Peter Balakian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Peter Balakian
Description de cette image, également commentée ci-après

Peter Balakian.

Naissance (64 ans)
Teaneck, New Jersey
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain

Peter Balakian, né le à Teaneck dans le New Jersey, est un écrivain, poète et historien américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Peter Balakian est né en 1951 dans une famille d'origine arménienne. Il possède un doctorat en civilisation américaine et occupe une chaire de Sciences Humaines à l'Université de Colgate.

Une part importante de son œuvre porte sur le génocide des Arméniens de 1915. C'est ainsi qu'en 1997, Balakian publie Black Dog of Fate [1], récit du réveil de son identité arménienne à la suite d'une enquête familiale[2]. Peter Balakian publie en 2003 Le Tigre en flammes[3], une étude sur les réactions de la communauté internationale et notamment de l'opinion publique américaine face au génocide arménien. Ce livre lui a valu en 2005 le prix Raphael Lemkin.

Famille[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Peter Balakian, Black Dog of Fate : An American Son Uncovers his Armenian Past, New York, Basic Books, 1997
  2. The previous Holocaust. Black Dog of Fate. A Memoir. », Lore Dickstein, The New York Times, 22 juin 1997. L'article analyse la genèse de Black Dog of Fate à la lumière de l'expérience familiale de son auteur.
  3. Peter Balakian, Le Tigre en flammes. Le Génocide arménien et la réponse de l'Amérique et de l'Occident, Paris, Phébus, De facto, 2005

Lien externe[modifier | modifier le code]