Personnages secondaires du Pays du Vent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cet article liste les personnages secondaires du Pays du Vent, pays de fiction du manga et de l'anime Naruto.

Kazekage[modifier | modifier le code]

Le Kazekage est le chef du village de Suna.

Premier Kazekage[modifier | modifier le code]

Le premier Kazekage (初代・風影, Shodai Kazekage?) est le père fondateur du village caché de Suna. C'est un homme aux cheveux clairs et mi-longs, attachés.

Lors du 1er Sommet des cinq Kage où a été discutée la distribution des démons à queues pour maintenir les forces entre les villages équilibrées, il a tenté d’obtenir à la place d’un bijū (Suna possédant déjà le Shukaku) une partie des terres fertiles de Konoha, le Pays du Vent étant un désert[1].

Second Kazekage[modifier | modifier le code]

Le second Kazekage (二代目・風影, Nidaime Kazekage?) est le successeur du 1er Kazekage. Son visage est sculpté dans le roc de la salle où se réunit le conseil d'administration du village. Il semblerait qu'il ait eu pour ambition d'augmenter la force militaire de son village et c'est pourquoi il mena des recherches sur les démons à queues et leurs hôtes.[réf. nécessaire]

Troisième Kazekage[modifier | modifier le code]

Le troisième Kazekage (三代目・風影, Sandaime Kazekage?) est connu pour avoir été le plus puissant des Kazekage, surnommé « le prodige »[réf. nécessaire] ; il disparaît dans des circonstances mystérieuses, disparition à l'origine de nombreuses tensions entre les pays et ayant engendré une guerre, car du fait des recherches, les ninjas de Suna ont négligé la sécurité des frontières.

Lorsqu'une situation semblable se produit avec Gaara, les décideurs du village prennent peur et cherchent à le remplacer rapidement pour éviter de répéter les erreurs du passé. Kankurô tente alors de les convaincre du contraire et organise une expédition pour ramener son frère.

Sasori révèle lors de son combat contre Chiyo et Sakura qu'il est le meurtrier de ce Kazekage. Grâce à sa technique lui permettant de conserver le corps pour en faire un pantin, il est à même d'utiliser toutes les techniques du 3e Kazekage.

Le troisième Kazekage possède une capacité unique qui lui permet de transformer son chakra en champs magnétique, et donc de contrôler le fer. Il est donc capable de donner la forme qu'il veut à la limaille, que ce soit celle de lames tranchantes ou de blocs géants. Il peut donc varier ses armes en fonction du besoin (tranchante, écrasante…). Il agit comme le sable de Gaara, mais de manière plus dangereuse encore.

Techniques[modifier | modifier le code]

Les techniques suivantes sont un aperçu des techniques du 3e Kazekage ; ce sont celles utilisées par Sasori et sa marionnette.

  • Bruine de limaille (砂鉄時雨, Satetsu shigure?)
    • Cette technique consiste à utiliser l'habileté de base du 3e pour faire pleuvoir la limaille en direction de l'ennemi.
  • Ordre de la Limaille de Fer (砂鉄界法, Satetsu kaihou?)
    • Cette technique consiste à manipuler la limaille de fer pour le disperser dans toutes les directions de façon désordonnée, de manière à frapper beaucoup d'ennemis ou des ennemis particulièrement évasifs. Elle finit par former un dôme immense sur un champ de bataille, dont les ramifications s'entrecroisent et sont peu distancées, permettant de toucher tout ce qui s'y trouve.

Quatrième Kazekage[modifier | modifier le code]

Le quatrième Kazekage (四代目・風影, Yondaime Kazekage?) est le père de Temari, Kankurô et Gaara. Pour pallier la faiblesse économique de son village, il décide de sceller le Shukaku dans son dernier fils, au prix de la vie de sa femme. Mais le démon ayant rendu Gaara extrêmement instable et dangereux pour le village, il est obligé de tenter de le faire tuer.

Il est tué par Orochimaru, qui usurpe alors sa place le temps de faire la guerre à Konoha, tout en laissant le Pays du Vent encore davantage affaibli.

Il est lui aussi invoqué par Kabuto durant la quatrième grande guerre ninja et se retrouve sur le champ de bataille face à son fils Gaara. Il en profite pour lui narrer la vérité à propos de sa naissance et de l’amour que lui portait sa mère.

Le 4e Kazekage maîtrise la poussière d’or grâce au magnétisme (Jiton).

Cinquième Kazekage[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Gaara.

Le cinquième Kazekage (五代目・土影, Godaime Kazekage?), nommé après la mort du 4e est son fils Gaara, qui a été transformé par son combat contre Naruto Uzumaki.

Anciens[modifier | modifier le code]

Chiyo[modifier | modifier le code]

Chiyo
チヨ
Personnage de fiction apparaissant dans
Naruto

Âge 70 (Partie I, n'apparait pas)
73 ans (Partie II, décédée)
Anniversaire 15 octobre
Groupe sanguin B
Signe astrologique Balance
Yeux noirs
Cheveux gris
Taille 149.1 cm cm
Masse 39.1 kg kg
Parenté Ebizo (frère), fils (père de Sasori), belle-fille (mère de Sasori), Sasori (petit-fils)
Matricule 01-002
Village d’origine Suna

Chiyo (チヨ, Chiyo?) est la grand-mère de Sasori et la sœur d'Ebizô.

C’est une vieille femme qui semble un peu folle au premier abord. Elle est, avec son frère Ebizô, un des membres les plus anciens de Suna, le village du sable. Elle a participé à la guerre mondiale entre les villages ninja.

Bien qu'étant retirée de la vie active de kunoichi au vu de son âge (près de 80 ans), elle sortira de sa retraite quand Naruto Uzumaki et les autres membres de Konoha se lanceront à la poursuite des membres d'Akatsuki ayant enlevé Gaara. Sous son apparence de vieille femme se cache une guerrière redoutable, qui utilise des marionnettes pour le combat, elle est également experte en poisons. Aux côtés de Sakura Haruno, elle sera amenée à combattre son petit-fils Sasori. Dans ce combat titanesque qui oppose deux maîtres marionnettistes, Chiyo et Sasori seront amenés à utiliser leurs jutsus les plus puissants, notamment des jutsus interdits. Chiyo et Sakura finiront par avoir raison de Sasori, en grande partie grâce à la force de Sakura et par l'ingéniosité et l'expérience de Chiyo.

Elle utilisera finalement un autre jutsu interdit, un Tensei Ninjutsu (un jutsu de réincarnation), pour échanger sa vie contre celle de Gaara avec l'aide du chakra de Naruto.

Elle utilise les dix plus vieilles marionnettes de Suna, celles de Monzaemon Chikamatsu, qui inventa le style permettant de se battre avec des pantins. Ces marionnettes évoluent surtout par duo ou trio et tirent leurs forces de mécanismes complémentaires entre elles, leurs plus puissantes armes sont notamment un tourbillon de chakra détruisant tout ce qui lui fait face et un sceau stoppant entièrement le chakra de sa cible. Chiyo utilise également les parents de Sasori qui furent fabriqués par Sasori lui-même durant son enfance. Elle a perdu son bras droit et l'a remplacé par un bras artificiel. Ce bras peut déployer à l'instar des parents de Sasori, un puissant écran de chakra.

Chiyo a une vieille rancune envers Tsunade. En effet, lors de la guerre entre Suna et Konoha, Tsunade parvenait perpétuellement à trouve une faille dans les poisons de Chiyo, ce qui avait le don d'exaspérer cette dernière (elle continue de l'appeler « la Limace de Konoha »). Elle semble en vouloir également au père de Kakashi, Croc Blanc de Konoha, car ce dernier a tué son fils et sa belle-fille (les parents de Sasori) durant la guerre entre Suna et Konoha.

Lors de la quatrième grande guerre ninja, Chiyo est invoquée par la technique de la « Réincarnation des âmes » de Kabuto afin de combattre contre l’« alliance shinobi ».

