Peter Birmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Peter Birmann
Peter Birmann.jpeg

portrait gravé

Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Peintre, marchand d'art
Lieu de travail

Peter Birmann, né le 24 décembre 1758 à Bâle et mort dans la même ville le 18 juillet 1844, est un artiste peintre suisse et marchand d'art.

Biographie[modifier | modifier le code]

Peter Birmann est formé à chez son père Rudolph, tailleur de pierre puis il entre dans les ateliers de différents artistes suisses : Rudolf Huber le jeune en 1771, August Kaufmann à Porrentruy, à l'atelier Wagner à Berne, chez Marquard Wocher (de) et enfin chez Johann Ludwig Aberli. En 1777, il part en voyage à Rome entre 1781 et 1790. Il y travaille à l'atelier de son compatriote et peintre Abraham-Louis-Rodolphe Ducros puis se retrouve à la tête de l'atelier du graveur italien Giovanni Volpato. Au cours de ce séjour, il rencontre le poète allemand Johann Wolfgang von Goethe. Rentré dans sa ville natale en 1790, il y ouvre un atelier de peinture, mais aussi de commerce d'œuvres d'art. Il se spécialise dans les dessins et gravures de paysages[1].

Son fils Samuel Birmann (en) (1793-1847) est lui aussi un peintre paysagiste.

Œuvres principales dans des collections publiques[modifier | modifier le code]

Vue de la carrière de Muttenz sur Bâle.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire historique de la Suisse
  2. themorgan.org