Personal Shopper

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un film <adj> image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un film français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques.

Personal Shopper
Réalisation Olivier Assayas
Scénario Olivier Assayas
Acteurs principaux
Sociétés de production CG Cinéma
Les Films du Losange
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Fantastique ; Thriller
Sortie 2016

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Personal Shopper est un thriller fantastique français écrit et réalisé par Olivier Assayas et sorti en 2016.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Maureen est une jeune américaine à Paris gagnant sa vie comme « personal shopper » pour une célébrité. Comme son frère jumeau aujourd'hui disparu, elle possède aussi une capacité aiguë à communiquer avec les esprits[2].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

L'actrice principale Kristen Stewart pour la présentation du film au Festival de Cannes 2016.

Accueil critique[modifier | modifier le code]

L'accueil critique est mitigé : le site Allociné recense une moyenne des critiques presse de 3,1/5 et des critiques spectateurs à 2,6/5[4].

Pour Louis Guichard de Télérama, « le nouvel Assayas a pourtant l'audace de flirter avec des genres (horrifique, fantastique…) que le cinéma d'auteur majoritaire évite prudemment. [...] Personal Shopper opère, en fait, une synthèse de tous les registres d'Olivier Assayas, du fantastique d'Irma Vep à la méditation sur la transmission de L'Heure d'été. C'est un film à la fois érudit (on y croise une pionnière de l'art abstrait, Hilma af Klint) et irrationnel : fantômes et messages d'outre-tombe envahissent la solitude de l'héroïne. [...] Souvent haletant et fascinant, Personal Shopper est un film dont les élans peuvent hélas retomber. »[5].

Pour Serge Kaganski des Inrockuptibles, Personal Shopper est « à demi raté ou réussi, mais ne méritait pas les huées qui ont ponctué la projo de presse réservant à ce film le pire accueil depuis le début du festival. Il semblerait que la majorité des critiques veulent des grands sujets, des histoires parfaitement bouclées, ou des chefs-d'œuvre parfaits (mais c'est quoi exactement, la pré-définition d’un chef-d'oeuvre ?) et n'acceptent plus de films fondés uniquement sur des fantasmes, de la projection et du fétichisme, qui sont pourtant l’essence du cinéma. »[6].

Box-office[modifier | modifier le code]

Distinction[modifier | modifier le code]

Récompense[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Sylvain Zimmermann, « Festival de Cannes 2016 : Kristen Stewart sera "l'une des reines" de la Croisette », sur RTL,‎ (consulté le 30 avril 2016)
  2. « Personal Shopper », sur Allociné,‎ (consulté le 30 avril 2016)
  3. (en)« Nicolas Moreau Sound Department », sur IMDb,‎ (consulté le 30 avril 2016)
  4. « Personal Shopper », sur Allociné,‎ .
  5. Louis Guichard, « Cannes 2016 - “Personal Shopper” d'Olivier Assayas : les fantômes pas si fantastiques de la reine Kristen », sur Télérama,‎ (consulté le 17 décembre 2016).
  6. Serge Kaganski, « Personnal Shopper, le beau film malade d'Olivier Assayas », sur Les Inrockuptibles,‎ (consulté le 17 décembre 2016).
  7. JP-Boxoffice.com ; page du film Personal Shopper (2016) consulté le 22 janvier 2017.