Corneliusbrücke), sur l'Isar à Munich, est nommé en l'honneur de Peter Cornelius et de son oncle, le peintre Peter von Cornelius ((1783-1867).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Karl Hofbauer, « Cornelius, Peter », dans Allgemeine Deutsche Biographie (ADB), vol. 4, Leipzig, Duncker & Humblot, , p. 497 f
  • Hermann Kretzschmar (de): Peter Cornelius (= Sammlung musikalischer Vorträge Band 20). Leipzig 1880 (Digitalisat).
  • Hans von Basedow: Peter Cornelius. In: Neue Musik-Zeitung, Stuttgart, 9. Jg. 1888, Nr. 15, S. 177–178.
  • Ferdinand Pfohl (de): Peter Cornelius und „Der Barbier von Bagdad“. In: Ferdinand Pfohl: Die moderne Oper. Carl Reissner, Leipzig 1894, S. 24–58 (Digitalisat).
  • Max Hasse: Der Dichtermusiker Peter Cornelius. Breitkopf & Härtel, Leipzig 1922 (Nachdruck Sändig, Walluf 1972 (ISBN 3-500-25110-2)).
  • Carl Maria Cornelius: Peter Cornelius – Der Wort- und Tondichter (= Deutsche Musikbücherei Band 46–47). 2 Bände, G. Bosse, Regensburg 1925.
  • Adam Gottron (de): Der religiöse Weg des Mainzer Dichterkomponisten Peter Cornelius (1824–1874). In: Jahrbuch für das Bistum Mainz, Jg. 7 (1955/1957), S. 154–171.
  • (de) Walter Salmen (de), « Cornelius, Peter », dans Neue Deutsche Biographie (NDB), vol. 3, Berlin 1957, Duncker & Humblot, p. 365–366. (original numérisé).

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Marc Honegger, Dictionnaire de la musique : Tome 1, Les Hommes et leurs œuvres. A-K, Bordas, , 1232 p. (ISBN 2-04-010721-5), p. 235

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :