Perrine Simon-Nahum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Perrine Simon-Nahum
Perrine Simon-Nahum Forum France Culture Histoire 2017.jpg
Perrine Simon-Nahum en 2017.
Fonction
Directrice de recherche au CNRS
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Société des amis de Raymond Aron (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Dir. de thèse
Distinction

Perrine Simon-Nahum (née en 1960) est une historienne et philosophe[1] française.

Spécialiste de l'histoire du judaïsme, de philosophie de l'histoire et de théorie politique, Perrine Simon-Nahum contribue à de nombreuses revues. Lectrice de Raymond Aron et de Hannah Arendt, elle est l'auteur d'une oeuvre abondante et enseigne à l'Ecole normale supérieure.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Perrine Simon-Nahum est la fille du docteur Pierre Simon[2].

Parcours[modifier | modifier le code]

Docteur en histoire de l'EHESS (1989)[3], elle est directrice de recherches au CNRS (Centre de recherches historiques de l'EHESS, Centre d'approches historiques du monde contemporain) et membre associée au CRIA-EHESS. Depuis 2018, elle est Professeure attachée au département de Philosophie de l'Ecole Normale Supérieure-Ulm, spécialiste de philosophie française contemporaine[4]. Elle est aussi directrice de collection aux éditions Odile Jacob[1].

Publications[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Catastrophisme, moralisme, identitarisme : réagir avec philosophie. Avec Perrine Simon-Nahum », France Culture, L'invité(e) des matins par Guillaume Erner, le .
  2. Emmanuel Pierrat, Pierre Simon médecin d'exception : Du combat pour les femmes au droit de mourir pour la dignité, Paris, Don Quichotte, , 334 p. (ISBN 978-2-35949-619-2).
  3. Voir sur sudoc.fr.
  4. « Département de Philosophie ENS »

Liens externes[modifier | modifier le code]