Personnages et peuples de Valérian et Laureline

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cette page présente les personnages, les peuples et les autres créatures apparaissant dans la série de bande dessinée Valérian et Laureline créée par Pierre Christin (scénariste), Jean-Claude Mézières (dessinateur) et Evelyne Tran-Lê (coloriste).

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

Valérian[modifier | modifier le code]

originaire de Galaxity, sur la Terre du XXVIIIe siècle, peut-être le meilleur élément du SST - Service Spatio-Temporel - mais au caractère peu trempé et plutôt dilettante, il a l’art de se mettre dans des situations difficiles. Sa mission, à l’origine de la série éponyme, est de maintenir l’ordre terrien dans l’univers.

Laureline[modifier | modifier le code]

Laureline Sauvageonne de la forêt d’Aurelaune, sur la Terre du Xe siècle. Jeune femme de tête particulièrement décidée, elle sauve Valérian de bien des situations compromises dans lesquelles il tombe bien souvent. Après avoir rejoint le XXVIIIe siècle et le SST, elle accompagne Valérian dans toutes ses aventures.

Monsieur Albert[modifier | modifier le code]

Monsieur Albert : habitant le Paris du XXe siècle, il y est le correspondant de Galaxity. Homme délicieux ayant de l’entregent et rempli de bon sens pratique, il sait organiser des rencontres utiles. Il aide Valérian et Laureline dans toutes leurs aventures terrestres et les accompagnera aussi dans quelques négociations planétaires ou cosmiques.

Personnages secondaires[modifier | modifier le code]

Elmir le marchand[modifier | modifier le code]

Grand Maître de la Guilde des marchands de Syrte-la-Magnifique, capitale de L'Empire des mille planètes. Il entrainera Valérian et Laureline dans la croisade que la Guilde mène contre les Connaisseurs et c’est leur vaisseau qui donnera la victoire à la Guilde. Elmir en sera toujours reconnaissant à Valérian et Laureline et il s’inquiète de leur silence depuis qu’ils sont en exploration avec un camion de l’espace au bord du Grand Rien.

Frankie et Harry[modifier | modifier le code]

à l’origine doubles-détectives d’un palace de luxe sur l’un des paradis touristique du cosmos, ils se mettent rapidement aux services du Grand Calife d’Iksaladam, alléchés par la forte prime promise à qui retrouvera le Califon. En 2001, ils enquêteront sur Terre, à Paris, au profit de LCF Sat, archange déchu d’Hypsis, qui convoite la société Vivaxis en même temps que la Trinité d’Hypsis. Ils finiront comme agents-doubles sur Point Central.

Jal[modifier | modifier le code]

Membre rescapé du SST (Service Spatio-Temporel) lors de la disparition de la Terre de Galaxity. Il s’approprie les pouvoirs de Kistna pour tenter de provoquer une explosion nucléaire permettant de répliquer le cataclysme de 1986. Après son échec, il deviendra le gardien à Point Central de la cellule abandonnée par la Terre de Galaxity et il y entretiendra l’astronef de Valérian et Laureline. Il y sera rejoint par Elmir le marchand inquiet du manque de nouvelles de Valérian et Laureline.

Kistna[modifier | modifier le code]

d’une espèce particulièrement rare dans le cosmos, elle croyait avoir trouvé un alter ego en la personne de Jal qui ne voulait s’unir à elle que pour prendre possession de ses pouvoirs. Elle en mourra mais revivra grâce à la métempsycose. Elle rencontrera Valérian à la recherche de Laureline. Il mènera Kistna sur Point Central à la recherche elle de son astronef. C’est là qu’elle retrouvera Jal et lui pardonnera.

Ky-Gaï[modifier | modifier le code]

Originaire de la lune de Phnom-Nam, c’est une jeune fille délurée, ingénieuse et curieuse. Au chômage après la faillite de l’usine de scaphandres où elle travaillait comme couturière, elle devient une aide puis une alliée sûre pour Laureline et accessoirement pour Valérian qui lui a transmis le Schniarfeur.