Capacités[modifier | modifier le code]

Marionnettes[modifier | modifier le code]

Chiyo est une marionnettiste renommée, bien qu’à la retraite ; elle utilise lors de son combat contre Sasori plusieurs marionnettes :

  • '« Papa » et « Maman »'
    • Ces marionnettes sont les premières que Sasori ait créées, elles sont par la suites reprises et améliorées par Chiyo (principalement l'ajout d'un bouclier de chakra).
  • Les dix pantins blancs de Chikamatsu
    • Ces pantins, au nombre de dix, sont les chefs-d'œuvre de Monzaemon Chikamatsu ; grâce à ces marionnettes, on dit que Chiyo est parvenue à s'emparer d'une forteresse ennemie. Ces marionnettes sont très puissantes.

Chiyo peut aussi utiliser ses fils de marionnettiste pour manipuler une personne ; elle contrôle ainsi Sakura durant leur combat contre Sasori, pour la protéger des attaques de ce dernier et l'amener près de lui pour détruire la marionnette dans laquelle il se cache.

Poisons[modifier | modifier le code]

Chiyo est une spécialiste en poisons, science qu’elle a transmis à son petit-fils Sasori. Elle était cependant à chaque fois contrecarrée par Tsunade qui parvenait à trouver le contre-poison de toutes ses créations durant les grandes guerres ninja.

Techniques[modifier | modifier le code]

  • Kugutsu no Jutsu - le pantin articulé
    • Cette technique permet de contrôler une marionnette (ou une personne) grâce à des fils de chakra.
  • Transmigration de sa propre énergie (己生転生, Kishou Tensei?)[2],[3] - rang S
    • Cette technique interdite (kinjutsu) de transmigration a été mise au point à Suna. Elle consiste à donner une partie ou la totalité de son chakra vital (alors visible, et brillant de couleur verte) à un objet ou une personne.
    • Elle fonctionne avec les personnes blessées et même décédées, mais quand la personne qui administre la technique donne son chakra à une personne décédée (ou un objet inerte[4]), tout son chakra est utilisé pour (re)créer l'âme et il meurt. Pour des raisons éthiques, une fois cette technique finalisée, Suna l'a décrétée interdite (kinjutsu). La seule à pouvoir l'utiliser est donc maintenant Chiyo (qui l'avait développée dans le but de pouvoir ramener au besoin à la vie son petit-fils Sasori[5]).
    • Quand le chakra de la personne qui administre la technique est insuffisant, il peut alors se faire aider par une tierce personne (ce qui n'empêche pas sa mort en cas de résurrection).
    • Chiyo se sacrifiera finalement en l'utilisant pour ressusciter Gaara à l'aide du chakra de Naruto[6], après l'avoir utilisé une première fois sans mourir pour soigner Sakura de la blessure fatale infligée par Sasori[5].
  • Arcanes blancs – les dix pantins de Chikamatsu (白秘技・十機近松の集, Shiro Higi - Jikki Chikamatsu no Jutsu?)
    • Cette technique permet à Chiyo d'invoquer à partir d'un parchemin les dix chef-d'œuvre du père de tous les marionnettistes : Monzaemon Chikamatsu. Cette technique étonne d'ailleurs son petit-fils Sasori, qui remarque que Chiyo est capable de manipuler autant de marionnettes qu'elle a de doigts, ce qui démontre sa dextérité tout à fait exceptionnelle dans cet art de combat…
  • Le soufflé dévastateur des trois trésors (三宝吸溃, Sanbō Kyūkai?)
    • Cette Technique se fait avec trois des marionnettes de Chikamatsu, elle consiste à créer un vortex qui aspire tout ce qui se trouve devant.

Ebizô[modifier | modifier le code]

Ebizô (エビゾウ, Ebizō?) est le frère de Chiyo ; ils sont tous les deux les anciens du village. Il a 72 ans. Ebizô est beaucoup plus serein que sa sœur et doit souvent la calmer, alors que celle-ci lui joue des tours et est beaucoup plus impulsive.

Monzaemon Chikamatsu[modifier | modifier le code]

Monzaemon Chikamatsu (近松モンザエモン, Chikamatsu Monzaemon?) est le créateur du style de combat utilisant des pantins. Il a créé 10 chefs-d'œuvre, utilisés par Chiyo.

Note : Chikamatsu Monzaemon (近松門左衛門?) est le pseudonyme d'un dramaturge japonais de jōruri célèbre né en 1653. Ce style théâtral, utilisant des marionnettes, est l'ancêtre du bunraku.

Genin[modifier | modifier le code]

Matsuri[modifier | modifier le code]

Matsuri (マツリ?) est une jeune fille de Suna qui voue une grande admiration à Gaara. Un arc hors-série de l'anime en fait une élève de Gaara et développe leur relation maître-élève.

Jōnin[modifier | modifier le code]

Baki[modifier | modifier le code]

Baki (バキ?) est le sensei de Gaara, Temari et Kankurô. Il paraît assez froid et sournois, mais en fait il obéit scrupuleusement aux ordres donnés par les dirigeants de son village, du moment que la situation est à l'avantage de Suna. Par exemple, quand il apprend l'assassinat du Kazekage, il rompt immédiatement les liens avec le village d'Oto. Il déteste qu'on désobéisse aux ordres ou qu'on prenne des initiatives, qui ne collent pas avec le plan de départ.

C'est un jōnin de Suna très puissant, assez cruel par moment, mais qui redoute beaucoup Gaara à cause de son instabilité psychologique. Il combattra Gemma Shiranui, l'examinateur de la 3e épreuve de l'examen, et le combat se soldera par un match nul.

Lorsque sa mission était de faire équipe avec les ninjas d'Oto, il n'a pas hésité à faire de l'excès de zèle en tuant Hayate Gekkô, qui était chargé d'enquêter sur les participants à l'examen de Chûnin, et qui a été repéré pendant qu'il espionnait une discussion entre Kabuto et Baki.

Profil[modifier | modifier le code]

  • Première apparition : chapitre 65 / épisode 39
  • Âge : 29-30 ans Partie I / 32 ans Partie II
  • Poids : 80 kg
  • Rang : Jōnin
  • Anniversaire : 4 juillet
  • Taille : 188,2 m
  • Seiyū : Yōji Nakata
  • Doubleur : Mathieu Moreau

Techniques[modifier | modifier le code]

  • Kaze no Yaiba (l'épée de vent)
    • Baki crée une lame de vent invisible prolongeant ses doigts, avec laquelle il attaque son adversaire.

Kankurô[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Kankurô.

Kankurô est le frère de Gaara.

Temari[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Temari.

Temari est la sœur de Gaara.

Pakura[modifier | modifier le code]

Pakura est une ninja de Suna. Décédée, elle est invoquée par Kabuto en raison de ses attributs génétiques (kekkei genkai) uniques : elle maîtrise les incendies (Shakuton), ce qui lui permet de créer autour d'elles des sortes de boules de chaleur brûlantes. Elle est décédée, pendant une trève avec le village de Kiri. Les dirigeants du village de Suna ont fait croire au village qu'elle était tuée par des ninjas d'Iwa. Pakura était l'héroïne du village de Suna et aussi le sensei de Maki.

Note : on peut remarquer, dans le film Naruto Shippuden : La Flamme de la volonté un personnage enlevé par Hiruko ressemblant trait pour trait à Pakura ; cependant, les attributs génétiques volés par ce protagoniste n’ont rien à voir avec le Shakuton.

Techniques[modifier | modifier le code]

  • Shakuton - Meurtre par l'évaporation (灼遁・過蒸殺, Shakuton: Kajōsatsu?)
    • Cette technique consiste à transformer son adversaire en momie en évaporant toute l’eau de son corps.

Maki[modifier | modifier le code]

Maki est une jōnin de Suna. Elle fait partie de l’unité de récupération de Gaara lorsque celui-ci se fait enlever par Akatsuki.

