Personal Shopper

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Personal Shopper
Réalisation Olivier Assayas
Scénario Olivier Assayas
Acteurs principaux
Sociétés de production CG Cinéma
Les Films du Losange
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Fantastique ; Thriller
Sortie 2016

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Personal Shopper est un thriller fantastique français écrit et réalisé par Olivier Assayas et sorti en 2016.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Maureen est une jeune américaine à Paris gagnant sa vie comme « personal shopper » pour une célébrité. Comme son frère jumeau aujourd'hui disparu, elle possède aussi une capacité aiguë à communiquer avec les esprits[2].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

L'actrice principale Kristen Stewart pour la présentation du film au Festival de Cannes 2016.

Accueil critique[modifier | modifier le code]

L'accueil critique est mitigé : le site Allociné recense une moyenne des critiques presse de 3,1/5 et des critiques spectateurs à 2,6/5[5].

Pour Louis Guichard de Télérama, « le nouvel Assayas a pourtant l'audace de flirter avec des genres (horrifique, fantastique…) que le cinéma d'auteur majoritaire évite prudemment. [...] Personal Shopper opère, en fait, une synthèse de tous les registres d'Olivier Assayas, du fantastique d'Irma Vep à la méditation sur la transmission de L'Heure d'été. C'est un film à la fois érudit (on y croise une pionnière de l'art abstrait, Hilma af Klint) et irrationnel : fantômes et messages d'outre-tombe envahissent la solitude de l'héroïne. [...] Souvent haletant et fascinant, Personal Shopper est un film dont les élans peuvent hélas retomber. »[6].

Pour Serge Kaganski des Inrockuptibles, Personal Shopper est « à demi raté ou réussi, mais ne méritait pas les huées qui ont ponctué la projo de presse réservant à ce film le pire accueil depuis le début du festival. Il semblerait que la majorité des critiques veulent des grands sujets, des histoires parfaitement bouclées, ou des chefs-d'œuvre parfaits (mais c'est quoi exactement, la pré-définition d’un chef-d'oeuvre ?) et n'acceptent plus de films fondés uniquement sur des fantasmes, de la projection et du fétichisme, qui sont pourtant l’essence du cinéma. »[7].

Box-office[modifier | modifier le code]

Le film s'est très bien vendu à l'international puisque près de 50 pays l'ont acheté[8].

Récompense[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Sylvain Zimmermann, « Festival de Cannes 2016 : Kristen Stewart sera "l'une des reines" de la Croisette », sur RTL, (consulté le 30 avril 2016)
  2. « Personal Shopper », sur Allociné, (consulté le 30 avril 2016)
  3. (en)« Nicolas Moreau Sound Department », sur IMDb, (consulté le 30 avril 2016)
  4. [xls] Liste de films agréés sur le site du CNC (onglet 2016, case E160).
  5. « Personal Shopper », sur Allociné, .
  6. Louis Guichard, « Cannes 2016 - “Personal Shopper” d'Olivier Assayas : les fantômes pas si fantastiques de la reine Kristen », sur Télérama, (consulté le 17 décembre 2016).
  7. Serge Kaganski, « Personnal Shopper, le beau film malade d'Olivier Assayas », sur Les Inrockuptibles, (consulté le 17 décembre 2016).
  8. « Personal Shopper (2015) », sur www.unifrance.org (consulté le 12 mai 2017)
  9. JP-Boxoffice.com ; page du film Personal Shopper (2016) consulté le 28 mai 2017.