LCF Sat[modifier | modifier le code]

Archange déchu d’Hypsis qui a perdu au jeu ses droits sur la constellation de la Licorne. Il profite des difficultés que rencontre la Trinité d’Hypsis sur Terre pour prendre le contrôle de la société Vivaxis, multinationale développant des techniques reproductives génétiques.

Schroeder[modifier | modifier le code]

Allemand de Transylvanie, dans une première trame de temps, chercheur dans un super laboratoire souterrain de l’armée américaine au Wyoming, réquisitionné par Xombul avant de se retrouver à l’université de Brasilia lors du cataclysme du XXe siècle. Dans une deuxième trame de temps, chercheur dans un laboratoire souterrain en Roumanie en 2001, il travaille sur la fabrication de clones humains

Sun Rae[modifier | modifier le code]

Jazzman américain, dans une première trame de temps, chef d’une bande de pillards dans le New York et le Brasilia du cataclysme du XXe siècle. Dans une deuxième trame de temps, chef de la sécurité d’un centre de recherche en Afrique de Sud en 2001

Le Superintendant[modifier | modifier le code]

Chef des Services de l’Espace-Temps au XXVIIIe siècle ou chef du SST – Service Spatio-Temporel – au XXXIIe siècle, supérieur de Valérian et Laureline, maître suprême de Galaxity. Il organisera la mission qui modifiera la trame du temps à l’origine de la disparition de la Terre de Galaxity.

Xombul[modifier | modifier le code]

Superintendant des rêves à Galaxity. À force d’organiser les rêves des autres, il imagine pour lui un grand destin, Xombul 1er empereur de Galaxity. Il est responsable de graves troubles à Galaxity, emprisonné il s’évadera afin de profiter du cataclysme du XXe siècle pour s’approprier des connaissances scientifiques qui ferait de lui un nouveau maître de l’univers.

Groupes[modifier | modifier le code]

Le Triumvirat de Rubanis[modifier | modifier le code]

Composé de :

Sur Rubanis, un chef de police corrompu, une ex aventurière des bas fonds intéressée et un ancien chauffeur de limouzingue opportuniste, sont devenus les maîtres de Rubanis après l’annihilation de l’Hyper-Prince. Obnubilés par les richesses, ils sont le bras armé chargé des basses œuvres des Wollochs.

La Trinité d’Hypsis[modifier | modifier le code]

Un ancien flic véreux, un baba-cool défoncé et un juke-box détraqué sont les maîtres intéressés du système solaire où la Terre ne leur procure que déconvenues. Ils sont sujet de railleries de la part des autres faux dieux maîtres de l’univers qui ont leur Olympe sur Hypsis. Mais leur puissance est réelle depuis la disparition de la terre de Galaxity.

Les Super Héros[modifier | modifier le code]

Irmgaal de Krahan la planète des grands guerriers noirs, Ortzog de la planète Bourgnouf l’industrieuse et Blimflim de Malamum la chatoyante planète nature, ces super héros doivent affronter les forces de la matière, les monstres du règne animal et les pièges de l’esprit pour espérer devenir le procréateur des enfants de Filène. En 2001, ils doivent inculquer le courage, la solidarité et le respect de la nature aux clones fabriqués par Schroeder.

Le Quatuor Mortis[modifier | modifier le code]

hommes de main sans foi ni loi, trafics, contrebandes, armes, extorsions, attentats, commandos, infiltrations, enlèvements, mercenaires du crime, ils louent leurs services à qui les paye. Ils enlèveront le califon pour le compte des Extralums.

Autres personnages[modifier | modifier le code]

Peuples[modifier | modifier le code]

Les Lemms[modifier | modifier le code]

Les Shingouz[modifier | modifier le code]

Originaires d’une planète aux ressources nulles, hormis le glingue – unique source d’énergie vitale – ils ont émigré, toujours par trois, de par tout le cosmos. L’art de se trouver toujours au bon endroit au bon moment : leur vénalité alliée à leur manque de sens moral font d’eux les meilleurs espions du cosmos[1]. Plus ou moins amoureux de Laureline, ils n’hésitent pas à apporter leurs aides à nos héros.