Lors de la 4e grande guerre ninja, elle fait partie de la troisième division (combattants à courte et moyenne distance). C’est elle qui immobilise Haku et Zabuza en les enroulant dans une toile scellée.

Dans un arc hors-série de l’anime, elle est présentée comme une ancienne élève de Pakura.

Autres[modifier | modifier le code]

Karura[modifier | modifier le code]

Karura (加琉羅?) est l’épouse du 4e Kazekage, et la mère de Temari, Kankurô et Gaara. Elle est morte en mettant celui-ci au monde. Avant de mourir, elle a promis à Gaara de le protéger quoi qu’il arrive. Cependant, pour tester la résistance au démon de Gaara, son père lui a fait croire qu’elle était morte sans jamais l’aimer, en maudissant le village de Suna et en espérant qu’il vengerait les horreurs qu'on lui avait fait subir.

Son esprit vit dans le sable que Gaara utilise pour combattre ; lors de la 4e grande guerre ninja, le sable prend même son apparence.

Yashamaru[modifier | modifier le code]

Yashamaru (夜叉丸?) était le jeune frère[note 1] de Karura, et donc l'oncle de Gaara. Gaara, jusqu'à ses 6 ans, crut qu'il était la seule personne à se soucier de lui. Yashamaru témoignait d'une grande affection à l'égard de Gaara et quand Gaara essaie de se faire mal et que le sable l'en empêche, Yashamaru lui enseigne avec une douceur sans égale parmi les hommes de Suna ce qu'est avoir mal les peines du cœur et leur seul remède l'amour. Après son combat contre Naruto les paroles de Yashamaru reviennent à l'esprit de Gaara, il est envahi par la douceur et il cesse d'être le psychopathe fou de tuer qu'il était.

Sur ordre du 4e kazekage, Yashamaru fait croire à Gaara qu’il était rempli de haine à son égard le considérant comme le monstre responsable de la mort de sa sœur, et tente de l’assassiner. Il est tué lors de cette mission-suicide en tentant de faire exploser Gaara avec lui. C'est en imaginant que celui qui avait attenté à sa vie était la seule personne dont il pensait qu'elle lui portait un peu d'affection que Gaara devient complètement psychopathe.

Suite à une erreur de traduction des éditions Kana, Yashamaru se trouve être un personnage féminin dans la version française du manga.

Profil[modifier | modifier le code]

Yûra[modifier | modifier le code]

Yûra (由良, Yūra?) a été pendant quatre ans un des membres du comité consultatif du kazekage de Suna. Il apparaît dans le chapitre 247, où l'on apprend qu'il était un agent dormant de l'Akatsuki aux ordres de Sasori (ou plutôt contrôlé par Sasori avec une technique). C'est un jōnin qui parviendra à éliminer toute la défense extérieure du village avant l'arrivée de Deidara et Sasori.

Sasori le ramènera avec lui par la suite, et son corps est utilisé par Itachi Uchiwa pour combattre l'équipe Kakashi via une technique de Pain. C'est donc lui que Naruto Uzumaki tuera avec son « Orbe tourbillonnant géant », plutôt qu'Itachi lui-même.

Ninjas déserteurs[modifier | modifier le code]

Sasori[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Sasori.

Sasori est le petit-fils de Chiyo. Ses parents ont été tués durant une guerre contre Konoha. Ayant déserté Suna, il a rejoint Akatsuki.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Malgré ses traits androgynes, qui a induit en erreur les versions française, italienne et polonaise du manga, Yashamaru est un homme. Maru (?) est un suffixe courant des prénoms masculins ; de plus, son sexe est confirmé dans les DataBooks.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Épisode pré-publié 648
  2. Tome 31, chapitres 274-275 & 279
  3. Databook 3, page 243
  4. Tome 31, chapitre 274, Chiyo dit pouvoir donner vie à une marionnette avec cette technique
  5. a et b Tome 31, chapitre 274
  6. Tome 31, chapitre 279
  7. a, b, c, d, e et f (ja) 2nd Databook officiel