Les Shingouz sont petits, ont une longue trompe et des ailes même si on les voit toujours marcher. Ce sont toujours les trois mêmes qui apparaissent dans la série. Ils ont une grande attirance envers les boissons alcoolisées, dont leur préférée est le glingue. Ils ont d’ailleurs trois estomacs : deux pour digérer l’alcool, et un troisième pour la nourriture.

Ils vivent du commerce, vendent des renseignements, souvent d’autant plus chers qu’ils sont seuls à pouvoir les divulguer.

Apparitions

Il est facile de tracer un parallèle entre les Ferengis de Star Trek et les Dohwars de Spelljammer.

Les Wolochs[modifier | modifier le code]

Originaire du Chaos, ils sont maîtres du Grand Rien. Ils sont leur propre source d’énergie, leur propre véhicule spatial, leur propre arme de destruction massive. Les Wollochs sont l’avenir de l’univers, ils ne créeront pas de civilisation mais toutes les grandes civilisations qui les ont précédés devront disparaître pour leur laisser la place. Ces entités font respecter l’ordre des Pierres.

Autres peuples[modifier | modifier le code]

  • les Alflololiens
  • les Bagoulins
  • les Gniarfs-rêveurs
  • les Groubos
  • les Kamuniks
  • les Limboz
  • les Marmakas
  • les Ombres
  • les Pulpissims
  • les Rours
  • les Suffuss
  • les Tagliens
  • les Zoms
  • les Zools
  • les Zuurs

Autres créatures[modifier | modifier le code]

Le Transmuteur Grognon de Bluxte[modifier | modifier le code]

Originaire, comme son nom l’indique, de la planète Bluxte où il multiplie pour son besoin personnel les exquis grelots de l’arbre Phum ou les rarissimes dragées du lac Greuf[1]. Laureline se voit confier cet animal familier pour assurer la multiplication de tous les moyens de paiement de transactions répandus dans le cosmos et principalement à Point Central tel que perles d’Ebébé, Bloutoks ou Poutibloks.

Le transmuteur est un animal capable de reproduire en très grande quantité un objet qu'il a ingéré. De ce fait, il est très pratique pour créer des devises, notamment sur Point Central où chaque peuple possède une monnaie différente. Son nom grognon provient du fait qu'il a mauvais caractère et qu'il ne manque pas de mordre tout le monde. Le transmuteur provient de la planète Bluxte qui appartient à l'empire des mille planètes.

Transmuter demande beaucoup d'énergie à l'animal qui doit être rechargé dès qu'il manque de forces.

La première apparition du transmuteur est dans l'album L'ambassadeur des ombres, où un transmuteur est confié à Laureline. Dès qu'elle le touche, celui-ci la mord. Laureline le gronde immédiatement, le transmuteur se calme et Laureline et lui deviennent inséparables.

Le transmuteur revient dans de nombreux autres albums. Il s'agit sans doute de l'animal le plus marquant de la série.

Le Tchoung-Traceur[modifier | modifier le code]

Cet animal familier volant à la particularité d’avoir un sens parfait et une mémoire exacte de la trajectoire permettant, après restitution de ses données de vol, de reconstituer un itinéraire et de retrouver le point de départ de celui-ci[1]. Il sera souvent utilisé, même sous forme déshydratée, et d’une grande utilité pour Valérian ou Laureline dans nombre de situations critiques.

Le Schniarfeur[modifier | modifier le code]

Originaire de la planète Bromn, connue pour son environnement particulièrement concurrentiel, où l’adaptation au milieu en a fait un infect homoncule haineux obligé d’assurer sans relâche sa survie en projetant son crachat destructeur sur tout ce qui passe à sa portée. Cette arme vivante, contrôlée par Valérian grâce à la ligature de sa glande chabounale, qui en fait le plus délicat des amis, est un précieux allié dans les espaces hostiles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Les habitants du ciel Pierre Christin et Jean-Claude Mézières éditions Dargaud 1991 (ISBN 2-205-03921-0)